Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

La vérité finit toujours par émerger !

Benjamin Griveaux qualifie d'« abrutis » ses anciens rivaux LREM, et alors ? On sait comment François-le-Plouc appelait les malheureux et si Éva Braunweiler a craché le morceau à propos des « sans dents », d’autres ont révélé qu’elle appelait Michel Sapin « le gros porc » et on se doute bien que Francois-le-Fécal n’avait que mépris pour son électorat. C’était déjà le cas pour ce qui était de son entourage.

 

Et puis comment en vouloir à Griveaux : pour une fois qu’un politicien dit la vérité.


https://www.ouest-france.fr/elections/municipales-paris-quand-benjamin-griveaux-qualifie-d-abrutis-ses-anciens-rivaux-lrem-6448907

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

C.Etzol 19/07/2019 11:58

Un bon collabo du trotskyste à moustaches, bien "infiltré," qui doit se régaler. Entre si bêt et bel ou bêt, Y a bon !
Sauf Mounir. On se demande pourquoi...

Claude Houel 19/07/2019 01:43

Et les abrutis sont capables de soutenir sa campagne.