Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Le rappeur Nick Conrad appelle à l'assassinat de tous les blancs. Une étape de plus dans la décomposition méthodique de la France.

Le rappeur Nick Conrad appelle à l'assassinat de tous les blancs. Une étape de plus dans la décomposition méthodique de la France.


 

Une étape de plus où les responsables ne sont pas ceux auxquels on pense d'abord.

Qui se souvient encore de l'affaire où Youssouf Fofana et une bande de petites frappes avaient enlevé un jeune juif (les juifs sont de plus en plus menacés par les bandes de la diversité, et pas seulement eux, mais aussi par l'extrême gauche). L'affaire avait soulevé alors une vague d'indignation. Elle fut cependant étouffée par les ténors du monde médiatique au pouvoir (un Ruquier, par exemple et sa bande télévisuelle).

Fofana pour sa défense aurait pu évoquer le climat « culturel » dans lequel les jeunes français sont plongés 24 h sur 24 : violence tous azimuts, sexualité débridée, répandue et exposée par tous les canaux modernes de la médiasphère. Propagande non innocente, tendant à décérébrer, et à ramollir les cerveaux, à exténuer toutes les vertus, tous les repères moraux et sociaux qui permettent tant aux individus, qu'aux nations et aux peuples de se tenir debout.

Quand on parle (et exalte) aujourd'hui la « culture » on n'évoque ni Kant, ni Molière ou Racine (à propos, dans son dernier livre Zemmour consacre un beau chapitre à Racine, et à sa pièce Bérénice), ou Mozart, Bach, ou Debussy, ni même la part du Rap qui pourrait être qualifiée d'artistique, mais précisément le pire de cette production.

Ainsi Nick Conrad est un rappeur. Celui-la même qui appelle à l'assassinat de tous les blancs. Le lien qui suit montre de quoi il s'agit.

Je pose une question : ce degré d'abjection n'avait pas été atteint, en Europe du moins depuis 1945. Ce que font ces gens dans le clip s'apparente très exactement aux abominations commises par des SS dans les camps de concentration.

Pourquoi ces créatures se permettent-elles ces tortures et humiliations abjectes, sinon parce qu'elles savent que des sophistes occidentaux les exalteront comme on a exalté le marquis de Sade ?

Une autre question : comment expliquer que des acteurs blancs se soient prêtés à ces postures misérables, humiliantes, et masochistes ? Par haine de soi ? Peut-être. Il y a toujours eu des malades, et aussi des stipendiés.

Mais il y a aussi des complices. Je l'ai dis en commençant les pires ne sont pas toujours ceux que l'on croit, et où l'on croit. Ces leucodermes pourraient bien être de ces antifas qui tant s'acharnent contre un intellectuel valeureux, tellement courageux, Eric Zemmour.

Ces messieurs ont déjà existé dans l'histoire. Dostoïeswski les a décrit dans son si grand livre Les possédés où ils s'activent (au XIX ème siècle) pour préparer la révolution russe. J'en reproduis un passage suggestif en photographie . Ce sera la deuxième illustration de cet article.

Le Scrutateur.

( I ) « Pendez-les Blancs » : le rappeur Nick Conrad appelle à assassiner tous les Blancs de France dans son dernier clip (vidéo)

 

https://breizatao.com/2018/09/26/pendez-les-blancs-le-rappeur-nick-conrad-appelle-a-assassiner-tous-les-blancs-de-france-dans-son-dernier-clip-video/

 

 

  1. Dans le Figaro on peut lire au sujet de cette affaire :

     

    LE SCAN POLITIQUE - Le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, a «condamné sans réserve (les) propos abjects et (les) attaques ignominieuses» de Nick Conrad. Il exige le «retrait sans délai des contenus diffusés» par le rappeur.

Les paroles sont on ne peut plus claires. Dans sa chanson «PLB», dont le clip a été publié sur YouTube le 17 septembre dernier avant d'être retiré, le rappeur Nick Conrad interprète ce qui s'apparente a minima à une incitation à la violence, voire à un appel au meurtre. «Pendez les Blancs», exhorte-t-il. «Je rentre dans des crèches je tue des bébés blancs. Attrapez-les vite et pendez leurs parents, écartelez-les pour passer le temps, divertir les enfants noirs de tout âge, petits et grands. Fouettez-les fort, faites-le franchement. Que ça pue la mort que ça pisse le sang», martèle-t-il encore.

