Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Important, et urgent : Guadeloupéens, restons vigilants : MM. Macron et Philippe réunissent lundi les Outre-mer pour favoriser leur développement.

Je tiens à rappeler cette réunion qui aura lieu demain. A appeler aussi à la vigilance devant les tours de passe-passe que pourraient tenter ceux qui ont voté fin juin par les parlementaires locaux, réunis en Congrès une motion tendant à faire sortir la Guadeloupe du droit commun, éventuellement par un tour de passe-passe qui consistreari par en une modification d'articles de la Constitution sans consultation des populations ( qui sont concernées) par voie de référendum. Il n'y a pas vingt ans, un projet analogue soutenu en 2003 par la quasi totalité des mêmes individus a été refusé par voie de référendum, et par 84% des électeurs. 2003, ça ne fait tout de même pas une éternité.

Ces élus, incapables de gérer leurs communes, la région et le département, auteurs de déficits monstrueux, prétendent se rendre maîtres des Guadeloupéens au moyen d'un relâchement des liens avec la République, il nous faut leur apprendre à vivre et à respecter les citoyens que nous sommes.

Demeurons fermes sur nos positions et faisons-les connaître au Président de la République et aux autres hautes instances de celles-ci ;

Ce que fait ici notre site. (ci-contre l'un des articles publiés par le Scrutateur sur cette importante question : http://www.lescrutateur.com/2019/06/avenir-statutaire-maitre-gerard-coralie-s-engage.html ).

Faites part de votre soutien à notre appel en écrivant à monsieur le président de la République (

https://www.elysee.fr/ecrire-au-president-de-la-republique/ )

Ou à monsieur le préfet de région Guadeloupe : ourrier@guadeloupe.pref.gouv.fr )

 

(Le Scrutateur).

Macron et Philippe réunissent lundi les Outre-mer pour favoriser leur développement

(http://outremers360.com/politique/macron-et-philippe-reunissent-lundi-les-outre-mer-pour-favoriser-leur-developpement/ )

 

Le Président de la République, le Premier ministre et plusieurs ministres se rendront, lundi 8 juillet 2019, au Ministère des Outre-mer, pour la signature des premiers Contrats de convergence et de transformation (CCT) entre l’État et les Outre-mer, a indiqué l’Élysée dans un communiqué.

Emmanuel Macron et Édouard Philippe réuniront lundi, autour de la ministre des Outre-mer, plusieurs collectivités ultramarines, afin de signer avec elles des « contrats de convergence et de transformation », visant à réduire les écarts de développement en matière économique et sociale, a annoncé l’Élysée. Ces contrats, prévus dans la loi Égalité réelle Outre-mer votée en 2017 sous François Hollande, visent à identifier et prioriser des objectifs qui seront mis en place par l’État et les collectivités (régions, collectivités territoriales, départements, etc.) pendant quatre ans (2019-2022).

« Ces contrats de convergence et de transformation sont la traduction concrète des ambitions arrêtées dans le Livre bleu outre-mer qui avait été présenté le 28 juin 2018 au Palais de l’Élysée sur la base de projets des Assises des outre-mer conduites dans les territoires dès juillet 2017 », a également fait avoir la Présidence de la République. « Ils expriment la volonté commune de l’Etat et des élus ultramarins d’une contractualisation qui soit propre à chaque territoire et qui leur permette de disposer d’infrastructures ainsi que d’équipements de haut niveau, prenant compte des enjeux liés à la transition écologique ».

Seront signés les contrats entre l’État et les collectivités de Guadeloupe, de Guyane, de Martinique, de Mayotte, de La Réunion, de Saint-Pierre-et-Miquelon et de Wallis-et-Futuna, pour un « effort financier » de de 2,1 milliards d’euros. A cette occasion, le Premier ministre et les présidents de 9 collectivités d’outre-mer s’engageront en faveur de la Trajectoire 5.0. Les exécutifs locaux s’engagent à préparer ces territoires aux enjeux et aux menaces de l’avenir à travers cinq défis à réussir d’ici 2030 : 0 exclusion, 0 carbone, 0 déchet, 0 polluant agricole, 0 vulnérabilité au changement climatique. Les projets qui seront financés par les contrats de convergence et de transformation devront être cohérents avec ces objectifs, conclut l’Élysée.

 

Important, et urgent : Guadeloupéens, restons vigilants : MM. Macron et Philippe réunissent lundi les Outre-mer pour favoriser leur développement.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Claude Guilliod 07/07/2019 22:54

Oui a cette réunion il est prévu outre le président, certains ministres, les présidents conseils régional et départemental de même que les présidents des communautés d'agglomérations. Il est à penser, que depuis longtemps nos élus sont informés de cette réunion, d'où ce congrès à la vite avec une motion unanime pour changer de statut par le truchement d'une réforme constitutionnelle sans passer par le peuple.
Une telle action est une forfaiture : comment des représentants locaux peuvent-ils imposer au peuple ce qu'il a si massivement rejeté !
C'est affaire est une honte , un véritable déni de démocratie ! Je serai sévère particulièrement avec H. Chalus car pour être élu président de Region, il avait affirmé que "le changement de statut n'était pas de son programme "!

Ch.ETZOL 07/07/2019 17:05

petit complément d'information, l'article 72 - 4 sur la consultation des population d'outre-mer :

Texte de l'article

« Aucun changement, pour tout ou partie de l'une des collectivités mentionnées au deuxième alinéa de l'article 72-3, de l'un vers l'autre des régimes prévus par les articles 73 et 74, ne peut intervenir SANS QUE LE CONSENTEMENT DES ELECTEURS de la collectivité ou de la partie de collectivité intéressée AIT ETE PREALABLEMENT RECUEILLI dans les conditions prévues à l'alinéa suivant. Ce changement de régime est décidé par une loi organique.

Le Président de la République, sur proposition du Gouvernement pendant la durée des sessions ou sur proposition conjointe des deux assemblées, publiées au Journal officiel, peut décider de consulter les électeurs d'une collectivité territoriale située outre-mer sur une question relative à son organisation, à ses compétences ou à son régime législatif. Lorsque la consultation porte sur un changement prévu à l'alinéa précédent et est organisée sur proposition du Gouvernement, celui-ci fait, devant chaque assemblée, une déclaration qui est suivie d'un débat. »
— Article 72-4 de la Constitution du 4 octobre 1958

Ch.Etzol 07/07/2019 16:46

Trajectoire 5.0 : Les exécutifs locaux s’engagent à préparer ces territoires aux enjeux et aux menaces de l’avenir à travers cinq défis à réussir d’ici 2030 : 0 exclusion, 0 carbone, 0 déchet, 0 polluant agricole, 0 vulnérabilité. Plus c'est gros mieux ça passe. En 2030! En foot cela s'appelle botter en touche, non?

En tous cas, pour le changement de statut, il faut passer par le peuple concerné et le référendum, et bien qu'il ait déjà dit non en 2003, en Guadeloupe. Reçu 5 sur 5 !

Livia 07/07/2019 15:53

Il faut toujours se méfier avec ces deux-là, ils ne nous jouent que des mauvais tours, ils n'ont pas de lapin dans leurs chapeaux mais des rats!