Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Alors, là vraiment, j'l'aurions jamais cru, et cela se passe aujourd'hui dans « la mère Afrique », par LS.

On comprend dès lors le désir de ces victimes de vouloir migrer à toputes forces dans la vieille Europe, qui a ses défauts, mais … pas celui-là !

 

Au Mali, un homme malmené et ligoté en public pour s’être opposé à l’esclavage

Source : France24

Un homme a été agressé le 17 septembre dans le village de Kremis, dans la région de Kayes, dans le sud-ouest du Mali. Dans cette zone persiste une certaine forme d’esclavage et ceux qui tentent de la combattre sont régulièrement victimes de violences. 

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Des images partagées sur les réseaux sociaux depuis le 17 septembre montrent un homme se faire agresser dans le village de Krémis, à quelques kilomètres de la frontière avec la Mauritanie. Plusieurs dizaines de personnes l’encerclent alors qu’il est au sol, torse nu, et lui ligotent de force les pieds et les poings.

« Le chef du village n’avait jamais vu un esclave refuser d’obéir »Contacté par la rédaction des Observateurs de France 24, la victime assure avoir été humiliée et violentée pour avoir osé s’opposer à l’esclavage. En effet, une forme d’esclavage dit « par ascendance » ou « interne » persiste dans certaines régions du Sahel. Il repose sur la division de certaines ethnies, comme ici les Soninkés (présents dans la région de Kayes, mais aussi en Mauritanie ou au Sénégal) en castes : celles des « maîtres » et celles des « esclaves » ou « descendants d’esclaves ».


 

Lire la suite ICI : https://www.dreuz.info/2019/09/24/au-mali-un-homme-malmene-et-ligote-en-public-pour-setre-oppose-a-lesclavage/


 


 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article