Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Facebook pourrait avoir accès aux données bancaires de ses utilisateurs.
"Pour ce faire, le réseau social a approché de grandes banques américaines, notamment avec Chase, la banque de détail de JPMorgan, Citi (Citigroup) et Wells Fargo, pour leur demander de partager des données de leurs clients abonnés au réseau social, afin de proposer de nouveaux services sur son service de messagerie Messenger. Cette réunion au sommet avait pour but de permettre au groupe de Mark Zuckerberg d'obtenir des informations sur toutes les transactions financières effectuées par carte bancaire et connaître les soldes des comptes courants de clients. En échange de ces informations, Facebook a offert aux établissements bancaires de placer certaines de leurs offres sur Messenger, qui revendique 1,3 milliard d'utilisateurs actifs."

 
Lu sur Economie Matin.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

A. Privoisé 11/08/2018 15:34

Una voce poco fa

Oui, je-e suis dou-ouce, pa-ar ca-a-rac-tè-è-è-è-re,
Mais j'ai-ai la tê-ê-te, un - un peu - eu lé-é-gè-è - è-re !

Cher Bartolo, je sais, je sais me tai-aire
Et me soumettre à-à vos -os- a -a - rrets … Ma

Ne croy-i-ez pas (Castafiore), dans l'esclavage (Castafiore),
Ne croy-i-ez pa-as me-e re-e te-ni-ir !
L'oiseau saura (Castafiore) s'échapper de sa cage ((Castafiore)
L'amour viendra-a l'ou-ou-vrir.

NON,non,non,non-on, dans l'esclava-a-ge,
Ne croy-iez pa-as me-e re-e-tenir-ir,

Si-i de-e la -a ru-u-se, je-e fai-ais u-usa-a-a-a-ge
Je saurais bien (Castafiore) m'en affranchir

Je saurais bien m'en affranchir, m'en affranchir (Castafiore, Castafiore, Castafiore)

Paroles sans musique, pour tous les fous donnant la mélodie (juste le tempo !)
Sans les paroles, que seul Pavarotti permet ensuite de traduire.
Connaissance parfaite de la partition, voir TOSCANINI.

Combattre le bégaiement émotif … , revoir le Discours d'un ROI

dach 10/08/2018 20:14

ce monsieur deviendrait-il fou ?

Rosine 10/08/2018 10:16

Que diable allait-il faire dans cette galère ?

" C'est à vous, Monsieur, d'aviser promptement aux moyens de sauver des fers un fils que vous aimez avec tant de tendresse.

- Que diable allait-il faire dans cette galère?
- Il ne songeait pas à ce qui est arrivé.

- Va-t'en, Scapin, va-t'en vite dire à ce Turc que je vais envoyer la justice après lui.
- La justice en pleine mer! Vous moquez-vous des gens ?

- Que diable allait-il faire dans cette galère?
Il faut, Scapin, il faut que tu fasses ici, l'action d'un serviteur fidèle.

- Quoi, Monsieur?
- Que tu ailles dire à ce Turc, qu'il me renvoie mon fils, et que tu te mets à sa place, jusqu'à ce que j'aie amassé la somme qu'il demande.

- Eh, Monsieur, songez-vous à ce que vous dites? Et vous figurez-vous que ce Turc ait si peu de sens, que d'aller recevoir un misérable comme moi, à la place de votre fils?

- Que diable allait-il faire dans cette galère? [...]"

Les Fourberies de Scapin, II, 7 ???
Ah! Ce XVII ! Quel siècle d'or !