Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Dernière minute : Le CHU décide d'assigner les grévistes en justice

La direction du CHU prend la mesure inévitable, pour tout homme honnête et de bon sens. Les macoutes, que le bon sens n'effleure pas vont très probablement tenter d'étendre la confusion à tous les secteurs de l'activité en Guadeloupe, comme en 2009, au mépris de la santé des Guadeloupéns. . ( LS).

 

(https://www.rci.fm/guadeloupe/infos/Sante/Le-CHU-decide-dassigner-les-grevistes-en-justice?fbclid=IwAR3A9OlmxqmKsIiJW4pgIqSzSfzr4xjCUybQy2Xt-x1cm-GlBFqO_YtKkbw ).

 

Le CHU décide d'assigner les grévistes en justice

Par Jeremy Losio / RCI.FM / 31/07/2019 - 11:17

La direction du Centre Hospitalier Universitaire a décidé d'assigner en justice l'UTS-UGTG et la CGTG ce jeudi 1er août. En cause : l'entrave à l'accès de l'hôpital.

La crise du CHU risque de prendre un nouveau tournant. En effet,  l'intersyndicale UTS-UGTG/ CGTG sera assignée en justice ce jeudi 1er août, avec une astreinte de 5000 euros à payer par jour d'entrave à l'accès de l'hôpital. 

C'est une information qui a été révélée par les syndicats aux alentours de 15 h, sur le piquet de grève du CHU. Information qui, par la suite a été confirmée à la rédaction de RCI par la direction de l'hôpital, qui n'a cependant pas souhaité réagir pour l'heure. 

Pour Sandro Sormain, membre de l’UTS-UGTG : "C'est une tentative d'intimidation, mais nous n'allons pas lâcher l'affaire".

Les négociations entre l'intersyndicale et le Gérard Cotellon, le directeur du CHU, devraient cependant reprendre ce mercredi. 

 

Ultime minute : Ce soir, au journal d'information de Guadeloupe 1ère, léger infléchissement de la ligne "syndicale". Les mesures annoncées (voir ci-dessus) par la direction auraient-elles exercé une influence? Toujours est-il que le ton s'est adouci, légèrement, mais sensiblement. Il y a même eu un miracle : Gaby Clavier a même prononcé quelques mots en français. Cinq ou six, c'est peu. Mais c'est une révolution. Depuis quarante ans que j'écoute cet excité, c'est la première fois que je l'entends an lang nasyonal an nou". (LS).

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G
Bande issalopes..
Répondre