Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Quand Collomb se lâche sur Macron.

 

Collomb se lâche sur Macron, Valls pue le socialo pourri (pléonasme), Benalla pose avec son arme... Si « L’Obs » se met à balancer, c’est qu’il commence vraiment à y avoir une odeur de rat crevé à bord. Tout ce qu’il faut pour ravigoter un Bayrou qui se met à recommencer ses prédications avec tout le sérieux et toute la franchise dont on le sait capable. Pour l’instant, les petites observations portent sur la forme, sur cette arrogance toute macronnienne qui n’est somme toute pas grand-chose et qui le serait pas si elle n’était indissociable d’un fond exécrable, voire méprisable et surtout toxique pour la France.

 

Alors les signaux de fumée se multiplient et les fausses pistes aussi : Président des riches, par exemple alors que c’est surtout le Président de l’extinction de la France qui est en cause (malgré deux ou trois saillies de bon sens qui ont pu parfois émerger). Cependant tout ce que Macron fait de travers, la médiatrerie ne peut le dénoncer, puisque c’est exactement ce qu’elle soutient : la migrationnite sévère, la Fête de la musique a l'Élysée, le mépris européen des souverainetés nationales, le désordre dans les finances publiques et jusqu’à la caricature de Premier ministre qu’est Édouard Philippe, Macron est le digne continuateur de Hollande (dont il fut le commensal, du reste), en moins débonnaire dans le style mais animé par le même « amour » de la France et par la même conscience de sa responsabilité personnelle dans la tâche qui est la sienne. Et ça, ça doit rester un secret, même si les nerfs commencent à éprouver de sérieuses démangeaisons. 

 

Comme d’habitude, c’est ce qu’il y a de plus important qui prime : le nez de Cléopatre tient lieu de Pyrénées et Billy-the-Kid exaspère tout le monde à Fort Weakling. Comme quoi il n’y a pas que le nez de Cyrano qui soit... géographique

 

Les confidences du jour : Collomb sur Macron

Ce fut un déjeuner surprise. Le ministre de l'Intérieur, bientôt démissionnaire, Gérard Collomb en a encore gros sur le cœur. Il a formulé en petit comité, avec des journalistes, de nouvelles critiques à l'égard du président Macron et l'action du gouvernement. "La Dépêche du Midi" en a fait un récit succulent.

Le 6 septembre, lors d'un déjeuner avec des journalistes au ministère, le ministre a enfoncé le clou, après son jugement dans une interview sur le "manque d'humilité" de l'exécutif, comme l'écrit "la Dépêche".

Gérard Collomb vise deux expressions symboliques du "nouveau monde" politique porté par Emmanuel Macron et ses soutiens :

"Les provinciaux, et j'en suis, ont déjà une tendance naturelle à considérer que les Parisiens ont la grosse tête et les snobent, or des expressions comme la 'nouvelle grammaire de la politique' ou la 'start-up nation', ils ne s'y reconnaissent pas."

Le ministre de l'Intérieur déplore :

"Nous ne sommes pas nombreux à pouvoir encore lui parler. Ceux qui parlent franchement à Macron sont ceux qui étaient là dès le début : Ferrand, Castaner, Griveaux et moi...""D'ailleurs, il va finir par ne plus me supporter. Mais si tout le monde se prosterne devant lui, il finira par s'isoler car, par nature, l'Elysée isole."

Dans l'affaire Benalla, l'ancien maire de Lyon reproche également au chef de l'Etat de ne "pas être monté au créneau plus tôt".

Une semaine après ce déjeuner, l'ancien maire de Lyon annonçait dans une interview à "l'Express" qu'il quitterait la place Beauvau après les européennes de juin 2019 pour se lancer dans la campagne pour la mairie de Lyon en 2020.

La candidature du jour : Manuel Valls à Barcelone

C'est le grand jour pour Manuel Valls. L'ancien Premier ministre de François Hollande devrait dire au revoir à la France et annoncer sa candidature à la mairie de Barcelone, de l'autre côté des Pyrénées. 

Reste une question : Manuel Valls doit-il démissionner de son mandat de député ? C'est ce qu'estiment des députés de divers bords politiques.

"Il est plus correct vis-à-vis des électeurs qu'il démissionne dès sa déclaration de candidature", affirmait vendredit auprès de l'AFP la députée PS Cécile Untermaier, dans le sillage de la présidente des élus socialistes à l'Assemblée nationale, Valérie Rabault, qui avait déclaré ;

"On ne peut pas être élu de la République française et en même temps mener une campagne à Barcelone."

Même constat pour Marie Lebec, députée de la majorité LREM que Manuel Valls avait rejointe en juin 2017 après avoir quitté le PS.

"Il sait qu'il faudrait qu'il démissionne. On en avait discuté et il m'avait dit qu'il n'y allait pas pour perdre, donc lui-même sait qu'il prendra cette décision."

Le député LFI Alexis Corbière, lui, tweetait :

"S'il est bien candidat, il est indispensable sur le plan démocratique qu'il annonce aussi sa démission de ses fonctions de député et d'élu municipal d'Evry et que des élections législatives soient convoquées."

La démission de Manuel Valls devrait logiquement entraîner une législative partielle.

Les révélations du jour : l'arme de Benalla

C'est Médiapart qui dévoile la photo incriminante. Dessus, Alexandre Benalla brandit une arme alors qu'il se prend en selfie dans un restaurant. Le cliché est daté de la nuit du 28 avril 2017, à la sortie d'un meeting à Poitiers du candidat Emmanuel Macron à une semaine seulement du second tour de la présidentielle de 2017. 

Pour le site d'information, c'est "son arme" qu'utilise alors l'ancien collaborateur du président de la République pour prendre la pose. "Problème : il n'avait pas d'autorisation de port d'armes à cette date". 

 

 

https://www.nouvelobs.com/politique/le-reveil-politique/20180925.OBS2868/collomb-se-lache-sur-macron-benalla-pose-avec-son-arme-melenchon-traverse-la-manche.html

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Xam Cirederf 25/09/2018 14:31

QUEL JOURNALISTE DE RENOM DES RADIOS OU TELES DE GPE, OSERA LUI POSER LA QUESTION DE SA RELATION AVEC LE MINISTRE DE L INTERIEUR ET SE DEMANDER POURQUOI CE DERNIER N EST PAS DU VOYAGE????? NOEL EST ENCORE LOIN ET JE NE CROIS PLUS AU PERE NOEL........