Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

1 ) Le cynique ERDOGAN. 2) Le gendarme Merda tirant sur Robespierre.
1 ) Le cynique ERDOGAN. 2) Le gendarme Merda tirant sur Robespierre.

1 ) Le cynique ERDOGAN. 2) Le gendarme Merda tirant sur Robespierre.

Syrie : « L’Europe n’a pas de moyen de pression contre la Turquie ». Comme c’est vrai ! L’Europe n’a de moyens de pression  que contre... ses ressortissants contre lesquels elle exerce un pouvoir laxatif total - et totalitaire - pour abreuver la vanité de ses petits marquis ivres de leur puissance et de l’importance de la Cour qu’entretien l’institution qui a reçu en fermage la souveraineté nationale des états membres - ô combien démembrés.

 

Aussi paradoxal que cela puisse paraître, l’Europe... n’existe pas. Quel moyen de pression pourrait-elle avoir sur la Turquie. Elle en a déjà si peu qu’il fut un temps où « L’Europe » (L’Europe-L’Europe : https://www.youtube.com/watch?v=zufecNrhhLs ) appelait de ses vœux l’intégration de la Turquie à son ensemble nécessaire et suffisant. « L’Europe » a par ailleurs suffisamment organisé l’installation de l’islamisme dans sa configuration sociale et sociologique pour qu’elle ne puisse jouer quelque partie que ce soit contre la Turquie, puisque - comme à Troie - le cheval est déjà dans son écurie, bien bouchonné par le système, bien bichonné par les médias et tout ce que « L’Europe » compte d’imbéciles utiles et d’imbéciles tout court.

 

Ah ! Si seulement Robespierre avait bien voulu dire avant de mourir : j’ai été un pervers, un menteur, un assassin et un tyran, peut-être aurait-on eu pour lui quelque compassion posthume. Il est vrai que le gendarme Merda (authentique ! Pour son acte de bienfaisance, Merda eut mérité un nom plus glorieux) lui ayant fracassé la mâchoire, il a été empêché de le faire (alors que c’était peut-être son intention). En ce sens, Merda merda : il aurait dû tirer plus bas, Histoire d’adresser un message - symbolique - à l’histoire. Tant qu’à faire de déclencher un impeachment, il y a en effet des phénomènes qui ne doivent en aucun cas se reproduire.

 


https://www.nouvelobs.com/monde/20191010.OBS19624/syrie-l-europe-n-a-pas-de-moyen-de-pression-contre-la-turquie.html

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

JF MOREL 13/10/2019 20:33

Pour EC
Votre commentaire est lumineux de réalisme. La suite on la connais, se sera un remake de Munich. Et enfin, comme Hitler a envahi l'Europe avec son armée, Erdogan envahira l'Europe avec la sienne en envoyant les résidus de DAECH. Sous les applaudissements des "idiots utiles" comme vous dites. Je comprend de plus en plus qu'il est, avec cette Europe, de plus en plus difficile d'en sortir. A moins de la quitter, et de se rallier comme en 1940 à....l'Angleterre, qui d'ici là souhaitons le aura fait le Brexit.

EC 12/10/2019 14:43

Les pages d'histoire se suivant et se ressemblant, un nouvel Anschluss :
« raccordement »,« rattachement », terme allemand qui désigne l'annexion de l'Autriche par l'Allemagne nazie.
Après la destruction du Liban par la guerre palestino-israelienne, prétexte à son annexion à
"la grande Syrie". Chaque fois, les grandes phrases... et l'impuissance du "bloc" européen...

(Petit rappel, sur Wikipédia)
Les événements de 1938 marquent le point culminant des pressions de l'Allemagne et des nazis autrichiens pour unifier les populations allemandes et autrichiennes au sein d’une même nation.

Les troupes de la Wehrmacht entrent en Autriche le 12 mars 1938 pour mettre en œuvre l’annexion, sans rencontrer la moindre opposition. Au cours du mois suivant, les nazis organisent un plébiscite, demandant au peuple de ratifier le rattachement de l’Autriche au Reich, qui, de facto, a déjà eu lieu : 99 % des votes ont été favorables à l'annexion.

Bien que les Alliés de la Première Guerre mondiale soient, en théorie, responsables du respect des termes du traité de Versailles et du traité de Saint-Germain-en-Laye, qui prohibent une union entre l’Allemagne et l’Autriche, l'Anschluss NE SUSCITE QUE PEU DE REACTION .
Les deux principales puissances, la France et le Royaume-Uni, n'émettent que des PROTESTATIONS DIPLOMATIQUES, qui n'ont aucun effet.

L'Anschluss est une des étapes majeures dans la création, voulue depuis longtemps par Adolf Hitler, d’un Reich regroupant les pays et territoires germanophones, création qui avait débuté avec l'incorporation de la Sarre au Reich, à l'issue d'un référendum organisé le 13 janvier 1935. Après l’annexion de l’Autriche, le Troisième Reich s’empare en septembre 1938 du territoire des Sudètes, en Tchécoslovaquie (à la suite des accords de Munich), le reste du pays étant divisé en mars 1939 entre deux protectorats allemands : le protectorat de Bohême-Moravie et la République slovaque. En 1939, l’Allemagne annexe également le territoire de Memel, en Lituanie, ce qui constitue le dernier agrandissement territorial du Troisième Reich sans affrontement, avant le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale.

Les "idiots utiles" demeurent incapables de voir les vrais nazis, là où ils sont.