Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Eric Dupond-Morreti.

Eric Dupond-Morreti.

On est, peut-être, souvent, sévère avec le métier d'avocat. La lecture du roman de Kafka Le procès, admirablement porté à l'écran par Orson Welles (avec une distribution splendide:Antony Perkins, Romy Schneider, Jeanne Moreau) mérite d'être évoqué même si ses prolongements sociaux, psychiatriques et même métaphysiques le situe bien au-delà de cette brève introduction à une pièce écrite et interprétée à Paris par son auteur maître Eric Dupont Moretti.

L'avocat est un personnage et un rôle important dans une société civilisée. Souvent mal vu, et réduit au statut d'un sophiste qui défend le rôle de l'accusateur et du défenseur selon la place qui lui a été impartie.

Adolescent, au lycée j'ai jadis joué au lycée, dans une pièce de Courteline, Un client sérieux, le rôle de maître Barbemolle, avocat au barreau de Paris, homme ambitieux et tortueux qui dans la première partie de la pièce est l'avocat d'un petit truand, et qui, à peine a t-il achevé sa plaidoirie apprend la déchéance professionnelle du Procureur, et dans la foulée assume son nouveau statut, et avec la même conviction démolit sa propre plaidoirie obtenant la condamnation du malheureux client.

A l'époque on rit beaucoup dans la salle : parents, professeurs et élèves compris.

La réalité est évidemment plus complexe, quoique … comme dirait l'humoriste !

J'ai choisi pour illustrer mon propos une émission télévisée dont l'invité était Me Eric Dupont-Moretti qui vient d'écrire une pièce dont il est aussi l'interprète. Mon choix n'exprime pas une particulière dévotion, encore moins un rejet, pour cet avocat dont le talent est par ailleurs avéré, et le propos agréable et utile. (Le scrutateur).

 

https://www.youtube.com/watch?v=ohJvhLfFTWA

 

BONUS :

 

Le lien suivant n'a pas de rapport avec celui qui précède, et a fortiori avec maître Moretti. Je ne vous le propose à écouter que parce qu'il constitue un grand morceau d'éloquence en un moment pathétique de 1945, quand maître Jacques Isorni, un des avocats du maréchal Pétain, conclut sa plaidoirie :

 

https://www.dailymotion.com/video/x2xihq

Maître Jacques Isorni au procès du Maréchal Pétain.

Maître Jacques Isorni au procès du Maréchal Pétain.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article