Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Le temps va plus vite que Charlie-Hebdo.

Le temps va plus vite que Charlie-Hebdo.

Depuis plus de deux mois, les lycéens de France, et d'outre-mer, ont été privés d'enseignement du fait de grèves d'enseignants liées au projet de loi sur la réforme des retraites.

Nous disons « d'enseignants » et non des enseignants. Nombre des enseignants, - quelque que soient par ailleurs leurs positions sur ladite réforme, soucieux de la formation et de l'avenir des élèves, - ont manifesté leurs réserves (éventuellement légitimes) sur le jusqu’au boutisme (aventureux) sur les méthodes de blocage de l'éducation nationale.

Je me souviens avoir vu et entendu à la télévision, il y a un peu plus d'un mois, en Guadeloupe, une jeune professeur de philosophie s'interroger sur la validité de ces longues grèves, allant jusqu'à dire qu'une suspension des traitements serait légitime au delà d'une certaine durée des grèves. Ceci dans l'intérêt des élèves.

Cette fugitive intervention a été suivie d'un profond (et significatif) silence.

Voici que le président de la République annonce « la fermeture des établissements scolaires dès lundi et jusqu'à nouvel ordre ».

Or le moment des examens approche rapidement.

Question : Pourra-t-on sanctionner des jeunes abandonnés par les « responsables » en les notant sur des travaux nécessairement insuffisants, ou attribuera-t-on le baccalauréat à 100% des candidats comme … en 1968, où une autre épidémie (idéologique celle-là) avait frappé la France et amorcé le lent dépérissement de la nation française ?

Comme les virus les plus virulents le disaient à cette époque là : « ce n'est qu'un début, continuons le combat. (LS).


 

Pour tenter de limiter la propagation du Covid-19, le chef de l'État a notamment annoncé la fermeture des établissements scolaires «dès lundi et jusqu'à nouvel ordre».

Par Arthur Berdah et Loris Boichot

 

(https://www.lefigaro.fr/politique/coronavirus-ce-qu-il-faut-retenir-de-l-allocution-d-emmanuel-macron-20200312?utm_source=CRM&utm_medium=email&utm_campaign=[20200312_NL_ALERTESINFOS]&mediego_euid=[2244490]&een=c14975335b8bc0537b55cb39d83f3170&seen=6&m_i=FCwF78j8y7ybE_naDwT2X_CRKqHeE5cLtMvDqD2aRhruUMuFs2P%2BVWfborZWeebtXcBJNJoQajSuteK6U8jdYzcfJYQ0ZbQEFq ).

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Ch.Etzol 13/03/2020 00:28

Ah çà mais quel record mondial! 130 000 contaminés ( même si ce ne sont que les "testés") sur 7 milliards d'être humains : crise biologique et changement d'ère en prévision ? Mais peut-être que le réchauffement climatique ne serait pas si mauvais alors ?
En attendant nous voilà cobayes, de tout :test de confinement, interdiction de voyager , télé travail à distance, télé-enseignement, téléconsultation et télédiagnostic , télé-achat et télé-consommation.Ne manquent plus que les toilettes connectées pour analyses directes...tous les dadas à la mode et une autre variante du totalitarisme soft ?
Que pourrait bien encore tester les puits de"sciences économiques" qui nous gouvernent ?

Mais n'oublions pas les virus informatiques, téléguidés eux… pendant que des masses humaines sont utilisées, poussées vers les portes de l'Europe comme des boucliers humains,
selon le modèle des ex -minorités allemandes...Et c'est toujours Bachar El assad l'assassin, le dictateur, PAS ERDOGAN? VOYONS ! Aucune menace sur la civilisation ...

S'il y avait un virusde la connerie et du ridicule ,il ferait des ravages et pas de vaccin possible. et qui raffolent de statistiques