Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Pointe-à-Pitre : l'incendie de la maison Forier. Ce 07 février.
Pointe-à-Pitre : l'incendie de la maison Forier. Ce 07 février.
Pointe-à-Pitre : l'incendie de la maison Forier. Ce 07 février.
Pointe-à-Pitre : l'incendie de la maison Forier. Ce 07 février.

Le Scrutateur n'accorde pas beaucoup de place à l'actualité des faits divers, peut-être à tort d'ailleurs.

Si nous parlons de l'incendie de la maison Forier, (innocupée depuis de nombreuses années) c'est qu'il ne s'agit pas d'un « fait divers » ordinaire. En effet dans la rue Peynier, presque en face du Musée Schoelcher, se trouvait cette maison représentative de l'architecture créole traditionnelle (coloniale) avec un jardin et un patio intérieur. Elle avait été construite au début du XXème siècle. La structure éait t entièrement en bois et elle possédait un superbe balcon avec une voûte en fer au dernier étage, entièrement décoré de fleurs. C'est une perte pour la vieille ville de Pointe-à-Pitre depuis trop longtemps abandonnée par les responsables municipaux, où les dents creuses sont nombreuses, et trop souvent squattées par des errants.

Nous en publions quelques photos, malheureusement inadéquates à exprimer le charme de cette belle demeure, une des perles de la rue Peynier. Egalement ci-dessous un lien avec le reportage opéré par Canal X. ( Le Scrutateur).

 

https://www.facebook.com/106879605998916/videos/2173278399667828/?t=103

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Ch.Etzol 10/02/2019 00:56

Quelle tristesse! Elles sont quelques unes, ces vieilles maisons d'antan, qui ont résisté même aux cyclone de 28, Cléo, Inès ou Hugo, mais pas à l'abandon, au squat ou à la négligence. Maintenant que Pointe-à-Pitre est, assez régulièrement, départ ou escale de croisière, les nombreuses structures des "mille-feuilles" locaux (commune, communautés d'agglo., département, région) n'ont elles aucun moyen de sauvegarde, même éventuellement avec les monuments historiques : cela se fait en Métropole dans des petits villages anciens, même pour des maisons privées.(C'est le cas à Cordes-sur-ciel) Pourquoi pas chez nous ?

Ou même avec l'aide européenne , au lieu d'entendre dire que les budgets prévus n'ont pas été utilisés et que les fonds retournent à l'envoyeur.
A l'heure où toute la planète sera bientôt patrimoine de l'humanité, pourquoi pas ces maisons dont l'une vit la naissance d'un prix Nobel de littérature ?
Ne sommes-nous pas Cap Excellence !