Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

SEMSAMAR tout le monde en parle et, tout le monde ou presque a tort.

Depuis hier, la morale coule à flots sur les médias. Comme ce fleuve gluant prend sa source dans les gorges de nos politiciens, je ne parlerai pas de morale, mais de moraline.

A lire l'article roboratif de Michel Girdary, que je lui ai piqué sur son site facebook.

Faites suivre chers amis, partagez, partagez, partagez. (LS).

___________________________________________

 

 

 

Je m'étais engagé à rester éloigné de ces affaires, malheureusement cette promesse vole en éclats pour la énième fois.

Je digère assez mal le fait que ceux qui en parlent le plus, soient précisément ceux qui maîtrisent le moins le dossier.

Certains parlent de racisme, de ségrégation, d'apartheid, de colonies, d'autres de misogynies mais personne n'aborde l'affaire sous l'angle de la corruption, d'un système bien rodé qui pourrait éclabousser d'honorables élus Guadeloupéens.

Un autre va jusqu'à comparer la SEMSAMAR à AREVA, c'est dire que tous les fantasmes sont permis en ces temps de grandes agitations médiatiques.

Cette solidarité soudaine au moment ou une tête tombe n'éveille aucunement la suspicion sur l'éventualité d'une propagation de l'onde de choc à certaines personnalités locales !

Ne sont-ils pas plutôt en train de se serrer les coudes ou de se protéger mutuellement ?

Ici tout le monde pense à son intérêt, les élus qui parlent d'amour à tout bout de champ n'aiment qu'eux-mêmes et leurs poches.

Si les élus parlent d'amour, de quoi les prêtres, les curés, les pasteurs vont-ils bien pouvoir parler ?

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article