Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

La tragique actualité française accouche d'une grande bouffonnerie : la Fantasia des PLOUCS !

Derrière chaque plouc il y un con qui n’attend que l’occasion d’en faire la démonstration à grands coups de klaxon. Indifférent à tout ce qui n’est pas sa propre frustration, le plouc souhaiterait : soit que Notre Dame tombe définitivement en ruine (façon de régler ses comptes avec le bon Dieu qui eût été mieux inspiré ( révérence parler) de mettre ces milliards si urticants dans leurs poches plutôt que dans celles des Pinault, Arnaud et autres Bettencourt) ; soit qu’on institue un ISR (impôt spécifique reconstruction), impôt dont il serait exclu de l’assiette évidemment et qui ne serait rien d’autre qu’un super ISF. Le plouc aspire tant au partage du pouvoir laxatif avec les autorités légales du pays de plus en plus réel, que plus il dit d’âneries plus il se sent glorieux et puissant. Bref ! Le plouc est le velours de Satan, et ne mérite pas plus de considération que le crachat du lama. Le hic, évidemment, c’est que le plouc a le droit de vote. D’où ce qu’on appelle le populisme, c’est-à-dire en bobo courant cette frontière mal tracée entre l’évidence populaire - ce qu’on appelle le bon sens du même nom - et la rancoeur biliaire qui est en quelque sorte le fruit de la digestion du diable, celui-ci n’étant que haine, jalousie et amertume grandissante à proximité des miroirs. Surtout ne pas confondre le populo dont l’anonymat garantit la bonhomie et le plouc qui est un perpétuel va-t-en rouspétance (comme on dit va t'en guerre), dénonçant le riche aujourd’hui comme son cousin ou ses pairs dénonçaient le juif sous l’occupation. Le plouc  est toujours prêt à monter au créneau. La seule utilité du plouc - comme celle du lézard est de gober le maximum d’insectes - c’est qu’il est sur la terre  pour éprouver le juste et lui montrer combien la charité est un exercice héroïque.

Ah ! Ces exclus - de l’ISF - que de coups de pied au cul se perdent alors qu’ils devraient leur être acheminés en priorité ! Et ils trouvent encore le moyen de klaxonner qu’on n’étripe pas ceux qu’ils voudraient dévorer. Reviens, Robespierre. Non seulement les ploucs sont orphelins, mais ils réclament des coups de pied au cul.



https://www.dreuz.info/2019/04/17/no%EF%BB%BFt%EF%BB%BFre-dame-de-paris-3-choses-%EF%BB%BFa-retenir-apres-linc%EF%BB%BFend%EF%BB%BFi%EF%BB%BFe/

Le cracaht du Lama.

Le cracaht du Lama.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Xam Cirederf 17/04/2019 21:33

TOUT EST DIT ET BIEN CONFORME A LA REALITE QUE NOUS SUBISSONS.
MAIS N OUBLE PAS DE RESERVER UNE PAGE BLANCHE, POUR CEUX QUI NE SAVENT PAS LIRE.....QUANT A LEUR EXPLIQUER, PLUSIEURS QUINQUENATS DE LREM NE SUFFIRONT PAS