Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Une vue de Gaby Clavier.

Une vue de Gaby Clavier.

Comme tout le monde, je suis le conflit qui paralyse le CHU dans la presse audio-visuelle. Une presse qui se manifeste surtout avec prudence et … pusillanimité. On peut comprendre ces journalistes qui lorsqu'ils ne sont pas ses complices sont paralysés par l'UGTG le syndicat ultra politisé à gauche, et ses satellites, dont la CGTG.

Le CHU de Pointe-à-Pitre connaît des problèmes, qui ont été accentués par l'incendie d'il y a deux ans, mais nullement créés par celui-ci. Par exemple pourquoi cette valse des directeurs qui craquent devant des difficultés extraordinaires. Est-ce à une tentative de résistance que l'actuel directeur, M. Cotellon, connu pour sa compétence et sa rigueur professionnelle, est à son tour sur la sellette.

Les portes paroles de l'UGTG, dont le sinistre Gaby Clavier se sont répandus ces jours derniers sur les ondes en propos diffamatoires et malveillants sur les cliniques privées qui ont offert une partie de leurs locaux pour palier les insuffisances du CHU consécutives à l'incendie. Ils appellent maintenant les percsonnels du privé à la grève générale. Ce n'est pas le moment de tomber gravement malade. Est-ce cette pensée qui a conduit un champion cycliste, à 15 jours du tour de la Guadeloupe à parler pour les médias en faveur de la grève. On ne sait jamais une mauvaise chute est toujours possible !

Mais certains renaclent. Ainsi Eric Méyapin, connu, mais que je connais pas personnellement, a publié sur facebook, cette protestation justifiée et extrêmement courageuse. (Le Scrutateur)

 

 

Eric Meyapin19 h

Nous personnel de la polyclinique, voulons faire le point sur ce qui se dit depuis quelque temps, sur les reseaux sociaux, et dans la presse locale. Le chu a ete incendie je dis bien incendie, par quinul ne le sait meme si nous avons notre petite idee. Nous avons accueilli nos collegues, je dis bien nos collegues, meme si ce n est pas la reciproque, dans les meilleures conditions possibles, nous avons travaille durement et avec tout le devouement, qui nous est propre. Il n y avait pas de jours de repos ni feries pour pallier a une situation exceptionnelle, une premiere dans les annales des etablissements de sante en France. Notre direction a mis tout en oeuvre pour satisfaire les nombreuses exigences que demandent le deplacement d une grande structure, vers une autre plus petite. Nous avons delocaliser nos 3services de medecine vers le palais royal afin de faire de la place pour recevoir la maternite et puis plus tard la neonatologie du chu. Des travaux importants ont ete effectues bloc op, mise aux normes, etc... Aujourdhui apres 18mois d exploitation dans nos murs, ce personnel sous l egide de mr gaby clavier, est en train par voie de presse, interposee, de nous discrediter aupres de la population guadeloupeenne, sous pretexte que la clinique est insalubre bourree de cafards, de scolo... A qui allez vous faire croire cela??? Si le service que l on vous allouer depuis 18mois est insalubre, qui l a rendu insalubre??? Etait ce a nous de l entretenir pour vous??? Lorsque vous louez une maison, est ce que votr proprietaire vient faire le menage chez vous?? Soyez un peu de bonne foi et avouez que vous etiez bien chez nous, mieux que dans les autres etablissements qui vous ont accueillis vous l avez avoue a l epoque de votre arrivee.. Soyez fair play et dites vous que nous sommes sur le meme bateau... Faites votre greve, mais arreter svp de porter l opprobe sur un etablissement qui vous a accueilli avec devouement, et n oublions pas que nous sommes tous des guadeloupeens et que nous sommes aussi des soignants... A bon entendeur... Salut. Que Dieu nous vienne en aide!!!!

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article