Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Hymne au gouvernement Macroni-Philipien !
Hymne au gouvernement Macroni-Philipien !

C’est l’heure de l’hymne au gouvernement, un gouvernement dont personne ne peut dire qu’il rame tant la multiplication de ses initiatives providentielles et de ses actes héroïques fait rimer depuis des mois gouvernement et dévouement, tandis que Sibeth, madame Loyale, bat la mesure, mesure après mesure - avec sa simplicité de simplette - telle une petite pouliche gambadant dans un pré, si légère, foulée après foulée, donnant l’impression de ne pas se fouler tant la grâce lui est naturelle dans cet espace qui semble lui appartenir.

Les temps sont au rassemblement national, à l’unité, à la mobilisation. Nous sommes en guerre, a dit la voix de la France. Et c’est vrai. Les coups pleuvent. L’ennemi ne ménage pas ses assauts. Les plus ardents résistent, tandis que les ambulanciers se portent au secours des blessés dont certains ont encore la force de chanter la Marseillaise sans pour autant couvrir le bruit des canons. Comment le pourraient-ils ? Les combats ont lieu sur tous les fronts. Même les plus vaillants succombent. Les infirmiers pansent. Les stratèges pensent. Les vaches donnent encore du lait, mais pour combien de temps ?

Les Français pensent tout particulièrement à Christophe, aujourd’hui disparu comme le doux visage d’Aline sur le sable mouillé. Ils se sentent d’autant plus orphelins du chanteur coronaviré qu’ils voient bien qui s’affaire avec de la ficelle et du papier pour faire d’eux des marionnettes. Alors le cœur rempli de larmes mouillées, ils chantent l’hymne au gouvernement. 

Ben quoi ! Il y a l’hymne à la joie, l’hymne à l’amour, pourquoi n’y aurait-il pas l’hymne au gouvernement ? Avec tout le mal qu’il se donne, le talent qu’il déploie, les égards qu’il a pour le public, ce serait bien la moindre des attentions : n’applaudit-on pas tous les soirs à huit heures ceux qui se dévouent sans relâche au bien commun ?

Et surtout que personne ne s’avise de faire remarquer que Ram’con est l’anagramme de Macron, car bien loin de ramer, sa troupe et lui assurent un max. Chapeau l’artiste, chapeau les artistes ! C’est pourquoi le peuple français qui applaudit tous les soirs à huit heures, pensant avec reconnaissance à tout le travail accompli, entonne avec confiance l’hymne au gouvernement.


https://youtu.be/V7EOrUEUaPI



 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

belle france 24/04/2020 10:11

Et oui...... tout ce beau petit monde mange confortablement grâce aux deniers du peuple, alors que certains d'entre eux, dans ce peuple, commencent à crier famine et perdent leur emploi.
Est ce que ce peuple en tirera les leçons et se souviendra en 2022. Nos gouvernants se succèdent, passent et ne cessent d'être, incompétents et médiocres. La crise du coronavirus le révèle jour après jour, ils ont réussi a nous ridiculiser aux yeux du monde, nos anciens ont tant fait pour nous hisser haut...... Ceux-là nous entraînent aux enfers