Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Terrorisme : A Villejuif comme ailleurs, en France, est-on dans le déni ?

J'ai été trop occupé aujourd'hui pour consacrer au Scrutateur tout le temps nécessaire.

Mais j'ai sélectionné cette émission d'actualité qui mérite d'être écoutée.

Il semble qu'en France, dpuis peu on assiste à un réveil encore insuffisant, mais encourageant, de la lucidité.

 

https://www.msn.com/fr-fr/video/regarder/sarah-halimi-villejuif-metz-est-on-dans-le-d%C3%A9ni/vi-BBYFtLn

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Ch.Etzol 07/01/2020 12:03

Mme Laure Beccuau fait preuve effectivement d'honnêteté et de courage, puisque dès sa première intervention publique, juste après les événements, elle précisait que le geste de l'assassin n'était pas un acte isolé et irréfléchi, mais un véritable parcours meurtrier, commencé bien antérieurement dans la ville et que d'autres victimes ont heureusement réussi à éviter, mais qui s'est terminé par ce meurtre d'un homme tentant de protéger son épouse..
Comme l'a précisé Mme Beccuau, les témoignages ne manquent pas.

Il va bien falloir aussi reconnaître que la formule, facile, de dire que tous les musulmans ne sont pas radicaux, n'empêche pas qu'ils sont , pour leur grande majorité, étrangement silencieux, comme après les massacres du bataclan et du 14 Juillet à Nice. Et encore bien davantage sur les horreurs et le martyr subis par les catholique en terre d'islam.

Certains catholiques réfugiés racontaient leur peine de voir que des "amis" musulmans d'avant Al Quaïda, avaient purement et simplement envahi et occupé les maisons chrétiennes, sans avoir apporté aucun soutien, aucune nulle aide d'aucune sorte à ceux, pourtant de même nationalité, qui subissaient ce déracinement, au nom de l'Islam.
Que l'information journalistique nous fournissent les statistique des meurtres commis par des catholiques en France contre des musulmans, avec ou sans emprise de drogue.

Il faut enfin répéter que les monuments les plus profanés en terre de France sont les cimetières catholiques. leur nombre ne cessent d'augmenter, et ce sont bien les symboles et non la valeur "marchande" des objets qui sont visées : violation des tabernacles, profanation des hosties consacrées ou des croix.
Ce ne sont pas simplement telle ou telle personnes dont les réactions incontrôlées perturbent la société, mais bien l'islam et sa justification de la violence sur laquelle s'appuient des totalitaires pour attaquer sans relâche le christianisme et la civilisation occidentale qu'il a fait naître.

Heureusement qu'il reste encore des représentant de l'autorité pour simplement reconnaître la vérité des faits, sans tromper les français.