Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

À Davos, tordre le cou du bon sens appuyé sur des travaux de scientifiques libres.  Le réchauffement de la planète sera la priorité des sophistes de gouvernement.

Tout le monde sait que le réchauffement de la planète provient en grande partie du gaspillage, de l’égoïsme des riches et du mépris pour les ressources - notamment fossiles - de la planète. À Davos, il sera question, évidemment de se mettre en travers du changement climatique, autrement dit du... réchauffement de la planète... en dépit des travaux de scientifiques de haut niveau  dont nous avons récemment informé nos lecteurs : http://www.lescrutateur.com/2018/12/on-sait-maintenant-pourquoi-il-y-a-125-000-ans.une-partie-de-la-calotte-polaire-s-etait-effondree.html

Et, comme chaque année le sommet de Davos a publié son Global Risk Report : l'inventaire des menaces pesant sur la planète (= les sujets à discuter en priorité aux cocktails et dîners des 3 prochains jours). Cette année, sur les 10 risques identifiés comme les plus probables 6 ont trait au changement climatique... le signe que l'élite mondiale prend enfin conscience de l'urgence environnementale ? Certainement... sauf que l'AFP nous apprend aujourd'hui que... 

... 1 500 jets privés -- transportant les participants au sommet -- sont attendus cette semaine dans les aéroports voisins de la station suisse. C'est 200 de plus que l'année dernière et c'est un record.

On avance ainsi à grand pas vers la solution finale : le réchauffement de la planète appartient déjà - ou presque - au passé. En d’autres mots, nous sommes sauvés. Les Écritures ne nous trompent pas, quand elles disent que le monde sera sauvé par quelques-uns. Quelques Huns, en revanche, empêchèrent l’herbe de repousser après leur passage, mais c’était il y a longtemps. Depuis, les temps ont bien changé. Les Barbares ne font plus la loi en semant la terreur, et les armes ont cédé le terrain aux associations (togae, en latin ; cedant arma togae, disait même Cicéron, c'est-à-dire que les armes s'inclinent devant le pouvoir civil).

Comme dirait l’oncle Eusèbe, à chacun son... Grand débat.

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Xam Cirederf 23/01/2019 14:03

Son Grand Débat ou à DAVOS son GRAND EBAT ( en faisant la liaison "d" et non"t"

Léon Dhi 22/01/2019 23:27

Ah ! Les z’associations, nouvelles toges de la représentation si toyenne - citoyenne, pardon, quoique si ce n’est ton frère, ce sera donc toi et la toge t’ira aussi bien qu’à lui tout le temps qu’il sera question d’enfumer la galerie.