Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

CHU-Guadeloupe : Le personnel médical parle et mérite d'être entendu, par le Scrutateur.

Il ne servirait à rien au directeur du CHU-Guadeloupe d'avoir héroiquement tenu tête aux black-Blocks de cet énergumène qu'est Gaby Clavier, si Gérard Cotellon devait être désavoué par une vague commission de trois membres sensés exercer une « conciliation » dans la grève scandaleuse pour tous les Guadeloupéens (hormis la secte ugétégiste) qui paralyse le secteur santé, et met en péril chacun d'entre nous. Ce serait une fois de plus avec des « mots » (words, words, words!) accepter le refus du jugement du tribunal qui a condamné la racaille à une amende de 1000 £ par jour, pour obstruction à la libre circulation du personnel soignant (dans sa très large majorité) et des patients ou visiteurs du CHU.

Ce serait aussi obérer l'avenir du nouveau CHU en construction qui serait condamné à se voir transférer les méthodes et la horde claviériste qui ont plongé l'actuel CHU dans la confusion et la débacle financière.

 

Qu'en est-il de la fameuse commission de conciliateurs ? Je ne voudrais pas donner dans le pessimisme négatif. Mais j'appartiens, par mon âge, et mon expérience de la politique en Guadeloupe depuis cinquante ans, à ceux qui pratiquent le scepticisme positif. Or, justement ma mémoire me rappelle que ses trois membres ont été à des degrés divers, très proches de la fondation du mouvement séparatiste en Guadeloupe.

Pour des raisons diverses ils s'étaient mis en retrait, ces dernières années, par rapport aux extrémistes Clavier et Domota.

Cette commission intervient-elle dans une honnête tentative pour museler les chacals ugétégistes ? Ou bien, avec les mots qui conviennent, pour sauver la mise à l'UGTG, dans les formes « démocratiques », les mêmes qui, comme à Munich en 1938, face à Hitler avaient, croyaient les imbéciles, « sauvé la paix », alors qu'il ne s'agissait, du point de vue du Fûhrer nazi, que de gagner du temps pour déclencher avec des chances de succès la seconde guerre mondiale.

 

Je voudrais en terminant cet article remarquer que lorsque le personnel médical et soignant s'exprime pour dire la réalité des faits, et porter son soutien au directeur Cotellon, il n'en est guère fait état sur les réseaux sociaux.

Grace à un ami je peux divulguer le lien suivant que très peu de gens ont pu voir, et qui est capital pour disqualifier les péroraisons insanes de Clavier/Domota.

Le Scrutateur.

Post scriptum : Plusieurs lecteurs me disent que le lien ci-dessous ne fonctionne pas. Or il fonctionne, je l'ai vérifié. C'est simple, si j'y suis arrivé, tout le monde devrait pouvoir en faire autant.

D'abord cliquer sur le lien ci-dessous. Il ouvre sur u autre lien fourni par mon ami Patrick Bourrillon, sur facebook

Puis cliquer sur ce deuxième lien . Apparaisent alors un certain nombre de visages, cinq au total.

Cliquer sur le premier, agrandissez l'image, mettez le son. La voix s'explique. Puis cliquez sur les petites flèches latérales pour passer au deuxième pui au troièmes, etc. Toutes les voix ... parlent.

 

https://www.facebook.com/hashtag/stop%C3%A0lad%C3%A9sinformationsyndicale?source=feed_text&epa=HASHTAG

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Marcimain Anick 21/08/2019 10:38

J' apporte mon soutien total au Directeur du CHU et à Mme Borel-Lincertiin. Il n'est plus question de " défendre le droit à la vie " pour les responsables syndicaux et ceux qui les suivent . Il faut par ses mots, ses muscles, ses mouvements de machoires agressifs , sa mine de " Ti mal " ...montrer qui est le boss dans ce conflit du CHU. L'intéret du peuple est bien loin. Ils ajoutent de la souffrance à la souffrance des conséquences de cet incendie. Ils demandent à
faire revenir des services au CHU pour mieux après critiquer ceux qui les ont fait revenir dans un lieu si mal préparés....Courage M. Cotellon, Mme Lincertin beaucoup de gens vous adressent leurs pensées fraternelles et vous soutiennent spirituellement.