Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Drame National : Notre Dame de Paris en feu.

Le fait du jour n'est pas un incendie de monument. C'est une catastrophe nationale et même mondiale.

Je suivais sur LCI le débat qui préparait le discours annoncé du Président de la République, quand la nouvelle est tombée par la bouche de l'animateur, Pujadas, d'abord discrète, presque furtive « il y a le feu à Notre Dame », puis répétée accompagnée des premières images qui devaient se succéder en s'aggravant.

Ce qui me frappait était la difficulté des journalistes (parmi lesquels du « beau linge ») à trouver le vocabulaire adéquat à la nature de la tragédie qui était en train de se nouer : « notre Dame, la borme kilométrique du pays ; le monument le plus connu des touristes, avant la Tour Eiffel, par les pays du monde entier, etc, etc.

Il était manifeste que pour ces animateurs de nos chaînes d' « information », la signification nationale française, sa profondeur culturelle, religieuse, catholique, philosophique, métaphysique du monument plus que millénaire n'apparaissait pas.

En contemplant, brisé, la consomption de Notre Dame, on ne pouvait échapper au fantasme intérieur, -tentative à repousser - de notre subversion spirituelle par le diable – au fantasme disais-je de l'autodafé de la France d'aujourd'hui rongée de l'intérieur par le doute sur soi, l'abandon de sa Tradition, et l'apostasie.

Nous reviendrons nécessairement sur ce symbole dans les jours qui viennent.

 

Ce soir je publie seulement trois fragments musicaux symboliques de ND, et quelques images de l'incendie. (Le Scrutateur)

 

 

  1. De profundis parisien (Psaume).

 

https://www.youtube.com/watch?v=ZoYxYfMto_0

 

 

(II) La sonnerie du DEUIL, ou de l'espérance :

 

https://www.youtube.com/watch?v=4uNheq2wBbE

 

 

(III) Vue de l'incendie :

 

https://www.youtube.com/watch?v=bKL7itkhEBo

 

 

 

La cathédrale Notre-Dame de Paris ravagée par un énorme incendie, la toiture s'écroule

 

(https://francais.rt.com/france/61007-important-incendie-cours-cathedrale-dame-de-paris?fbclid=IwAR3MziSap004HfHcQ8ZraTaW_2NYtu-WS2OPMKDIpDKc4xqYN7A7g4CYm8o#.XLTOAYY9Zas.facebook )

Le fait du jour n'est pas un incendie de monument. C'est une catastrophe nationale et même mondiale.

Je suivais sur LCI le débat qui préparait le discours annoncé du Président de la République, quand la nouvelle est tombée par la bouche de l'animateur, Pujadas, d'abord discrète, presque furtive « il y a le feu à Notre Dame », puis répétée accompagnée des premières images qui devaient se succéder en s'aggravant.

Ce qui me frappait était la difficulté des journalistes (parmi lesquels du « beau linge ») à trouver le vocabulaire adéquat à la nature de la tragédie qui était en train de se nouer : « notre Dame, la borme kilométrique du pays ; le monument le plus connu des touristes, avant la Tour Eiffel, par les pays du monde entier, etc, etc.

Il était manifeste que pour ces animateurs de nos chaînes d' « information », la signification nationale française, sa profondeur culturelle, religieuse, catholique, philosophique, métaphysique du monument plus que millénaire n'apparaissait pas.

En contemplant, brisé, la consomption de Notre Dame, on ne pouvait échapper au fantasme intérieur, -tentative à repousser - de notre subversion spirituelle par le diable – au fantasme disais-je de l'autodafé de la France d'aujourd'hui rongée de l'intérieur par le doute sur soi, l'abandon de sa Tradition, et l'apostasie.

Nous reviendrons nécessairement sur ce symbole dans les jours qui viennent.

