Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Feuilleton : Benalla/Macron, ou l'éjouissance  du peuple.
Feuilleton : Benalla/Macron, ou l'éjouissance  du peuple.

 

Emmanuel Macron n'a jamais été « mon homme ». Toutes les publications du Scrutateur en témoignent depuis 2017. Mon opposition tient à des raisons politiques. Toutefois je ne me suis jamais, à son égard laissé aller par un goût pour la scatologie politicienne que j'ai en horreur viscérale .

Je n'ai donc pas attendu l'apparition des gilets jaunes pour dire ma méfiance à l'égard de l'époux de Brigitte, de son immaturité, de son inexpérience, de son imprégnation par les émanations souffrées de « l'esprit soixante-huitard », dans lequel a baigné son adolescence, et qui l'ont éloigné de toute connaissance de ce qu'est la France, une nation et une civilisation millénaire, non une startup-nation.

Tout ceci doit me prémunit contre tout soupçon de connivence envers le pouvoir actuel, et la question que je me pose est la suivante : « qui donc fait joujou avec M. Benalla ?

Question que devrait se poser le jeune Alexandre lui-même. Car ce garçon se trouve, en partie de son fait, mêlé à de mystérieuses rencontres ( récemment au Tchad ) qui l'ont fait rencontrer des gens dangereux ( et probablement dissimulé derrière les « politiciens », des personnalités de l'ombre, autrement redoutables ) qui n'hésitent pas, quand leurs intermédiaires deviennent compromettants à les faire disparaître.

Si Benalla me lisait, par hasard, je lui conseillerais de se souvenir d'un autre Alexandre, le Stavisky de triste mémoire.

Oui, qui fait joujou avec Benalla, en dehors d'Edwy Plenel. Et le Plenel Trotskyste invétéré, de la tribu des hyènes pleurantes (Le cri de la hyène : https://www.youtube.com/watch?v=fnAYxUqT8Uk ), n'est que l'un de ceux, plus dangereux encore, qui abusent des faiblesses de M. Macron pour viser la destruction de la France.

Que valent les « confidences » d'Alexandre au sieur Plenel ? Celles notamment sur les échanges téléphoniques supposés entre les deux hommes, et qui seraient conservés sur téléphone portable ? Pourquoi Médiapart ne les a t-il pas rapportés ? Par bonté ? A d'autres mon cher Edwy (on sait que j'aime les antiphrases !).

Si par le plus invraisemblable des hasards cette allégation était vérifiée, alors il faudrait en conclure que Luc Ferry a raison, que M. Macron est réellement un gamin. Mais si un gamin est à la tête de l'Etat, il représente alors un danger plus redoutable que les hommes de l'ombre.

Comme il est dit dans l'Ecclésiaste : « Malheur à la ville dont le prince est enfant ». (Le Scrutateur).

 

 

 

Alexandre Benalla assure avoir régulièrement échangé avec Macron depuis cet été.

 

 

 

"Alexandre Benalla n'a pas fini de faire parler de lui. Après avoir promis qu'il allait remettre ses passeports diplomatiques au ministère des Affaires étrangères, l'ancien garde du corps d'Emmanuel Macron, limogé en juillet dernier, a affirmé à Mediapart avoir régulièrement échangé des messages avec le président de la République depuis cet été, notamment au sujet des «gilets jaunes».

Interviewé dimanche, l'ex-homme collaborateur controversé du président a indiqué qu'il avait des preuves, ces échanges ayant eu lieu via l'application Telegram. «Ça va être très dur de le démentir parce que tous ces échanges sont sur mon téléphone portable», assure l'ancien adjoint au chef de cabinet d'Emmanuel Macron. D'après Le Monde , la présidence avait pourtant assuré la semaine dernière ne plus entretenir aucun contact avec l'ancien chargé de mission, sans pour autant préciser depuis combien de temps.

«Nous échangeons sur des thématiques diverses. C'est souvent sur le mode “comment tu vois les choses?” Cela peut aussi bien concerner les “gilets jaunes”, des considérations sur untel ou sur untel ou sur des questions de sécurité», des échanges similaires à ceux qu'il avait déjà avec le chef de l'Etat quand il était son homme de confiance à l'Élysée. Il ajoute parler aussi de manière régulière avec d'autres membres de la présidence. Ces messages ont été envoyés jusqu'aux récentes révélations de Mediapart sur son utilisation d'un passeport diplomatique pour des voyages d'affaires en Afrique. «Là, le lien est coupé», selon lui ».

Lire la totatlité de l'article ici : http://premium.lefigaro.fr/politique/le-scan/2018/12/30/25001-20181230ARTFIG00036-alexandre-benalla-promet-de-rendre-ses-passeports-diplomatiques.php ).

 

ent de la République depuis cet été, notamment au sujet des «gilets jaunes».

Interviewé dimanche, l'ex-homme collaborateur controversé du président a indiqué qu'il avait des preuves, ces échanges ayant eu lieu via l'application Telegram. «Ça va être très dur de le démentir parce que tous ces échanges sont sur mon téléphone portable», assure l'ancien adjoint au chef de cabinet d'Emmanuel Macron. D'après Le Monde , la présidence avait pourtant assuré la semaine dernière ne plus entretenir aucun contact avec l'ancien chargé de mission, sans pour autant préciser depuis combien de temps.

«Nous échangeons sur des thématiques diverses. C'est souvent sur le mode “comment tu vois les choses?” Cela peut aussi bien concerner les “gilets jaunes”, des considérations sur untel ou sur untel ou sur des questions de sécurité», des échanges similaires à ceux qu'il avait déjà avec le chef de l'Etat quand il était son homme de confiance à l'Élysée. Il ajoute parler aussi de manière régulière avec d'autres membres de la présidence. Ces messages ont été envoyés jusqu'aux récentes révélations de Mediapart sur son utilisation d'un passeport diplomatique pour des voyages d'affaires en Afrique. «Là, le lien est coupé», selon lui ».

Lire la totatlité de l'article ici : http://premium.lefigaro.fr/politique/le-scan/2018/12/30/25001-20181230ARTFIG00036-alexandre-benalla-promet-de-rendre-ses-passeports-diplomatiques.php ).


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Ivan Dheste-Noraiste 31/12/2018 19:08

Toute cette histoire, c’est celle de la face cachée de la lune, on dirait. Et on n’a pas fini d’enavoir des nouvelles. L’ignoranceest telle au plus haut sommet de l’État qu’on y oint ce que l’on devrait poindre. Le résultat ne s’est pas fait sentir. C’est le vu eux qui tient la dragée haute au prince qui se débat dans de lamentables justifications, ce qui paraît être désormais la marque de son quinquennat. Pour ce qui est d’illustrer la verticalité du pouvoir on a déjà vu mieux.