Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Les stances d'Emmanuel.

Une grande amie de longue date m'envoie cette parodie (gentiment inspirée du grand Corneille) du désespoir d'Emmanuel, dont je la remercie en mon nom et en celui de tous les scrutateurs.

 

 

Les stances d'Emmanuel.


 

Ô rage ! Ô désespoir ! Ô jeunesse ennemie !

N'ai-je donc tant vécu, que pour cette infamie ?

Et ne me suis-je plongé dans la blême finance,

Que pour voir en un mois tous mes calculs flétris ?

Par des péquenots vêtus de gilets jaunes.

Mes comptes qu'avec respect, toute l'Europe vantait

Ces comptes qui bien des fois m'ont sauvé la mise.

Et tant de fois affermi sur mon trône!

Et voici qu'aujourd'hui, je me cache et je rage !

Ô cruel souvenir de ma gloire éphémère,

Oeuvre de tant de jours passés à compter

Il me faut aujourd'hui, rabattre mon caquet,

Revenir sur le tout, et lâcher ce grisbi

Dont j'avais tant besoin pour garder mon aura !

Ce haut rang j'y tenais, on me l'avait donné !


 

Inspiré très librement des stances de Don Diègue dans Le Cid de Pierre Corneille.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Claude HOUEL 29/12/2018 23:35

Bravo pour la parodie.
A écouter absolument sur France Inter, un montage parallèle entre les voeux de macron pour 2018 et l'actualité jaune: https://www.franceinter.fr/emissions/le-focus-de-la-semaine
Si même les médias bobos quittent le politiquement correct, nos zèlites ont du soucis à se faire...