Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

1) le souride placide de ce bon M. XI-PING qui rappelle celui de Joseph Staline "l'homme que nous aimons le plus" comme disait Louis Aragon. 2) Chug-Kuo ! 3) Un profond livre d'histoire de M. Alain Peyreffitte.
1) le souride placide de ce bon M. XI-PING qui rappelle celui de Joseph Staline "l'homme que nous aimons le plus" comme disait Louis Aragon. 2) Chug-Kuo ! 3) Un profond livre d'histoire de M. Alain Peyreffitte.
1) le souride placide de ce bon M. XI-PING qui rappelle celui de Joseph Staline "l'homme que nous aimons le plus" comme disait Louis Aragon. 2) Chug-Kuo ! 3) Un profond livre d'histoire de M. Alain Peyreffitte.

1) le souride placide de ce bon M. XI-PING qui rappelle celui de Joseph Staline "l'homme que nous aimons le plus" comme disait Louis Aragon. 2) Chug-Kuo ! 3) Un profond livre d'histoire de M. Alain Peyreffitte.

Mon but n'est pas de faire de la publicité gratuite pour le psychologue Errol Nuissier (qui n'en a pas besoin). Mais je publie ce qu'il dit ce matin sur facebook. Il vaut mieux que ce soit lui qui le dise homme de gauche (pour employer cette étiquette réductrice) que moi homme de droite (mot également réducteur).

Il exprime une partie de ce que je pense depuis longtemps sur le rôle de la Chine dans l'expansion de la pandémie de coronavirus.

Lorsque la tension actuelle sera réduite, il faudra bien revenir sur les causes du phénomène en cours. Elles sont multiples bien sûr : 1) l'idéologie mondialiste qui habite les « esprits » de nos élites profondément matérialistes, y compris, hélas en France. 2) L'impréparation générale, conséquence de la même idéologie a la fois cynique et naïve à cause du même matérialisme épidémique qui érode sciemment toutes nos valeurs les plus sacrées. 3) La présence dans l'univers politique mondial de puissances cyniques équivalente au cynisme hitlérien de naguère. 4) L'inconscience de tant de nos dirigeants européens (au premier rang desquels E. Macron) face à l'impérialisme chinois. Lisez à ce sujet ce que dit Errol Nuissier « la culture du mensonge sur le nombre de morts ou le nombre de malades, la culture du mensonge sur la discipline des citoyens, constitue le discours et l’information habituels de ces pays antidémocratiques, que l’on nomme depuis tantôt, la propagande".

On ne peut même pas exclure la possibilité de tests sur une possible future guerre bactériologique dont la Chine serait, un jour l'origine procédant actuellement à des essais ou tests. Des hommes sont morts ces dernières semaines certes ! Mais pour les dictateurs les hommes ne sont que la matière première du pouvoir.

Exagérerai-je ? Nullement. Je suis un homme posé et peu porté à la diffusion de fausses nouvelles. Au demeurant, il ne s'agit pas de nouvelles du tout, mais d'hypothèses. Et on ne fait pas grand chose de bon, dans les sciences, comme dans la politique sans des hypothèses que l'on abandonne un jour si vérification faite elles s'avéraient inopérantes. Mais la politique ne se fait pas en laboratoire, mais « in vivo ».

La Chine est un empire ambitieux. Longtemps elle se crut le centre du monde. Chung Kuo, est son nom : l'empire au Centre du Monde, ou encore l'empire du milieu. Pour avoir trop cru en sa splendeur unique au XIX ème siècle, elle se complut dans la contemplation d'elle-même et se fit marginaliser au point d'être partiellement colonisée par les Européens, et le Japon.

Les communistes chinois, et Mao Tsé Toung surent utiliser le marxisme-léninisme, pour rompre la spirale de la décadence, et ...  revenir à la croyance en la supériorité de Chung-Kuo.

Elle a adopté comme régime politique un mixte de la dictature du prolétariat et du capitalisme. Cela porte un nom : le national socialisme de sinistre résonance. Mais cela lui a réussi, puisqu'en 40 ans elle est devenue une grande puissance capable d'inquiéter les USA eux-mêmes. Et l'esprit des dirigeants est habité par la foi en « l'homme nouveau » de tous les régimes totalitaires, dont la mission est de régénérer l'humanité, hier par l'action de l'homme Aryen, demain par celle de homme au moyen d'une sinisation impériale et totalitaire.

Cette vue des choses pour être hypothétique n'est nullement absurde.

Ce qui reste des nations dites occidentales pourra-t-il revenir à la lucidité sur l'histoire qui est tragique, comme disait Raymond Aron.

En attendant, lisez, chers lecteurs ce que disait ce matin M. Errol Nuissier. (Le Scrutateur)

 

 

« C'est bizarre mais un certain Errol NUISSIER parlait de cela il y a 10 jours (site internet: www.cabinet-errolnuissier.fr.):
Coronavirus : la Chine accusée d'avoir volontairement minimisé son nombre de morts
Des photos de foules venant récupérer les cendres de proches morts du Covid-19, prises devant les salons funéraires de Wuhan, sèment le trouble sur les réseaux sociaux chinois.
Des habitants de Wuhan, en Chine, portent un masque de protection contre le Covid-19. France Info le 29 mars 2020.
"la culture du mensonge sur le nombre de morts ou le nombre de malades, la culture du mensonge sur la discipline des citoyens, constitue le discours et l’information habituels de ces pays antidémocratiques, que l’on nomme depuis tantôt, la propagande" Errol NUISSIER, le 18 mars 2020. »

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

C.E. 30/03/2020 02:09

Pa l'ami Tchang du Lotus bleu. Plutôt Maître Pathelin de la farce inconnue, entre peste et guerre de cent ans ou Grippeminaud , le bon apôtre des fables ...
Tout l'art de La Fontaine convient parfaitement,au Raminagrobis,arbitre de la Belette et du petit Lapin :

"C'était un chat vivant comme un dévot ermite,
Un chat faisant la chattemite,
Un saint homme de chat, bien fourré, gros et gras,
Arbitre expert sur tous les cas."...

Peut être viendra-t-il nous donner les conseils avisés de la légendaire "sagesse" chinoise sur les meilleures méthodes(ou les plus radicales) de confinement, par drones interposés ?