 

Ce soir je publie seulement trois fragments musicaux symboliques de ND, et quelques images de l'incendie. (Le Scrutateur)

 

 

  1. De profundis parisien (Psaume).

 

https://www.youtube.com/watch?v=ZoYxYfMto_0

 

 

(II) La sonnerie du DEUIL, ou de l'espérance :

 

https://www.youtube.com/watch?v=4uNheq2wBbE

 

 

(III) Vue de l'incendie :

 

https://www.youtube.com/watch?v=bKL7itkhEBo

 

La cathédrale Notre-Dame de Paris ravagée par un énorme incendie, la toiture s'écroule

 

(https://francais.rt.com/france/61007-important-incendie-cours-cathedrale-dame-de-paris?fbclid=IwAR3MziSap004HfHcQ8ZraTaW_2NYtu-WS2OPMKDIpDKc4xqYN7A7g4CYm8o#.XLTOAYY9Zas.facebook )

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Ch.Etzol 16/04/2019 12:58

Si le texte latin du psaume 129 est celui du "de profondis" de la Vulgate, la traduction française de la bible de Jérusalem traduit à la fois la tristesse, la crainte, mais l'espérance du pardon :

Le Psaume 129 (130) en français (La Bible de Jérusalem, 1998) :
[A ceux qui passent par la nuit de l'épreuve, Dieu révèle sa lumière.
A ceux qui veillent dans la foi, Dieu fait lever l'aurore du salut.]

1 : Des profondeurs je crie vers toi, Yahvé
2 : Seigneur, écoute mon appel. Que ton oreille se fasse attentive à l'appel de ma prière !
3 : Si tu retiens les fautes, Yahvé, Seigneur, qui subsistera ?
4 : Mais le pardon est près de toi, pour que demeure ta crainte.
5 : J'espère, Yahvé, elle espère, mon âme, en ta parole;
6 : Mon âme attend le Seigneur plus que les veilleurs l'aurore; plus que les veilleurs l'aurore;
7 : Qu'Israël attende Yahvé ! Car près de Yahvé est la grâce, près de lui, l'abondance du rachat;
8 : C'est lui qui rachètera Israël de toutes ses fautes.

Dieu d'amour et de pardon, tu as fait lever sur ton peuple l'aurore du salut en envoyant ta parole dans le monde.
Ne nous abandonne pas maintenant aux profondeurs où nous ont plongés nos fautes;
écoute le cri de ton Eglise et comble son attente en lui donnant la pleine délivrance.

"

dach 16/04/2019 00:10

Profitant des beaux jours qui s'allongent je faisais de petits travaux dans les abords de ma maison ; c'est extraordinaire la communication avec internet, c'est mon frère Marcel qui de PTP m'informe de cette tragédie; un joyau de la FRANCE est en flamme. Il y a une vingtaine d'années j'ai eu le privilège d'intervenir pour des entretiens de Notre Dame de Paris au niveau du parking en particulier, mais j'ai eu aussi la chance de la visiter de fond en comble et j'avais attiré l'attention de mon DG et aussi notre PDG sur le délabrement des structures du toit , Les infiltrations d'eau etc . C'est un monument historique m'ont-il répondu, au même titre que le restaurant de la Gare de Lyon, le TRAIN BLEU, vous en savez quelque chose.
Ok, mais vous devriez tirer sur la sonnette d'alarme leur avais- je rétorqué.
Depuis des travaux ont été réalisé. La toiture a été refaite. Aujourd'hui c'est une catastrophe internationale. Tout la planète pleur et en même temps la FRANCE fille aînée de l'église n'a plus de prêtre , c'est le désert, le chaos. Cet édifice symbolique est devenu un lieu de mercantilisme. Si seulement ce drame pouvait réveiller les consciences.

dach 15/04/2019 23:37

ils se font de plus en plus rares ceux qui ont la culture de nos regrettés Léon ZITRONE, Jacques MARTIN, Jacques CHANCEL. Dès qu'ils sont confrontés au direct, ils bégayent. Le prompteur est en panne d'information . Eh pourtant ils sont payés des fortunes...