Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Salman Rushdie.

Salman Rushdie.

J'écoutais ce jour sur LCI, l'émission de Pujadas. Il fut d'abord question de l'islamisme, et l'invité du jour était un Islamiste, M. Kahia, qui a proclamé, et l'innocence du monde musulman, et la mauvaise foi de l'occident qui lui chercherait des poux dans la tête. Un comble après que le journal Le Monde, et son éditorialiste Memora Intermann, ait suggéré au pouvoir de sanctionner LCI pour avoir récemment diffusé le discours de Zemmour prononcé à l'occasion d'une journée de réflexion du club de réflexion de Marion Maréchal.

Sur le plateau de Pujadas, une jeune journaliste qui face à Kahia a gardé un silence … prudent. C'est une française d'aujourd'hui. Plutôt mignonne, mais qui pourrait bien un jour proche porter le voile islamique. Tant Pis pour elle.

Autre invité, un journaliste du Figaro, qui a bien placé quelques bottes, mais tout en souriant. Car on est ou non un homme du monde, n'est-ce pas ? Avec une garde comme celle-ci on 'est pas certain de pouvoir s'endormir, la nuit, en toute tranquillité.

Le 3ème journaliste, de Valeurs Actuelles était Geoffroy Lejeune, regard ironique,  d'un bleu océanique, la trentaine audacieuse à la façon du chevalier de Pardaillan du grand Michel Zévaco. Lejeune, comme je m'y attendais chargea sabre au clair. Kahia, d'abord étonné et troublé par cette sympathique ardeur là où d'ordinaire où il ne rencontre chez ses interlocuteurs français que sourires de compréhension soumise, se reprit très vite et contre-attaqua avec le cynisme habituel à ces gens qui au lendemain de l'assassinat de quatre policiers français réclament le droit d'organiser des meetings de deuil en faveur du tueur, à Gonesse, et dans toute la France. Notre Pardaillan, le bleu du regard virant progressivement au noir, nullement impressionné s'apprêtait à une nouvelle charge quand Zahia reçut le renfort du quatrième des personnages présent, le professeur de science-po, Olivier Duhamel, personnage exécrable par son abominable fatuité, sa certitude de ne pas pouvoir avoir tort, et son indéfectible appui à ce qui n'est pas français.

Duhamel attaquant Lejeune dans le dos mettait dans le même sac l'islam et le christianisme, au nom de son refus de tous les dogmes. « Je ne connais qu'une exigence, dit-il, c'est l'exigence absolue de liberté. Au nom de quoi pouvons-nous interdire la burqua et le doit des musulmans de pratiquer leur religion, tout comme les catholiques » Tirez le rideau. Le jeune journaliste (remplaçant Pujadas absent ce jour) visiblement contrarié évita le débat de fond en passant précipitamment au thème suivant sur la réforme des retraites.

Car enfin monsieur Duhamel qu'est-ce que la liberté, en dehors de la culture qui lui donne sens ?

A sa naissance l'homme est libre nous dit Rousseau. Mais libre de quoi ? Car sans le cercle de famille, et sans sa mère, le nouveau né est surtout libre de mourir de faim.

Et qu'est-ce que cet enfant sans l'éducation de la famille et de l'école et de toute la civilisation qui l'entoure et le protège ?

Est-il libre de traverser la rue sans prise en considération des dangers qu'il court à ne pas respecter le, et tous les codes, qui rendent possible la vie en société.

C'est ainsi, à cause des codes, que nous distinguons entre les traditions, les nôtres et celle des autres. Si je voyage au Royaume Uni, je prendrai garde, à ne pas oublier que l'on conduit à gauche et dépasse à droite. Faute de quoi …. !

Or il se trouve que le problème de l'adaptation d'étrangers dans notre pays (et dans tout autre) à nos mœurs exige bien plus d'attention et de précautions que pour le code de la route. Il s'agit d'un problème de civilisation.

Bref pour nous en tenir à notre actuelle préoccupation, la CHARIA est-elle et comment vue sa nature, assimilable à nos mœurs et coutumes?

C'est ce que savent bien les Kahia et consorts, et à quoi ne semblent pas (ou ne veulent pas) réfléchir un Duhamel et ses affidés.

Que n'écoutent-il pas à défaut des Français rebelles à leur lâcheté, les musulmans, plus nombreux qu'on ne croit qui ont compris le danger qui nous menace, comme par exemple Salmann Rushdie dans l'article qui suit. (Le Scrutateur).