» LIRE AUSSI - Médine ne jouera pas au Bataclan, ses concerts reportés dans une autre salle

Ces propos ont conduit le parquet de Paris à ouvrir mercredi une enquête pour «provocation publique à la commission d'un crime ou d'un délit», et à confier les investigations à la Brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP). Avant cela, le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, avait déjà réagi sur Twitter pour «condamner sans réserve ces propos abjects et ces attaques ignominieuses». «Mes services œuvrent au retrait sans délai des contenus diffusés. Il appartiendra à l'autorité judiciaire de donner les suites appropriées à ces odieux appels à la haine», a indiqué le locataire de la Place Beauvau.

Le rappeur Nick Conrad appelle à l'assassinat de tous les blancs. Une étape de plus dans la décomposition méthodique de la France.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Chantal ETZOL 27/09/2018 15:01

LS visionnaire : L’antiracisme, Nec plus Ultra du racisme anti-blanc

Pour que tous, lecteurs du scrutateur ou de facebook, signent sans la moindre hésitation la pétitionde Boulevard Voltaire soutenant le courage et la persévérance d’Eric Zemmour à défendre la France,il est bon de rappeler, avec Mme Lefebvre, professeur ’histoire/géographie, l’indignation que soulève actuellement « l’œuvre poétique » récente d’un certain Nick Conrad, prétendu rappeur de son état.
Clip PLB pour « Pendez Les Blancs » retiré de You tube devant le tollé général…Mais là, silence radio ! Pas de plainte, pas de comparution immédiate pour appel au meurtre et à la haine raciale, pas de mise au pilori par les médias bobos et grandes consciences de Gôôôôche, bien sûr !

Mais, non content de pendre les parents, il faudrait aussi «tuer les bébés blancs dans les crèches »
Etonnant par ces temps de PMA,GPA pour HOMO en tous genres…Cet appel pressant à l'avortement
Sélectif ? Selon la couleur de la peau ?
Sans doute devrait-on réduire aussi la moitié du patrimoine génétique de l’Humanité, pour que l’autre moitié ne se sente pas complexée ?
Les pauvres choux !

Qu’est-ce qu’un être humain, finalement, hein ?
Et puis pourquoi se poser une telle question.
N’est-ce pas un reliquat d’une religion dépassée, portant atteinte à notre «Liberté chérie »,
restreignant notre Pouvoir, s’opposant à Notre volonté ?

QUI se souvient encore de cette voix, ordonnant, d’un buisson ardent sur le Mont Sinaï :
« Tu ne tueras pas », parce qu’à Son image, Dieu les créa.
D’un enfant en exil, parce qu’un prince de ce monde n’a rien compris (ou trop bien compris ?)
aux prophéties de la première Alliance, tandis que des savants viennent s’incliner devant
le seul vrai ROI de l’univers, dans sa crèche, après les bergers, au milieu des GLORIA des anges.

Les aveugles voient, les sourds entendent, tous se convertissent : Pierre, m’Aimes-tu ?
Tu sais bien, Seigneur, que je t’aime …Mais il y faudra tout de même la Pentecôte !
La même qu’un certain Saül, sur la route de Damas, après le martyr d’Etienne :
Je crois à la Communion des Saints, à la rémission des péchés, à la Résurrection de la Chair,
A la Vie Eternelle. Sa mort est un AMEN.
Devenu Paul de Tarse, citoyen romain, la lettre à Philémon, suppliant son Ami de recevoir
un ancien esclave comme un frère, révèle encore l’Esprit de Dieu, avec nous jusqu’à la fin des temps : « Allons, frère, fais-moi ce plaisir dans le Seigneur ;
Donne à mon cœur ce soulagement dans le Christ.
Je t’écris avec une entière confiance dans ta docilité, sachant bien que tu feras plus encore que
Je ne demande. »


Et vous, qui dîtes-vous que Je suis ?
Pierre y a déjà répondu, mais nous, que Lui répondrons – nous aujourd’hui ?
C’est aujourd’hui qu’Il a besoin de nous !
Tout ce que vous aurez fait au plus petit d’entre les miens, c’est à Moi que vous l’aurez fait.

Xam Cirederf 27/09/2018 14:06

qui a donné pignon sur rue aux rappeurs? Celui-la même qui a érigé en "f^te nationale" la fête de la musique dans les années 1981 de FM. Qui poursuit cette apologie du rap? Celui qui les invite à l'Elysée. Sans doute cet oublié a t il cherché à se faire connaître pour recevoir une invitation..... Quelle misère alors que pour moins que cela on est fiché, suivi, voire plus.