Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Faute de pouvoir adopter une image plus adéquate à "l'objet" des obsessions de madame Rokhaya Dialo, je me suis rabattu sur sa photographie.

Faute de pouvoir adopter une image plus adéquate à "l'objet" des obsessions de madame Rokhaya Dialo, je me suis rabattu sur sa photographie.

Rokhaya Diallo est vivante. Preuve évidente que le ridicule ne tue plus en France. Ou le n'importe quoi au service de "l'antiracisme".

 

 

« Le racisme naît dans les testicules » Rokhaya Diallo déplore que le sperme des noirs soit blanc

 

 

http://secretnews.fr/2018/11/05/racisme-testicules-rokhaya-diallo-sperme-noirs-blanc/

 

 

Rokhaya Diallo, militante et journaliste connue notamment pour son engagement contre le «racisme d’Etat», a déclenché de vifs échanges sur Twitter en s’exprimant sur la couleur du sperme. A l’origine, semble-t-il, de cette petite tempête sur le réseau social : le retweet, le 2 mai par Rokhaya Diallo, d’un internaute faisant savoir que «un sperme plus ajusté à sa carnation serait bienvenu»

Par la suite, face aux réactions d’internautes sur le sujet, Rokhaya Diallo a précisé sa pensée, regrettant que le sperme humain soit adapté à la peau des Blancs. «Sur les peaux blanches il [le sperme] est moins visible, moins contrasté, plus discret» ; «Je souhaite que les personnes aux peaux foncées puissent un jour éjaculer du sperme ajusté à la couleur de leur peau, car le racisme naît dans les testicules », a tweeté l’activiste, sollicitée par des internautes qui mettent en cause la pertinence de son soutien à une modification biologique.

 


 


 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Louis de Poméranie 10/11/2018 16:38

Ainsi le racisme naîtrait dans les testicules. Mourirait-il dans la tête, là où la matière est dite grise - quoique blanche - pour ne pas offenser Rokhaya D. dont chacun sait la sensibilité et la... subtilité.

Raoul Dheste 09/11/2018 05:18

D’o Vient que la très observatrice - et émettrice d’observations pour le moins extralucides - ne se soit pas penchée et même épanchée sur la couleur des dents que la nature mal inténtionnee a faites blanches pour que cette couleur ressorte encore mieux lorsque les Africains rient ou sourient. Ce n’est tout de même pas pour que les mauvaises langues disent que c’est pour inciter ces derniers à montrer les dents, tout de même. Et la neige ? Pourquoi ? Et le charbon ? Pourquoi ? Ah, chère métaphysique ! Que ne mérites-tu une chaire ! En Afrique, pour que Rokhaya Diallo fasse profiter tout le continent de ses trouvailles et autres projets scientifiques. En France, on est si superficiel’qu’il y a des sujets, comme la couleur du liquide seminal, qui n’interessent pas grand monde. Du coup personne n’a pensé à l’inscrire à l’inventaire du goût et des couleurs. Comme quoi, en France, on a des taxes sur l’exercice produits pétroliers, mais pas beaucoup d’idées. C’est pour cela que Rikhaya Diallo est désormais considérée comme une chance pour la France.

Léon Tikitak 09/11/2018 05:06

Hé ! Lucien Kabois ! L’afrocentrie est)elle une science, comme la pédiatrie, ou une maladie, comme la dysenterie ?

Licien Kabois 08/11/2018 17:03

On comprend mieux beaucoup de choses, maintenant. Merci à Rokhaya Diallo pour son importante contribution à la science (car la psychiatrie est une science, comme la sociologie et - certainement - l’afrocentrie€,