Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Une actualité télévisée sur le coronavirus, non point marginale  mais COMPLEMENTAIRE, et de ce fait bien utile.

L'actualité est triste, en Guadeloupe, en Martinique, et partout actuellement dans le monde. La pandémie en est la cause, mais aussi par tout ce qu'elle révèle des hommes, de nous-même, de nôtre incapacité à faire face avec honnêteté et sérénité aux difficultés qui nous assaillent.

Les gouvernements s'efforcent de maquiller les faits pour tenter de dissimuler leur incapacité à prévoir ce qui pouvait être prévu. Leurs opposants se comportent souvent, également, en politiciens qui pensent surtout souvent à régler des comptes, davantage qu'à participer avec intelligence et sens du bien commun à une reprise en main des choses. Ces gens, autant que ceux qu'ils critiquent, semblent inconscients de la gravité de la situation, pas seulement sur le plan sanitaire. A quoi servirait-il d'abattre l'actuel président de la République, qui malgré ses insuffisances est le représentant élu de la nation. Une crise politique s'ajoutant à la tragédie sanitaire, cela conduirait où ? L'anarchie politique est la pire des choses. Est-ce cela que désirent les incontinents de la parole ?

Si nos gouvernants actuels ont été mal guidés par leur idéologie (et je n'ai pas voté pour M. Macron en 2017, et n'ai pas l'intention de voter pour lui en 2022. Mais je ne sais pas encore pour qui je voterai le moment venu. Car voyez vous le parti, le chef qui actuellement est crédible pour une telle tâche ?).

Il serait bon de penser à cela, et de réfléchir avant de jeter, inconsidérément de l'huile sur le feu, les humeurs les plus ridicules venant de nos bas-fonds, sur facebook et Twitter, entre autres, pour la seule satisfaction de faire parler de soi, en bien ou en mal afin d'essayer de paraître quelque chose.

Mon propos ne s'adresse pas aux lecteurs du Scrutateur, et à mes amis, mais seulement à ceux qui pourront le lire, le recevoir, et pour les plus intelligents qui en tireront peut-être un profit.

Le Scrutateur essaye de fournir des éléments de pensée, sans aucune prétention à la possession de la vérité

La crise actuelle est difficile à appréhender. Pour essayer de ne pas se laisser trop manipuler (on l'est toujours un peu, et quelquefois même par ses propres amis politiques) il faut fournir des éclairages différents.

C'est un de ces éclairages, que j'ai appelé complémentaire, que je vous livre avec ce Journal d'information de TV Liberté. (Le Scrutateur).

 

https://www.youtube.com/watch?v=djIqLCLsDww&feature=youtu.be

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article