Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

1 ) Greta Trunberg ... tout partout! 2 ) Greta jetant un sort à ... E. Macron. 3 ) Encadrement de la jeunesse allemande dans les années 30. 4 ) Manif de jeunes disciples de ... Greta la semaine dernière, contre le dérèglement climatique.
1 ) Greta Trunberg ... tout partout! 2 ) Greta jetant un sort à ... E. Macron. 3 ) Encadrement de la jeunesse allemande dans les années 30. 4 ) Manif de jeunes disciples de ... Greta la semaine dernière, contre le dérèglement climatique.
1 ) Greta Trunberg ... tout partout! 2 ) Greta jetant un sort à ... E. Macron. 3 ) Encadrement de la jeunesse allemande dans les années 30. 4 ) Manif de jeunes disciples de ... Greta la semaine dernière, contre le dérèglement climatique.
1 ) Greta Trunberg ... tout partout! 2 ) Greta jetant un sort à ... E. Macron. 3 ) Encadrement de la jeunesse allemande dans les années 30. 4 ) Manif de jeunes disciples de ... Greta la semaine dernière, contre le dérèglement climatique.

1 ) Greta Trunberg ... tout partout! 2 ) Greta jetant un sort à ... E. Macron. 3 ) Encadrement de la jeunesse allemande dans les années 30. 4 ) Manif de jeunes disciples de ... Greta la semaine dernière, contre le dérèglement climatique.

Je lisais hier sous la signature d'un collègue journaliste de métropole cette déclaration bizarre : « j'ai peur de Greta Thunberg ». Moi, ce n'est Greta qui m'inquiéte, ce sont ceux qui, en coulisses, la manipulent, à grands renforts d'argent et de pressions. Car les niais (es) qui s'extasient devant l'image avec des yeux de coulirous frits à chaque mot de la gamine ignorent que sont autrement dangereux  les milliardaires de l'ombre, manipulateurs organisés en quête de pouvoirs nouveaux, et même du POUVOIR absolu sans limitations d'aucune sorte philosophiques ou religieuses.

Le public niais semble ne pas s'interroger sur le coût de « l'opération Greta ». Car pour ainsi faire le tour du monde, être reçue par l'ONU, des parlements, des présidents de la république, des évêques, voyager, et même par voie maritime pour aller en Amérique, il faut un pognon de dingue et … pas mal de relations.

Qui finance ? Qui pilote ? Qui inspire ? Qui dicte ? En vue de quoi ?

Oui, dans quel but ? Car il y a très peu d'actions désinteressées dans le monde, dirait Candide.

Une chose est sure : il s'agit d'obtenir des résultats favorables aux objectifs des discrets organisateurs, souvent les vrais maîtres du monde, en retrait des détenteurs apparents du pouvoir.

Comme toujours pour imposer il s'agit de faire croire. Un homme politique qui ne manquait pas d'humour, ni de cynisme, déclara : « gouverner c'est faire croire ». Macron eut pu le dire.

Pan sur le bec des niais qui croyant agir pour l'équilibre climatique planétaire, auront sans le savoir servi, par exemple, de matière première aux ambitions d'une puissante société de fabrication d'éoliennes.

Il ne s'agit donc pas tant, pour la camarilla, de militer pour un meilleur avenir du monde que de se servir de Greta (qui ne sait d'ailleurs rien sur les sujets dont elle parle, et d'ailleurs l'avoue) pour s'emparer, grâce (en partie) à elle, d'un levier d'action habituel pour les candidats au pouvoir absolu ou totalitaire, la séduction de la jeunesse, l'exploitation de son inexpérience, de son absence de connaissance du monde et des hommes, pour en faire la matière première des hommes de l'ombre. Car c'est la jeunesse qui tout au long du XX ème siècle a servi de matière première aux dictateurs de ce siècle de fer et de sang. J'en donne quelques exemples dans les illustrations de cet article, et ci-dessous par le renvoi à quelques liens.

Actuellement, du moins dans les pays occidentaux, les totalitarismes ont changé de forme. Nous n'avons pas de nouveaux Staline ou Hitler. Pour quelque temps encore, leur échec nuit à leur retour au hit-parade sondagier : trop de ruines, trop de sang, trop de larmes.

