Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Roger Bellon.

Roger Bellon.

Il y a de nombreuses années que Christian Martin et sa famille ont quitté la Guadeloupe pour s'installer au Québec. Sans jamais oublier leur petite île natale, où ils reviennent périodiquement, comme en un pèlerinage aux sources. La mort en 2018, de Roger Bellon avait échappé à son attention. Par une recherche sur internet il l'apprend et m'adresse son très émouvant témoignage qu'il faut lire pour en découvrir , outre la personnalité très remarquable de Roger, sur la qualité de certains de ceux qu'à engendré cette chère Guadeloupe, et qu'elle engendrera encore si, comme l'ensemble de la nation française elle s'arrache à la crise morale et spirituelle qu'elle traverse présentement.

Edouard Boulogne.

 

 

Cher Édouard,

Pour faire suite à ton article : ""Hommages à Monsieur Roger Bellon prononcés le 31 dec 2018...'''.

Voici quelques lignes, un témoignage de ma part:

"Mon autre passion (Première passion, les billes) qui a germé au lycée Carnot, depuis la classe de  6 ème était  le Football. Je jouais bien souvent en tandem avec René (de son nom de famille).

A l’époque nous nous appelions par le nom de famille. Malheureusement, mon père ne voulait pas que je joue au Foot. Je jouais donc en cachette.

J’ai appris tardivement que ma santé ne me le permettait pas.Tout le monde pensait à la Leucémie. Mon père m’a amené à Porto Rico pour un deuxième avis qui s’est avéré positif, diagnostic basé seulement sur les analyses faites en Guadeloupe, aucune autre recherche médicale n’ayant pu être réalisée à Porto-Rico, car nous étions trop limités dans le temps pour des recherches plus poussées.

Je dois toutefois, une fière chandelle au Dr Roger BELLON qui lors d’une conversation  avec mon père dans la rue de Nozière, face au laboratoire Bellon, lui dit ne soyez pas pessimiste Daniel, ce n’est peut-être pas la leucémie mais plutôt une question de parasitose, plus particulièrement liée aux filaires.

J’étais là, j’écoutais cette conversation, et c’est seulement à ce moment-là, que j’ai vraiment pris conscience des inquiétudes de mon père.

Le Dr Roger Bellon entra alors dans son laboratoire et donna rapidement une boîte de médicament appelé la Notezine, et dit à mon père «d’essayer ça ».

J’ai été guéri rapidement. Ce médicament est demeuré gravé dans ma mémoire. Victoire devrais-je dire, grâce à un homme qui s'est totalement dédié à la science sans intérêt/bénéfice personnel.

De nombreuses années se sont écoulées mais  j’ai eu l’occasion de rencontrer Roger Bellon  au Rotary Club du Gosier en Guadeloupe, il y a, à peu près plus de 5 ans.

Je me suis immédiatement fait reconnaître de lui comme étant le fils de Daniel qu’il a guéri de la parasitose. Il m’a alors pris dans ses bras.

Tous deux nous avons eu quelques larmes aux yeux. J’ai pu lui faire personnellement de vive voix mes remerciements.

Incroyable qu’après plus ou moins de 58 ans, j’ai pu le reconnaître sans difficulté dans une assemblée de 45 personnes.

Je viens d’apprendre en faisant des recherches sur le net (par Le Scrutateur) qu’il est malheureusement décédé depuis le 28 Dec.2018''. : (Cliquer ICI)

http://www.lescrutateur.com/2019/01/hommages-a-monsieur-roger-bellon-prononces-le-31-decembre-2018-en-la-cathedrale-St-Pierre-et-St-Paul-de-pointe-a-pitre.html

Mes pensées et prières sont à jamais avec lui.       


 

Christian Martin

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article