Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

 Le MIM et le décolage économique martiniquais. 2 ) Domota, l'homme qui ne rit jamais.
 Le MIM et le décolage économique martiniquais. 2 ) Domota, l'homme qui ne rit jamais.

Le MIM et le décolage économique martiniquais. 2 ) Domota, l'homme qui ne rit jamais.

Le Mouvement Indépendantiste Martiniquais est placé sous administration provisoire, ce qui est tout de même un comble pour quiconque se revendique... indépendantiste. Le comble de l’humour. De l’humour anglais, le seul, le vrai, l’original, l’authentique. Malheur à celui qui ferait état d’humour noir : il serait aussitôt traité de « wassisse », voire pire. Il n’empêche que, la course du temps n’étant pas à un paradoxe près - la peste soit de l’avarice et des avaricieux -, la mise sous administration provisoire du Mouvement Indépendantiste Martiniquais est tout de même un événement qui se situe à la frontière du comique et du ridicule. Une rage d’indépendants, sans doute. 

Les nôtres, en GWADA, ne doivent pas trop rire, ou alors ce serait d'un rire jaune, ( euuuh … oui, je crois que cela peut encore se dire ), les nôtres donc, du moins les moins « conscientisés » peuvent encore se gondoler ( après tout en foot, la Guadeloupe vient encore d'être battue trois à zéro, par les Mahawtiniquais.

Pas tous. Domota n'est pas connu pour son humour, avec ou sans couleurs. ( LS ).

 

https://la1ere.francetvinfo.fr/martinique/mouvement-independantiste-martiniquais-est-place-administration-provisoire-596769.html

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article