Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Le professeur Raoult persiste et signe.

Tant que la connerie ne sera pas considérée comme un délit, les gens les plus vulnérables continueront à en payer l’addition. Molière le disait en rigolant, le professeur Raoult le dit sérieusement. Cependant le constat est là : quand la connerie est institutionnelle on peut dire que la connerie est une véritable chaîne... déchaînée.

En résumé, le guignol médico-politique auquel on assiste aujourd’hui n’est qu’un bref résumé - et l’illustration parfaite - d’une connerie conjurationnelle qui ne manque pas de procurer fierté et épanouissement, principales caractéristiques d’un « développement personnel » accompli, à tout ce que la République compte de sous-traitants qui ont la garantie des gouvernements successifs de ladite « République ».

En conclusion, on en revient toujours à la vieille conclusion de l’oncle Eusèbe, la connerie voilà l’ennemie ; et il faut admettre que le professeur Raoult est bien plus convaincant que l’oncle ronchon : ce qu’il dit, il le dit certes autrement Du moins au regard du profane en médecine auquel nous appartenons presque tous.


https://youtu.be/a2HgVJpVWIc
 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article