Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Au train où vont les choses Médiapart va se retrouver Macronien ( lol ! ).

On croyait Médiapart trotskyiste. C'était encore le cas il y a trois mois quand à la télévision l'Emmanuel lui flanqua gentiment une cruelle volée.

Mais tout change ( islamite aigüe oblige ! ). Edwy Plennel légèrement en retrait laisse la charge d'une transition macronienne bien maîtrisée à un membre de sa galaxie. Un certain Rachid.

Et pourquoi ce virage négociée ? Mais parce que Alexandre Benalla est d'origine marocaine, donc victime, forcément, dans ce pays ultra raciste qu'est la France. Le jeune ( cela se lit à son style ) délégué d'Edwy aux basses œuvres parle, aussi, de « la fibre racialiste » des Français. Et Plenel a un bon élève qui désapprouve la violence : « Non, je ne défends pas les gens  violents, et ce, quelle que soit leur fonction ( policier, crs, gendarme…). Notons que les gens violents, pour monsieur le porte-parole, sont les policiers, les CRS, les gendarmes. Ben voyons !

Et les racailles direz-vous ?

Quelles racailles, espèces de racistes ! ? Des victimes des flics, des CRS. CRS : SS, comme criaient les copains d'Edwy, il y a déjà 50 ans.

Notre supplétif ( de Plennel ) feint de ne pas voir que ce n'est pas tant Benalla qui est visé dans ce déplorable toubillon de critiques autour d'un fait divers, mais Macron.

Mais le virage doit être négocié. Patience nous attendons la suite.

Quoiqu'il en soit il y a l'affaire, « l'affaire » Benalla/Macron.

Les partisans du président, dont je n'ai jamais été sont déçus. On attendait mieux du « CHEF ».

Les partisans, et même les autres.

Wait and see, comme diraient Blake et Mortimer. ( LS ).

 

Le Marocain Alexandre Benalla: De l'Elysée à la guillotine.


 

( https://blogs.mediapart.fr/rachid-barbouch/blog/200718/le-marocain-alexandre-benalla-de-lelysee-la-guillotine ).


 

Au rythme où vont les sanctions, on se demande si on va pas annoncer bientôt l'envoi d'Alexandre Benalla à la guillotine. Hier, on le disait mis à pied pour deux semaines. Aujourd'hui, à peine qu'on nous dit qu'il va être licencié qu'il est déjà en garde à vue. Dans la foulée, je ne serais pas surpris si on nous annonce que ce soir, il passera sûrement sa première nuit en prison.

 

Qui est cet Alexandre Benalla ? La première fois que j'ai entendu son nom, sans vous mentir, j'ai crié comme ça : « Puuuuuuurée ! C'est un Marocain. C' en est fini pour lui ».

   La patronyme Benalla, très fréquent au Maroc, ne m'est pas étranger, un nom à dormir dehors ou en prison.. Je vois déjà certains faire des bonds de trois mètres de leur lit…Calmez-vous.

   Non, je ne défends pas les gens  violents, et ce, quelle que soit leur fonction ( policier, crs, gendarme… ) Alexandre Benalla a été violent. Je n'en disconviens pas. Et à ce titre, il devrait être sanctionné. 

  Ce que je constate malheureusement c'est un acharnement médiatique extraordinaire. Trop c'est trop. On ne parle pratiquement que de ça. On sent une pression énorme pour que cet Alexandre, que je ne connais personnellement ni d'Eve ni d'Adam, soit envoyé au poteau. 

  C'est limite si on n'allait pas rétablir la guillotine juste pour le punir d'avoir tabassé un blanc. La fibre racialiste est de retour ?

  C'aurait été un blanc qui tabasse un autre blanc, ou Blanc qui tape un Arabe, ou un Arabe qui tabasse un autre Arabe, un Black qui tabasse un autre Black, ça passerait nickel chrome. On n'en saurait jamais rien.

Là c'est un Arabe qui tabasse un Blanc. C'est différent. Un gros scandale. Pire encore : Le mis en cause n'est pas un flic. Un policier qui frappe un manifestant, c'est légal d'un certain point de vue qu'on appelle l'exercice de la violence légitime.

  Là c'est un gars de la garde rapprochée du président de la République. Un Marocain à l'Elysée. Un nom à dormir dehors à l'Elysée ? Vous saisissez la nuance ?

  Moi, je dis qu'il y a démesure. Dans ce genre de manifs, il y a des violences bien pires que ce qu'on imagine, avec insultes racistes et tout le tralala. Mais les médias n'en soufflent jamais un seul mot et n' y consacrent jamais même pas une ligne d'indignation..

  Hé oui, c'est ce qu'on appelle  "l'indignation sélective ". Cela dit, j'ai toute ma compassion pour le mec qui a été tabassé. Il ne mérite pas ça. Bien au contraire. Manifester est un droit. Et personne ne devrait être violenté juste pour avoir manifesté..


 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Raymond d’Alenvaire 23/07/2018 15:11

Mediapart ne serait-il pas un peu - très - bipolaire, une fois encore ? Rien d’etonnant, c’est le propre de la gauche. L’opportunisme polymorphe du politiquement correct, la chauve-souris de La Fontaine (je suis oiseau, voyez les ailes (...) je suis souris vive les rats !). Contre tout ce qui est pour et pour tout ce qui est contre (pourvu que l’on reste sur le registre de l'inversion).

E CELLESLA 23/07/2018 04:28

De Valmy à BENALLA,Vérités et Légendes ?

Pour faire le vide, on exécute. L'accusateur public (Ayatollah de l'époque!) résout le problème:
"Les choses n'iront jamais bien tant qu'on n'en guillotinera pas une centaine par jour.
C'est ce qu'un conventionnel appelle la "régénération guillotinière". (sic?)
Dans son Histoire des Girondins, Lamartine dira :"La guillotine semblait être la seule institution de la France". [...]
Isabelle Pigret de Meursin est condamnée pour s'être portée à l'attaque du Comité de Salut public : on remarque à peine qu'elle est paralysée des deux jambes...
Louise Laval de Montmorency, qui a soixante-douze ans,entend mal les questions que lui pose le
Tribunal : elle est atteinte de surdité. " C'est bon! Greffier, écrivez qu'elle a conspiré sourdement."

La Terreur n'interdit pas les plaisanteries, jusqu'au seuil de l'échafaud.
Fouquier-Tinville ne s'émeut guère; de toute façon, il ne s'agit pas de sans-culottes, il faut faire vite.
[Aperçu d'un livre de René Sédillot : le coût de la Terreur]
Sans doute est-il bon de rappeler de temps en temps quels furent les "grands ancêtres" de la république. Et pourquoi les Agences de voyage que sont devenus les Lycées et Collèges de l'Education Nationale n'amènent jamais la jeunesse visiter les lieux où des vendéens, des bretons,des français,ont été torturés,massacrés pour leur Foi, pour leur Roi ?
1792 - 496 = 1296, presque 1300 ans,40 rois? Versailles,beaucoup de noblesse, d'art et d'Amour malgré tout
2018 - 1792 =226 ans. Sauf erreur d'opération,on reste stupéfait qu'en si peu de temps, un tel silence ait pu s'abattre sur une civilisation si florissante et dont la source était inépuisable.
Islam ???