Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

J-F Poisson ( à droite de la photo ).

J-F Poisson ( à droite de la photo ).

Je laisse à Jean-Frédéric Poisson le soin d'énoncer ses raisons pour lesquelles le président Macron devrait démissionner de ses fonctions. Cette interview ( video ) est par ailleurs très riche en analyses sur des questions importantes.

Ecoutez.

 

http://premium.lefigaro.fr/politique/2018/12/06/01002-20181206ARTFIG00257-jean-frederic-poisson-invite-du-talk.php

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Ch.Etzol 08/12/2018 16:59

Le général de Gaulle distingue les deux Causes qui peuvent conduire à la disparition
d’une Nation et de la civilisation qui la fait vivre.

Dans des entretiens récents, deux philosophes évoquent l’état de délabrement de notre pays :
Alain Finkielkrault, tirant un bilan (provisoire ?) des tristes événements actuels en France,
analyse surtout les causes internes du chaos et du déferlement de violence qui provoquent
le désarroi autant que la colère : l’incapacité du gouvernement à gérer une situation de crise,
l’entêtement conduisant au refus du dialogue, au mépris et à la désunion.

Jean – Frédéric Poisson, rappelant la faillite de l’état, invite tous les français qui le veulent,
à se joindre au mouvement de résistance qui s’organise autour du bien commun par un
accord sur l’essentiel : la famille et la condition féminine, celle des enfants, la liberté de religion
et le respect du principe de laïcité, notamment dans l’école de la République.
Ce qui lui parait indispensable à l’unité et la survie de la Communauté Nationale.

Mais s’il insiste sur ces points, c’est qu’en outre, il est conscient des menaces externes qui
font craindre le pire pour l’avenir du peuple de France : la stratégie d’invasion progressive du
territoire, programmée de longue date (1983), par une culture islamique de substitution aux
fondements chrétiens de notre civilisation.
« Notre » Président a -t- il l’intention de s’y soumettre et de signer la capitulation prochaine,
à Marrakech, aux bons soins de l’ONU ?

De tels soubresauts de l’histoire d’une Nation sont-ils imprévisibles, à l’instar des séismes,
ou peut-on tenter d’en déterminer les ressorts communs, pour en prévoir les risques et en limiter les conséquences ?
Dans un court extrait sur la Foule,cité dans la Pensée du jour Scrutateur,Charles Maurras recherche les racines du mal funeste dont La Fontaine aurait dit :
«Ils ne mourraient pas tous, mais tous étaient atteints » …

Un flot de volontés individuelles sans lien, émues et oscillantes sous des impulsions individuelles désunies, ou sous des impulsions collectives irraisonnées, n'a rien d'humain.
Une foule n'est pas un homme, ce n'est pas non plus une société d'hommes […]
Elle est ordinairement régie par des lois mécaniques qui la font ressembler,
plus qu'à toute autre chose aux boules du billard, au ludion du bocal.

Pour humaniser, pour élever à la conscience, à la mémoire, à la volonté, une association d'hommes en tant que groupe social, une mise en ordre (et en ordre vivant, c'est-à-dire une organisation), est indispensable :
-des corps d'Etat y doivent représenter la conscience ;
-leur permanence, leur stabilité, leur tradition doit correspondre à la mémoire ;
-leur pouvoir personnel d'entreprendre et de progresser, à la volonté.

Si le pouvoir est émietté, il ne se connait pas, il ne connaît ni son devoir, ni son pouvoir, il n'a pas plus conscience du bien et du mal que n'en a conscience une foule :
Comment serait-il moral ? »

Edouard Boulogne 08/12/2018 21:55

Merci, madame Etzol pour ce commentaire très intéressant.