Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Emmanuel Macron pourra t-il achever son quinquennat ?

Emmanuel Macron est, parait-il fatigué. Je veux bien le croire. Son emploi du temps est surchargé, et les événements en cours ne sont pas favorables à son programme et à ses idées. Même un homme de quarante ans peut connaître le surmenage. A moins, bien entendu, que ce ne soient que rumeurs destinées à faire baisser la tension entre lui et une majorité de Français.

Quoiqu'il en soit, je pense qu'il faut maintenir la pression sur ce président trop jeune, et surtout dépourvu de véritable expérience du pouvoir.

Il s'agit pour nous Français de rester vigilants et fermes, surtout quand notre vision (quand nous en avons une) de la France et du monde diffère de celle du président. En gardant la maîtrise de nous-même, c'est-à-dire en laissant de côté tout excès, toute hubris à l'égard de Macron. Le Scrutateur.

_______________________________________

 

 

( I ) Après un an et demi à l'Elysée, Emmanuel Macron “maigrit à vue d’œil”

 

(https://www.valeursactuelles.com/politique/apres-un-et-demi-lelysee-emmanuel-macron-maigrit-vue-doeil-100062 )

 

Grosse fatigue. Certains conseillers s'inquiètent de l'état de santé du président, qui dort peu et est très souvent en déplacement.

Emmanuel Macron est-il épuisé ? C’est ce que semblent penser certains de ses collaborateurs, rapporte Le Parisien. Après un an et demi passé à l’Elysée, le chef de l’Etat apparaît plus fatigué, lui qui n’a pas besoin de beaucoup d’heures de sommeil. « Il a pris cher », assène un proche d’Emmanuel Macron, quand un ministre estime que le président « maigrit à vue d’œil ». « C’est inhérent à la fonction de président. Ils prennent tous un coup de vieux », tempère un ami auprès du quotidien francilien.

La cause de cette fatigue pourrait être le rythme effréné de ses déplacements, croit savoir Le Parisien. Depuis le début de son mandat, Emmanuel Macron a effectué plus de 170 voyages en France et 66 à l’étranger. Attendu dans l’Aude ce lundi 22 octobre, il doit ensuite partir pour la Slovaquie et la République Tchèque avant de revenir en France pour une tournée dans les Hauts-de-France et le Grand-Est.

Sur le même sujet

Pour Wauquiez, Macron est “déconnecté” de la réalité des Français

« Ce n’est pas humain »

Si un membre du gouvernement estime que « ce n’est pas humain », d’autres pointent du doigt les horaires tardifs d’Emmanuel Macron, qui peut envoyer des messages à ses collaborateurs jusqu’à trois heures du matin, même lorsqu’il est en déplacement. « Il lui arrive de ne pas se rendre compte qu’on est sur un autre fuseau horaire », déplore un conseiller. Un intime d’Emmanuel Macron le défend, estimant : « A chaque porte qu’il essaie d’entrouvrir, il se prend un mur, un couac ou un raté. Autour de lui, on veut le séduire, pas le servir. C’est injuste, parce qu’il se tue à la tâche ». Un autre assène qu’Emmanuel Macron et Alexis Kohler, secrétaire général de la présidence, « gèrent la France à deux (…) c’est normal qu’il soit usé ».

Pourtant, Emmanuel Macron pourrait lever un peu le pied et quitter l’Elysée pour se reposer, notamment à la Lanterne, dans les Yvelines, résidence officielle des présidents. Comme le précise Le Parisien, le chef de l’Etat s’y rend régulièrement avec son épouse et en profite pour faire de la boxe avec ses agents de sécurité. Le mythe du jeune président infatigable s’effondre-t-il ? Le tempo semble avoir rattrapé Emmanuel Macron et les conseillers l’admettent, « les journées ne font que 24 heures ».

 

( II ) Emmanuel Macron fatigué, le conseil des ministres avancé.

 

(https://www.lepoint.fr/politique/emmanuel-macron-fatigue-le-conseil-des-ministres-avance-30-10-2018-2267149_20.php?fbclid=IwAR3l0LsTtH38DNKUJb23IOSvPFYWoWFkrL3FT4X-cfwTnZEUYGazGpqYNOY ).

 

Le traditionnel conseil des ministres du mercredi a lieu ce mardi matin pour permettre à Emmanuel Macron de « souffler », révèle Franceinfo. Une première.

 

La semaine dernière, Le Parisien se faisait l'écho de l'inquiétude des proches d'Emmanuel Macron. « Il a pris cher », « il maigrit à vue d'œil »... Après presque six cents jours à l'Élysée et une rentrée politique compliquée, le président de la République semble accuser le coup. Ce mardi matin, Franceinfo annonce d'ailleurs que le conseil des ministres, qui se déroule traditionnellement le mercredi, est avancé à ce mardi. Tout comme le conseil de défense. Une première qui doit permettre à Emmanuel Macron de « souffler »


 

La semaine dernière, Le Parisien se faisait l'écho de l'inquiétude des proches d'Emmanuel Macron. « Il a pris cher », « il maigrit à vue d'œil »... Après presque six cents jours à l'Élysée et une rentrée politique compliquée, le président de la République semble accuser le coup. Ce mardi matin, Franceinfo annonce d'ailleurs que le conseil des ministres, qui se déroule traditionnellement le mercredi, est avancé à ce mardi. Tout comme le conseil de défense. Une première qui doit permettre à EmmanueL Macron de souffler.

La décision a suscité l'ironie dans les rangs de l'ancien monde, rapporte le site. « C'est surprenant : quand on est fatigué, il est important de se reposer au risque de perdre toute lucidité », explique, grinçant, un ancien conseiller de François Hollande. Et Franceinfo de relayer ceux qui « glosent sur les traits tirés du président, sa mauvaise mine et ses premiers cheveux blancs ».


 

Lire aussi « Il a pris cher » : l'inquiétude des proches d'Emmanuel Macron

« Déplacement hors norme »

Pour les collaborateurs du président, loin d'être une pause, ces quelques jours doivent au contraire permettre à Emmanuel Macron de « préparer ce déplacement hors norme ». « Ce déplacement », c'est celui qu'effectue le chef de l'État à partir de dimanche 4 novembre. Cette « itinérance mémorielle » pour célébrer le centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale est prévue pour durer six jours à travers 11 départements de l'est et du nord de la France.

D'ici là, Emmanuel Macron va donc partir « en famille, dans un cadre privé », précise Franceinfo, qui ne sera ni la Lanterne à Versailles ni sa maison du Touquet. Selon Le Figaro , le président de la République aurait accepté les demandes de sa femme de prendre quelques jours de repos et de vider son agenda. « Déjà pendant la campagne, Brigitte ne cessait de plaider pour qu'on lui ménage des plages de repos dans son programme », explique au quotidien, un proche du président.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article