Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Internet : le meilleur et LE PIRE, par le Scrutateur.

C'est un courriel (e-mail, message électronique) reçu ce mardi 05 février, qui m'inspire ce court article.

Je commençais ma journée, à six heures du matin, devant mon éran d'ordinateur, un grand bol de café au lait à portée de la main gauche, et prenant connaissance de mon courrier de la nuit. Je fus attiré d'abord par le nom d'un vieil ami, de dix ans mon aîné et cliquai sur le lien.

L'ami commençait par me faire part de son mauvais état de santé en des termes qui m'étonnèrent car il n'est pas du genre pleurnichard. La deuxième partie faisait, avec gène, disait-il, une demande de fourniture de « recharges P-C-S » à 250 £ l'unité, qu'on ne pouvait trouver près de chez lui. Il m'indiquait comment les trouver à Pointe-à-Pitre, et me priait d'en acheter cinq (soit 1250 £) pour sa carte prépayée Mastercard. « Quand tu les auras,il faudra me faire un scan, simplement. (!). le message se terminait par cette recommandation ( qui fit disparaître de ma conscience l'image de l'ami) qui me fit sursauter et flairer l'arnaque : « Pour le remboursement joins moi ton RIB, je te ferai un remboursement à l'instant » ! (sic).

Mon ami n'était pas joignable au téléphone.

L'après midi j'allai le voir chez lui, au fin-fond de la Grande-Terre où il réside.

Stupéfaction de sa part d'homme en excellente forme d'ailleurs pour un homme de 87 ans.

Et voici comment l'on se fait arnaquer, quand on manque d'expérience et surtout de jugement.

 

Car je commence à être rodé aux tentatives du même genre. L'une des plus amusantes est un message d'une amie, femme forte et peu intimidable, de qui je reçus un jour un message me disant que de passage à Dakar on lui avait volé son sac, et tout l'argent qu'elle possédait, aisi que ses cartes de crédit etc. « Une petite aide de votre part, cher Edouard, me sortirait de l'ornière », etc, etc.

Je connaissais bien cette ami, et l'appel ne ressemblait en rien à son style, ni à sa personnalité, disons … forte !

Quand deux mois plus tard, je reçus d'elle une invitation à dîner, je commençai par lui demander « Et votre séjour au Sénégal, s'est-il terminé mieux qu'il n'avait commencé ? -Quel séjour au Sénégal, me dit-elle ? ». Nous rîmes beaucoup.

 

Il n'y a pourtant pas de quoi rire. Car de tels faits sont fréquents, et il font des victimes.

Internet à côté des services indéniables qu'il rend, est aussi une formidable machine à tromper et asservir . S'il permet de s'enrichir culturellement, et de communiquer plus vite, il abaisse aussi, intellectuellement, humainement.

On sait l'usage que font tant d'écoliers pour persécuter leurs petits, et petites camarades par un harcèlement cruel, en tous temps et en tous lieux. Prudence donc chers amis scrutatoriens.

Elie, Elie, lama sabachthani.

Le Scrutateur.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Xam Cirederf 08/02/2019 23:08

Je fais partie des victimes de "hameçonnage" de ma boite mail. Alors je fais attention, mais c'est pénible.