Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Ce que révèle un sondage caché sur l'évolution de l'opinion publique en France.

Cité par Le petit ramoneur.

 

(Valeurs Actuelles n° 4026, page 19) infos qui font mal !!!

On comprend mieux pourquoi le gouvernement et la Presse musellent cette information intitulée "Sondage caché", car c’est une véritable bombe à retardement ! La publication des résultats de l’enquête annuelle publiée chaque année dans le Monde, menée par l’institut Opinionway et le Centre de Recherche Politique de Sciences Po, intitulé "Baromètre de la confiance politique".

C’est la 5e édition mais, pour la première fois cette année, le 13 février, la presse n’a dévoilée que 41 pages sur 84. Cela a mis la puce à l’oreille de Valeurs actuelles qui s’est demandé ce qu’on voulait nous cacher, et s’est procuré les résultats de l’enquête, qu’elle publie dans son n° 4026. Les résultats sont stupéfiants, c’est un véritable séisme politique ! En voici le résumé fidèle :

 

  1. 75% des Français ne font plus confiance à l’État, ni à la république.

    2. 88% rejettent catégoriquement les partis politiques.

    3. 87% jugent que MACRON n’a pas l’étoffe d’un président, ça c’est moins étonnant.

    4. 61% sont prêts à manifester, alors qu’ils n’étaient que 30% en 2010

    5. 71% ne font plus confiance aux syndicats.

     

    Mais la stupeur :. 50% ne croient plus à la démocratie et souhaitent avoir à la tête du pays un homme au pouvoir personnel fort. 12% souhaitent même que l’armée dirige le pays ! C’est du jamais vu depuis 200 ans et ça montre la crise où ce gouvernement d’énarques coupés des réalités du pays, ont plongé le pays. Sans surprise : 1. 56% placent Fillon le plus compétent en tête, pour redresser la France 2. 67% pensent qu’il y a trop d’immigrés en France, 3. 50% sont pour le rétablissement de la peine de mort (ils n’étaient que 35% en 2011). Quelles que soient les réflexions que nous suggèrent ces résultats, on voit bien en tout cas à quel degré de crise profonde et de désaffection de la classe dirigeante, nous a mené la politique (et nos politiques) de ces dernières décennies. Les Français ne veulent plus être gouvernés par les énarques, ni par des fonctionnaires. C’est Fantastique : Enfin la FRANCE réagit. Ça redonne le moral et l’espoir ! Il est inadmissible et regrettable que les médias ne diffusent pas ce genre d’information, cela prouve bien qu’ils sont à la botte du pouvoir.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
L'édition de Valeurs Actuelles N° 4026 remonte à 2014 !!!
Répondre
D
je ne risque pas de le trouver dans" Les Echos" no comment
Répondre
C
Toujours en vertu des grrrands principes,
En vertu des grrrands sentiments ,
Voici,Voici finalement … le grand chambardement ?
"pot-pourri" de Guy Béart

Et pour les résistants,amoureux du genre ...opposé, un air qui, sans sondage, remporta un vif succès :
Qu'on est bien dans les bras d'une personne du sexe opposé
Qu'on est bien dans ces bras-là
Qu'on est bien dans les bras d'une personne du genre qu'on n'a pas
Qu'on est bien dans ces bras-là

C'est la vraie prière,
La prochaine aime le prochain ;
C'est la vraie grammaire,
Le masculin s'accorde avec le féminin.

Certains jouent quand même
Les atouts de même couleur.
Libres à eux, moi, j'aime
Les valets sur les dames,
Les trèfles sur les cœurs

Les creux sur les bosses,
Tout finit par se marier :
Les bons sur les rosses
Et même, les colombes
avec les éperviers.

Un dernier refrain,spécial pour Mme Taubira, la nouvelle "civilisatrice" :
Qu'on est bien, dans le bras d'une personne du sexe opposé,
Qu'on est bien dans ces bras-là !
Qu'on est bien dans les bras d'une personne du genre qu'on n'a pas.
Qu'on est bien dans ces bras-là !


Malheureusement, par les institutions que tous attaquent, nous devrions encore trop subir pendant 3 ans. Quand les droites s'uniront - elles pour que vraiment débute le compte à rebours ?
Allez, sursum corda !!! Pour ne pas plagier un certain scrutateur...
Répondre
L
Ce n’est pas le bateau qui est ivre, c’est l'équipage. Personne ne sait plus où on va. Ce sont les dividendes des années Mitterrand. Si content de lui. Il faut croire qu’il y avait de quoi, puisqu’il s’etait promis d’emmener la France là où il l’a emmenée. Avec Jack Lang, Pelat, quelques copains et tout ce qu’il y avait comme coquins .
Répondre
X
"Cela prouve bien qu'ils sont à la botte du pouvoir." Mais qui aurait pu penser le contraire? Et il n'y a pas qu'eux, même les plus acharnés à critiquer en qualité d'Elus locaux ou nationaux (Députés, Sénateurs etc...) sont prêts à renier Père et Mère pour avoir droit à une "caresse dans le dos ou sur les jambes" de la part des plus éminents représentants du Pouvoir. Alors si ce sondage est diffusé, il sera difficile à ces chercheurs de "bonbons" de déclarer que l'équipe en place est la meilleure. NDA avait raison quand il a fait ses déclarations à C à Dire. Alors restons lucides nous qui pensons autrement et n'attendons aucune récompense ou contre partie pour une demande éventuelle de rejoindre un troupeau En Marche.
Répondre