Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

De mieux en mieux : Nicole Belloubet nous annonce de bien amères maternités.
De mieux en mieux : Nicole Belloubet nous annonce de bien amères maternités.

Amères maternités.


Un monde de plus en plus mère à mère est forcément un monde de moins en moins terre à terre. Les qualités de « mère et mère » seront inscrites sur l’acte de naissance des enfants de l’entre-deux mères, apprend-on. Mère 1 et mère 2 donc, pour des enfants psychologiquement et socialement dépaternisés au mépris des lois de la nature dont les zécolos se prétendent pourtant les apôtres, quand ils ne s’en revendiquent pas les polymessies - mais si ! - avec autant de conviction que de rage lorsqu’ils exigent la pma, aussi indispensable pour eux que le pmu pour les turfistes.

Prochaine étape, le statut de veuves de guerre - guerre des idées, évidemment - pour les mères-mères d’enfants sans pères ?

De fil en aiguille, il faudra bientôt de toutes les façons en arriver aux concepts de mères diques et de pères NPTM (nique pas ta mère) pour reconstituer des filiations qui aient un rapport (non sexuel, mais un rapport quelconque) avec la génétique. Pour ne désobliger personne, et pour n’obliger davantage qui que ce soit à quelque contrainte obscurantistisante que ce soit, une société sans-gène est-elle plus ou moins... en marche, comme cela a l’air d’être le cas. Bref ! Avec Macron comme père de la nation, la filiation est de plus en plus décousue. Recousue, en tous cas. Un peu comme le visage de Frankeinstein, on dirait.

Pour résumer la chose, disons que Hollande aura inséminé là cause, et que Macron en aura été la mère porteuse.

Qui pourra dire que ces deux-là n’ont pas quelque chose en commun ? Le sens des intérêts supérieurs de l’État, de la famille et même du plus petit d’entre nous, par exemple, cet enfant auquel ils ont promis l’un et l’autre un avenir radieux. Et Dieu sait s’ils y ont travaillé. On sait même où est la source de leur féconde inspiration commune, puisque c’est de l’ÉNA si vil qu’a jailli ce beau projet de nouvel état-civil. À tout le moins cette nouvelle manière de concevoir l’état-civil d’un citoyen pas tout à fait comme un autre. Comme quoi le droit à la différence s’épanouit parfaitement dans la conformité à la liberté, à l’égalité et, comme cela se vérifie tous les jours, à la fraternité.

https://www.francetvinfo.fr/societe/mariage/mariage-et-homoparentalite/extension-de-la-pma-aux-couples-de-femmes-les-termes-de-mere-et-mere-seront-inscrits-sur-l-acte-de-naissance-annonce-la-ministre-de-la-justice_3591077.html

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

belle france 26/08/2019 16:26

Franchement c'est honteux d'etre ministre pour tenir de tels propos, Madame n'etes vous pas une femme, une mère issu.... d'un père ???????? vous nous prenez pour des c..s ? vous, votre président et vos acolytes ? je suis trés en colère contre vous. Rappelez moi quand sont les prochaines élections ???? moi s'appelle cela une action NOCIVE pour l'humanité et pourtant vous tous et toutes comme Mme Schiappa vous n'avez que la morale a la bouche, alors s'il vous plait, de l'air, partez, partez vite, c'est insupportable

Ch.Etzol 26/08/2019 16:14

Ah, mais! PAS d'AMALGAME!!!
Et quelle sera la préséance des noms de paires ?