Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

1) G. Cotellon. 2 ) Barrage "filtrant" ! 3) Depuis des années la société civile donne son avis sur ce qu'il faut faire, comme ce monsieur, représenté sur le journal Guadeloupe 2000, ancêtre du Scrutateur.
1) G. Cotellon. 2 ) Barrage "filtrant" ! 3) Depuis des années la société civile donne son avis sur ce qu'il faut faire, comme ce monsieur, représenté sur le journal Guadeloupe 2000, ancêtre du Scrutateur.
1) G. Cotellon. 2 ) Barrage "filtrant" ! 3) Depuis des années la société civile donne son avis sur ce qu'il faut faire, comme ce monsieur, représenté sur le journal Guadeloupe 2000, ancêtre du Scrutateur.

1) G. Cotellon. 2 ) Barrage "filtrant" ! 3) Depuis des années la société civile donne son avis sur ce qu'il faut faire, comme ce monsieur, représenté sur le journal Guadeloupe 2000, ancêtre du Scrutateur.

Il y a bien des années, bien avant l'incendie de 2017 que notre hôpital bat de l'aile. Les causes en sont connues : et d'abord l'impuissance des autorités, pas seulement celles, administratives, gestionnaires de l'établissement, mais aussi des autorités, politiques locales, mais aussi étatiques. Pourquoi ? Parce que quasiment dès l'origine ou presque, dès les années 80, on a laissé prendre le CHU en otage par des syndicats, séparatistes, aux méthodes quasi dictatoriales, dont le sieur Gaby Clavier, au profil de sous-off SS  couleur tropicale, est le maître d'oeuvre.

Il y aurait tant de choses à dire, sur la façon dont ces messieurs s'approvisionnent aux dépends du CHU, dans bien des domaines, notamment alimentaire. Tout cela fait partie du « non-dit » tellement hypocrite à l'époque de la « transparence". Les méthodes de Clavier sont le chantage, et l'intimidaton. Il agit d'autant plus facilement que la réponse des « autorités » à ses intimidations est le « pas de vagues » trop connu, du moins en Guadeloupe.

La grève actuelle n'est en rien, ce que prétendent ses meneurs, « le service des malades » dans un esprit d'ouverture et de concertation, mais une politique séparatiste pourtant refusée constamment par les Guadeloupéens. En atteste le vocabulaire (sans parler du ton agressif, et arrogant) toujours en créole, revendiqué comme « lang nasyonal a pèp gwadloup », et la posture de ces chefs de bande, insupportables à tout citoyen soucieux d'une vie sociale apaisée.

Par chance, depuis quelques mois, il semble que les autorités (du moins l'Etat) commencent à trouver que la gadoue a assez duré.

Et d'autre part, le directeur actuel M. G. Cotellon, un Guadeloupéen connu pour sa compétence et sa rigueur administrative, (au cours d'une longue et féconde carrière en de grands hôpitaux notamment en métropole) a décidé de troubler le jeu ugétégiste. D'après ce que nous voyons « missié pa ka jwé »

C'est cette politique de la fermeté que les Guadeloupéens attendent.

Le Scrutateur.

 

Ci-dessous les déclarations de Gérard Cotellon sur Guadeloupe la première, hier soir le 14 août.

Le propos de Gérard cotellon commence à partir de 1, 21 minutes.

 

https://la1ere.francetvinfo.fr/guadeloupe/emissions/jt-19h30-en-direct-ici

Domota, l'homme au poing. Serait menacé dans sa structure par plus violent que lui (si possible).

Domota, l'homme au poing. Serait menacé dans sa structure par plus violent que lui (si possible).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Diamin 29/08/2019 21:35

Bravo l ugtg

Gloobi 28/08/2019 07:01

Mes respects Mr Cottelon.
La guadeloupe a besoin de bon gestionnaire et je pense que vous êtes l'homme de la situation. L'hôpital est en déficite et dysfonctionne donc il est normal de mener des actions. Merci pour le travail, on est avec vous.
Bien à vous Mr le Directeur Général.

Quiko paule 25/08/2019 23:31

Bravo à Mr Cottelon.
On en a marre de ces syndicats qui sont soi-disant indépendantistes, mais ne savent demander qu'une chose, 40% de vie chére, augmentation de salaire et en même temps font tout pour saboter l'entreprise.il y en a marre de la cogestion.
Bon courage au Directeur.

favreau 17/08/2019 17:22

ENfin quelqu'un qui a "quelque chose dans sa culotte" comme ont dit vulgairement. Merci d'avoir mis les points sur les I car on meurt de rire quand ils disent qu'il se préoccupent de la santé des guadeloupéens après avoir tout fait pour que le nouveau CHU ne voit pas le jour. Merci et on est avec vous pour vraiment défendre la santé des guadeloupéens

favreau 17/08/2019 17:19

bravoàMr. Cotelon, je commençais à désespérer en me disant qu'il n'y a personne "qui a quelque chose dans sa culotte" comme on dit vulgairement" Mr. Cotelon vous ne savez pas combien de gens sont avec vous et quel plaisir d'avoir enfin quelqu'un qui met les points sur les I après que ces messieurs aient coulé le CHU et ont tout fait pour qu'actuellement nous n'en n' ayons aucun et ils osent dire qu'ils se préoccupent de la santé des Guadeloupéens c'est à mourir de rire. Merci