Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

1 ) La maîtrise de ND de Paris interprêtant la Passion selon St-Mathieux. 2 ) Les grandes orgues de Notre Dame sur fond de paradis. 3 ) Jeux de lumièrs sur SA façade.
1 ) La maîtrise de ND de Paris interprêtant la Passion selon St-Mathieux. 2 ) Les grandes orgues de Notre Dame sur fond de paradis. 3 ) Jeux de lumièrs sur SA façade.
1 ) La maîtrise de ND de Paris interprêtant la Passion selon St-Mathieux. 2 ) Les grandes orgues de Notre Dame sur fond de paradis. 3 ) Jeux de lumièrs sur SA façade.

1 ) La maîtrise de ND de Paris interprêtant la Passion selon St-Mathieux. 2 ) Les grandes orgues de Notre Dame sur fond de paradis. 3 ) Jeux de lumièrs sur SA façade.

En ce vendredi Saint, j'ai voulu publier un extrait, l'un de mes préférés ( il dure sept minutes) de ce prodigieux musicien qu'est Jean-Sébastien Bach. Bach est un des sommets de la musique occidentales dont sont redevables dans leur formation musicale d'autres géants dont Mozart lui-même.

L'extrait que, je l'espère, vous allez écouter est chanté en Allemand, et est dirigé par le maître Philipe Herreweghe.

 

Voici la traduction française de l'extrait

 

« Aie pitié de moi

Mon Dieu, au nom de mes larmes.

Vois, mon cœur et mes yeux amèrement

Pleurent devant toi.

Aie pitié de moi,

Mon Dieu, au nom de mes larmes ».

 

https://www.youtube.com/watch?v=9nGPnJ7kuvY

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Xam Cirederf 19/04/2019 16:15

Profond moment de recueillement spirituel avec des sonorités qui avec une pensée orientée, provoque un certain soulagement devant tant de souffrances que nous savons exister. Mais uni dans la prière, il faut se donner les moyens de résister à tout.

Livia 19/04/2019 16:14

Sublime !