Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Belloubet et Buzin.
Belloubet et Buzin.

Belloubet et Buzin.

Déparler n'est pas un créolisme. C'est même nous dit le dictionnaire Robert :

« Parler à tort et à travers, sans discernement; divaguer » qui précise tout de même que c'est une forme vieillie du français, ou régionale.

Je maintiens donc mon titre, nos « élites » déparlent.

Et pas sur n'importe quoi, mais sur des projets de réforme des mœurs portant sur des projets de grande importance et lourds de conséquences.

Notre pays demeure une puissance, il est encore la cinquième ou sixième puissance économique du monde. Mais il est en roue libre, sous l'impulsion de son passé illustre issu de la vieille monarchie (que ces « élites » s'efforcent de rayer de notre histoire) et même, cela est plus discutable, des aspects positifs de certains moments de la république.

Mais l'élan faute d'être entretenu, ressourcé, ralentit et finira par s'arrêter. Ce sera l'heure du tonnerre et de la dissolution générale.

Me trompai-je ? Serais-je trop pessimiste ?

Mais écoutez, regardez. Deux ministres, celui de la santé, et celui, régalien de la justice et de la garde des sceaux, s'expriment, ou bafouillent dans l'exposé de leurs lubies. Pas n'importe lesquelles, celles qui concernent les sources de la vie, et de la famille. La famille enseignait-on naguère encore aux enfants et jeunes gens, cette cellule de base de la société.

Comment s'étonner qu'un pays décline, incline vers sa fin quand ses dirigeants s'embourbent dans le plus minable des nihilismes ?

Osera-t'on me traiter de réactionnaire, de « populiste » ?

A vous de juger. Ecoutez ces gens-là. N'est-il pas temps de les bouter hors des places qu'ils occupent indûment ? (LS).

 

https://youtu.be/Y6teCA-1efk

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Suzy 26/11/2019 14:11

Déparler peut être....mais dérailler sûrement ! Je n'entrerai pas dans le débat par faute de moyens et de temps. J'assiste simplement navrée, outrée, dépassée et malheureuse d'assister à la déliquescence de notre monde. C'est peut être plus facile d'accepter d'en sortir lorsque, âgé, on a moins de temps à passer sur terre !

belle france 25/11/2019 18:03

Franchement j'en ai assez de voir, revoir, revoir tous ces REM........ tous les jours, tous les jours alors Messieurs Mesdames REM assez de BLA BLA comme votre chef.. A G I S S E Z mais ça ce n'est pas de votre compétence

Livia 23/11/2019 10:52

Tout ces gens déparlent et se contredisent à tire larigot!

Ch.Etzol 23/11/2019 02:02

finalement , c'est "quotidien" puissance N : rien n'est, tout est dérision . Dommage qu'on ne puisse pas encore mettre des bulletins de non-vote dans les urnes ... comme Alice et son lapin fêtaient le non-anniversaire au pays des merveilles.
Ils pensent peut-être s'amuser, mais c'est triste comme la mort, alors qu'on tourne en dérision le le mystère et le don de la Vie.
Je propose "in vitro 1 " et "in vitro 2" pour parents à tous ces petits d'hommes, sans passé, ni présent, ni avenir.

La Con-frérie des incultes et des minables petits nombrils!!!