 

Salman Rushdie dénonce "l'aveuglement stupide" de l'Occident vis-à-vis de l'islamisme

 

https://www.bfmtv.com/international/salman-rushdie-denonce-l-aveuglement-stupide-de-l-occident-vis-a-vis-de-l-islamisme-1182724.html?fbclid=IwAR0zclssInRibtXWPbMCYSGZX0sSa8fetbCPh7zKHV3iwVhZ2tHQ1Z2oZss

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Ch. Etzol 11/10/2019 00:24

Attention à l'attelage maléfique PIR - Islam ou Islam-PIR

Ci-dessous copie d'une pétition de l'Union Nationale Inter- universitaire à M. le Ministre Blanquer
NON aux militants "décolonialistes "dans les écoles!

Monsieur le Ministre,

J'apprends que des militants associatifs, adeptes de l'idéologie "décoloniale", vont dans les écoles pour expliquer aux enfants " comment sont construites les catégories raciales" et "le racisme dans la culture blanche". Il s'agit, notamment, de l'association "les indivisibles" de Rokhaya Diallo, activiste décoloniale au positionnement radical, ainsi que de la "Fondation Education contre le racisme".

A l'heure où notre pays a, plus que jamais, besoin de cohésion, autoriser des militants décolonialistes, qui prônent une idéologie dangereuse,communautariste et agressive, qui veulent " déconstruire" notre culture, pour parler de nos valeurs et de notre civilisation aux enfants est inacceptable !

L'école doit redevenir le lieu de la transmission des savoirs et des valeurs de notre culture et de notre Histoire. C'est une part de l'héritage que nous avons le devoir de transmettre aux générations à venir et c'est ce qui constituera l'identité de notre pays demain.

C'est pourquoi je vous demande l'arrêt IMMEDIAT des interventions de ces dangereux militants dans nos écoles et de leurs associations qui, sous couvert de lutter contre le racisme, distillent leur propagande idéologique scandaleuse auprès des plus jeunes.

Je vous prie d'agréer, Monsieur le Ministre, l'assurance de ma sincère considération
Signature

Diallo, Ramadan, Traoré, Islam- antiracisme, même combat ? Mais chut, pas d'amalgame là
Et un p'tit coup de PMA par ci, et un p'tit coup de GPA par là, et les enfants élevés qui ne donneraient plus d'équivalence en trimestres cotisés pour la retraite, à leur mère, pendant qu'on rembourse leur disparition , leur marchandisation, leur "esclavagisation": achat, vente, enchères, commissaire priseur ?

Dans une émission tournée aux USA, passant il y a quelque temps à la télévision,Fabriquer il était question d'enfants adoptés puis "retournés à l'envoyeur " en quelque sorte à 3 reprises. Trois fois espérer... et trois fois rejeté.
Comme tout doit être recyclé, gageons qu'on saura utiliser ces "déchets", ces "avortons" à des produits de beauté, des croquettes animales, des protéines pour bovins...bidouiller des ADN pour clonage ou chimère animal/homme . Que sais-je ?

C'est vraiment une attaque en règle de la lie de la Nation, de la chienlit de 68, contre toutes les structures, les institutions qui la faisaient vivre jusqu'ici.

Claude Houel 10/10/2019 12:14

Macron,se prenant pour Herakles,veut terrasser l’hydre islamiste.
Le problème c’est le nombre de têtes.
Les Traoré et le pir sont les plus faciles à identifier,sinon à decapiter,mais les plus dangereuses s’appellent nutella , groupama, monabanq entre autres joyeuses multinationales qui se permettent de retirer leurs pubs des rares médias qui osent encore donner leur antenne à Eric Zemmour.
Cette information est passée inaperçue et pourtant elle est fondamentale pour savoir qui sponsorise les islamistes et pourquoi.
Sommes nous obligés de laisser faire ?
Non car nous possédons un grand pouvoir: Ces entreprises islamo compatibles ont un gros point faible : Aussi riches et puissantes elles ne sont rien sans...nous leurs clients.
Il suffiraient d’appeler au boycott massif de leurs produits , avec publicité sur les réseaux sociaux,
pour les amener à plus d’objectivité.
Impossible? Et bien non ,souvenons de Décathlon et de son voile pour joggeuses musulmanes,projet vite retiré sous la pression populaire.
Offrons une étiquette islamistes à ces annonceurs censeurs, ils comprendront vite..
Envoyé de mon iPhone
Brigitte Houel

dach 10/10/2019 11:24

O.DUHAMEL oublie qu'il a la chance de vivre dans un pays de liberté qui s'appelle la FRANCE. Son côté extrêmement excessif il devrait essayer d'aller l'appliquer dans ces régions qu'il défend.
Il y a de fortes présomptions qu'il serait au fond d'un isoloir avec des murs à qui parler ou peut être même ne serait-il plus de ce monde. C'est un mousquetaire dans un monde libre.