Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Débat intéressant sur l'islam entre Eric Zemmour et Mohamed Sifaoui.

 

On le sait, les lobbies anti-français qui recrutent jusque dans le gouvernement de la «République » ont pris la France en haine, et son respect en horreur. Chaque jour qui passe le rappelle, et ceux qui résistent au martellement anti-français sont pris en chasse et harcelés sans limite ni pitié.

Ceux qui suivent l'actualité, et en tout cas les lecteurs du Scrutateur, savent à cet égard qu'Eric Zemmour, depuis des années, et particulièement ses dernières semaines, est victime d'une effarante chasse à l'homme.

L'homme cependant (dont on a pourtant le droit de ne pas nécessairement souscrire à chaque mot, à chaque virgule de son discours) ne s'en laisse pas compter. Plus rares sont les lieux médiatiques où il peut s'exprimer, plus il affirme et affine ce discours héroïque, plus il se trouve de citoyens français pour l'écouter et le suivre.

La camarilla islamo gauchiste le sait et semble vouloir modifier sa tactique. C'est ainsi que sur Cnews au lieu de lui expédier un quelconque Edwy Plenel on lui a opposé un sparring-partner plus présentable en la personne de Mohamed Sifaoui.

Ce dernier, d'origine arabe, est aussi ce que l'on appelle un républicain, terme il est vrai assez dévalué, tant il est mis à toutes les sauces, et à dire vrai en train de s'user à force d'être évoqué à propos et hors de propos. Sirfaoui, je ne le mésestime pas. Il y a une semaine je l'offrais à la méditation de mes lecteurs et ce qu'il disait des intégristes islamistes était tout-à-fait aceptable.

Mais monsieur Sirfaoui est, comme chacun d'entre nous, un être humain c'est à dire quelqu'un avide de reconnaissance sociale, avide de succès et de notoriété « positive ». Ce qui n'est pas sans risque du point de vue de l'honneur, et de la rigueur intellectuelle.

Son invitation sur Cnews ressort de ce projet : faute de pouvoir tout de suite éliminer Zemmour (il y a encore des îlots de résistance, même médiatiques) on peut toujours essayer de le marginaliser en lui opposant des interlocuteurs qui tout en énonçant des points de vue acceptables pour un public français inquiété par la montée des périls, mais en même temps encore suffisamment imprégné, même inconsciemment, par le souci d'ouverture et de justesse du christianisme religion millénaire de la France, pour se désolidariser de propos sensés jugé trop rudes par une sensibilité abandonnée à elle-même par certains de ses responsables eux-même déconnectés.

D'où ce face à face auquel vous allez assister. La tactique est claire : d'abord éliminer Zemmour. Viendra ensuite le tour de Sirfaoui. Ce dernier ne l'a pas encore compris. Car "l'amour propre" ce flatteur rusé est le plus dangereux de nos ennemis.

Il me semble que Zemmour ne s'est pas laissé piéger.

A vous de juger.

(Le Scrutateur).

 

https://www.bvoltaire.fr/zemmour-sur-cnews-a-mis-sifaoui-ko/?utm_source=La+Gazette+de+Boulevard+Voltaire&utm_campaign=57d75cabeb-MAILCHIMP_NL&utm_medium=email&utm_term=0_71d6b02183-57d75cabeb-22813017&mc_cid=57d75cabeb&mc_eid=10beefac19

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

belle france 19/10/2019 21:10

Et bien..... vous me décevez M. SIFAOUI et je ne vous écouterai dorénavant plus de la même manière pourtant j'appréciai votre sagesse mais face à la vérité vous n'avez pas pu vous contenir