Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Lucette Michaux-Chevry condamnée à deux ans de prison avec sursis et 100 000 euros d'amende.

Je l'affirme, quitte à ce que la principale intéressée n'y croit pas, c'est sans plaisir que j'apprends la condamnation pénale qui frappe madame Lucette Michaux-Chevry (voir ci-dessous) que j'ai un peu connue, surtout dans les années 1980.

Madame Michaux-Chevry est victime de l' hubris, dont parlent les Grecs, cet esprit de démesure qui s'empare des gens, souvent quand ils « réussissent », et qui consiste en un abandon de soi aux passions, à l'esprit de domination et d'abus, au goût de l'argent et des fausse grandeurs.

L'histoire ne manque pas d'exemples de cas analogues bien plus graves que ceux que l'on peut reprocher à l'ancien ministre, et Dante dans son célèbre poème sur l'Enfer, en donne des exemples éloquents.

Il faut bien dire que dans cet « Enfer » Lucette Michaux-Chevry ne ferait, heureusement pour elle, et pour nous que pâle figure.

Forte personnalité, intelligente, elle a rendu des services à la Guadeloupe, jusqu'à l'apparition et au développement de son « délire ».

On lui souhaite de passer ses dernières années (elle a 90 ans) à méditer, et si elle en a l'humilité, à conseiller sa famille, et d'autres en Guadeloupe pour que ce qu'il y a eu de négatif dans son parcours ne se perpétue pas en d'autres.

Il faut toujours espérer !

 

(https://www.guadeloupe.franceantilles.fr/actualite/justice/lucette-michaux-chevry-condamnee-a-deux-ans-de-prison-avec-sursis-et-100-000-euros-d-amende-559950.php ).

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article