Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Pierre de Villiers est général, certes. Mais aussi psycho-thérapeute et peut-être aussi un peu hypnotiseur.

Stu-pé-fiant ! Dans l'émission « On n'est pas couché » l'invité, le général Pierre de Villiers n'a pas été chahuté, Ruquier n'a pas gloussé (euuhh, si : deux fois!) et même Christine Angot s'était détendue, mure pour un rôle shakespearien de « mégère apprivoisée », apaisée ( a-paaii-sée, comme dit une vieille amie, dont je ne peux reproduire ici l'inimitable, et malicieuse, prononciation du mot).

L'auteur de ce prodige télévisuel ? Un général, le frère de Philippe, Pierre de Villiers.

Puisque l'on déplore le peu de miracles dans notre monde contemporain asphyxié et

asthmatique, il faut pour en voir au moins un, écouter cette passionnante émission jusqu'au bout, et la partager avec le maximum de vos amis.

____________________________________________________

 

Le général Pierre de Villiers dans “On n’est pas couché” : la France a un destin singulier

 

(https://www.lesalonbeige.fr/le-general-pierre-de-villiers-dans-on-nest-pas-couche-la-france-a-un-destin-singulier/ )

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

dach 26/11/2018 18:49

a qui tala ? En pa konete vous, min, ou ni raison. Sans quoi cé trahison

Grande Muette 25/11/2018 04:24

Quand nous aurons viré tous les indésirables de l' Elysée - Matignon, nous pourrions proposer "Mon Général" à l'Education Nationale : les méthodes du RSMA ont déjà fait leurs preuves .
Certainement mieux que les pédagogistes et donneurs de leçon de la classe inversée.
Autorité :Ah! Ecoute :Eh ? Indiscipline : I i i i i ou Obéissance : Ö, Ö, Oh ? Unité : U, U,Uh …
Y : Yo ké rété toujou aussi tèbè, ki yo kouché ou pa


Conclusion : quelle que soit la Maîtrise du Chef, les cancres resteront invariablement des cancres : ainsi pour l'animateur,( en chef ?) l'étonnement devant une trop grande disparité de revenus entre patrons et salariés, ne peut-être que de gÖÖÖche. Bien sûr le monopole du cœur!

L'inégalité avec les salaires du foot, du "chaud-bises" (excusez mon anglais!) ou de l'équipe du plateau, Ruquier en-tête, pas d'état d'âme… Mme Angot assume doctement.

Pour sa protection, celle de toutes les femmes (du monde, M. MACRON ?), les fidèles du
Général sauront encore se souvenir de "vieilles traditions ancestrales", héritées d'un code
que la chère Christine aurait du mal à comprendre...Mais peut-être bien utile un jour, dans un avenir pas si lointain, à toutes les cheffes (ou cheffesses), quand elles ne seront plus Mme le
Président, mais plutôt le repos du guerrier de l'islam. Quel honneur !


Quelques-uns ont encore la galanterie de les excuser ou les prévenir avec humour, pourtant :
"Ne la laisse pas tomber,
Elle est si fragile
Etre une femme libérée
Tu sais, c'est pas si facile.

Pour le rayonnement de la FRANCE (dans le monde, M. Macron), on pourrait faire confiance à l'Outre-Mer, pourquoi pas au lieu de larguer les "danseuses", de gré ou de force (plutôt de force d'ailleurs, jusqu'ici)… Evidemment, on a le sens de l'Histoire ou pas…


FRANCE, GARDE-NOUS ? Le cri de l'outre-mer français

Assez faire la sourde oreille, M. Macron et toute votre lignée, ki zot vlé, ki zot pa vlé,
Nou ké rété fwancé



Pour le rayonnement de la France, l'Armée et l'O