Il faudrait atteindre le résultat qu'ils escomptaient par des moyens plus subtils, plus cools diraient les amoureux de Greta, la petite fille aux nattes. Un homme d'Etat du XIX ème, mais surtout un penseur génial Alexis de Tocqueville avait bien perçu la nouvelle menace du totalitarisme qui pointe le bout de son groin sous le masque de mademoiselle Greta Thunberg.

Tocqueville donc écrivait : « Je veux imaginer sous quels traits nouveaux le despotisme pourrait se produire dans le monde: je vois une foule innombrable d'hommes semblables et égaux qui tournent sans repos sur eux-mêmes pour se procurer de petits et vulgaires plaisirs, dont ils emplissent leur âme. Chacun d'eux, retiré à l'écart, est comme étranger à la destinée de tous les autres: ses enfants et ses amis particuliers forment pour lui toute l'espèce humaine; quant au demeurant de ses concitoyens, il est à côté d'eux, mais il ne les voit pas; il les touche et ne les sent point; il n'existe qu'en lui-même et pour lui seul, et s'il lui reste encore une famille, on peut dire du moins qu'il n'a plus de patrie.

Au-dessus de ceux-la s'élève un pouvoir immense et tutélaire, qui se charge seul d'assurer leur jouissance et de veiller sur leur sort. Il est absolu, détaillé, régulier, prévoyant et doux. Il ressemblerait à la puissance paternelle si, comme elle, il avait pour objet de préparer les hommes à l'âge viril; mais il ne cherche, au contraire, qu'à les fixer irrévocablement dans l'enfance; il aime que les citoyens se réjouissent, pourvu qu'ils ne songent qu'à se réjouir. Il travaille volontiers à leur bonheur; mais il veut en être l'unique agent et le seul arbitre; il pourvoit à leur sécurité, prévoit et assure leurs besoins, facilite leurs plaisirs, conduit leurs principales affaires, dirige leur industrie, règle leurs successions, divise leurs héritages; que ne peut-il leur ôter entièrement le trouble de penser et la peine de vivre? »

Le Scrutateur.

 

(I) La jeunesse est la proie primordiale des dictateurs durs ou … doux. Par sa fragilité, son inexpérience, etc. Voir : https://www.etudier.com/dissertations/Totalitarisme-Encadrement-De-La-Jeunesse/365929.html

 

 

 

Les régimes chinois et cambodgiens ont été très forts dans l'exploitation de la jeunesse. Pour aller vite je signale le remarquable film Le Déchirure que l'on peut voir en DVD

 

Sur La déchirure : http://www.premiere.fr/index.php/Cinema/News-Cinema/Cinq-choses-a-savoir-sur-La-dechirure

5 ) Les jeunes Kmers rouge au Cambodge, qui participèrent au meurtre de 2 millions d'hommesau Cambodge, dans les années 1970.

5 ) Les jeunes Kmers rouge au Cambodge, qui participèrent au meurtre de 2 millions d'hommesau Cambodge, dans les années 1970.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Suzy 01/10/2019 13:49

Belle analyse pleine de bons sens. J'ajouterai une question : et que deviendra t elle lorsque le nuage se dissipera ? Sa santé mentale est inquiétante si l'on s'en tient à ses mimiques....
Devrions-nous être guidés, dirigés, manipulés, par des "dingues" ?

Claude Houel 25/09/2019 22:08

Les images de la prestation d’Ingrid illustrent parfaitement la description de la maladie d’asperger,proche de l’autisme,dont elle souffre (cf Wikipedia).
Ces images seront contre-productives pour la cause qu’on lui fait défendre .
On lui aurait brisé ses rêves ? Lesquels ? Si à son âge elle n’en a plus, c’est bien dommage mais elle devrait en accuser ses parents.
Enfin s’associer à des gamins de huit ans pour porter plainte contre la France en laissant de côté la Chine ou les États Unis dénature complètement son supposé combat.
Elle ne propose aucune solution sauf à sécher les cours du vendredi.
Cela aurait eu plus de panache de jeter son smartphone,grand consommateur d’energie , et de ne pas prendre l’avion,avec sa suite, pour rentrer au pays.