Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

DES NÉGRES PéDés a L'Elysée c'est la fête (KILLUMINATY SMG), petit exercice de subversion sur le thème : quel jeu joue Macron ?

Macron est-il un grand méchant ? Beaucoup de mes amis, s'agitent contre lui, se laissent aller à des insultes indignes d'eux et de tout sens vraiment politique.

C'est du moins ce que je crois. Je pense que Macron qui n'était pas né en 1968, n'est pas le grand méchant loup, mais un authentique produit de ces bacchanales quinquagénaires. Comme il est incontestablement intelligent, et point totalement dépourvu de goût, il n'a pas eu d'attirance pour les longues chevelures poisseuses, et les djeans crasseux de la génération Cohn-Bendit. Et puis il y a eu son chemin de Damas et la rencontre avec Brigitte qui, elle, avait connu le mai du Boul Mich ) qui le laissa pâmé, mais non muet, hélas.

L'un et l'autre sont de cette moyenne bourgeoisie dépourvue de tout sentiment religieux authentique dont sont privés leurs pareils en France, du fait de l'action anti religieuse et de l'action pédagogique constante en France depuis un siècle et demi au moins, non de la laïcité mais d'un laïcisme de combat, quoiqu'ait pu s'en défendre Manu dans sa petite dissertation bien récitée devant le pape il y a deux jours.

Ces personnes, - c'est un fait générationnel dans leur milieu social qui peuple les milieux politiques et culturels français, - ne croient ni en la France, ni aux valeurs chrétiennes qui l'ont forgée.

Comme ils ne sont pas sots, ils s'en défendent avec force circonlocutions. Ce serait décourager le chaland, c'est à dire l'électorat qui y est encore majoritairement attaché.

Mais ils se trahissent de temps à autre. Par exemple lors de la récente fête de la « musique », et de la réception dans la cour d'honneur de l'Elysée ( tout un symbole ) de la troupe des turlupins que vous savez.

Poser avec ces jeunes gens travaillés du ciboulot, notamment, n'a pas posé de problèmes au couple « présidentiel. Ils ont pensé à leur public des salons à la mode, des théâtres « in » de la presse dite progressiste, suggérant : « voyez comme nous sommes chics, comme nous sommes « in ».

Cé t'i pas bieau, mesdames et messieurs. Il nous manque un Molière pour peindre ces gens là dans une version actualisée du Bourgeois gentilhomme. Ces gens parfaitement, je crois, inconscients de ceux qui manipulent le théâtre de guignols, instrument de la radiation de ce qui a fait la grandeur de la France, de son âme.


 

Ce disant me voici en contradiction avec le jeune homme qui va maintenant s'exprimer en sons et lumière. Un jeune homme noir dirai-je, bien que ce mot soit banni par la tendance actuelle du langage de nos modernes précieux ridicules qui veulent rayer le mot de race, de la constitution de la République, tout en s'en réclamant, je veux parler de l'ébonyphilie.

Cet éphèbe dont j'ignore le nom s'exprime sur le site Killuminaty.TV.

Ce nom a provoqué en moi le choc dont vous vous doutez et j'ai cherché à m'informer. La recherche a confirmé mon hypothèse. Voici la perle : « Illuminati est le cercle dominant de l'élite, le 34ème degré du claquement franc-maçon, qui est une confrérie centenaire de protestants anglo-saxons ».
Et voici pourquoi votre fille est muette. Mais pas l'éphèbe. Ecoutez le d'abord. Je formulerai ensuite quelques remarques peut-être utiles.

https://www.youtube.com/watch?v=qV4EnbKCMUM&feature=share

 

Et voilà donc.

Pour notre frère précheur ( doublé d'un bon musulman puisqu'il termine sa bafouille d'un ferme Allah akbar, doublé d'un tonitruant Salam aleikoum ! ) Macron n'est pas ce j'ai suggéré ( gentiment ) un petit maître salonnard qui parle pour sa galerie. C'est un blanc ( encore une connotation qui ravira notre Lilian Thuram ), un concentré de l'ennemi de l'humanité ( c'est-à-dire de l'homme noir ). Un blanc qui poursuit le travail séculaire de la leucodermie, travail de dévalorisation des noirs, de leur enfermement dans des rôles et images « dégradants ».

Les noirs dit-il sont présentés comme des personnes enfermées dans la nature qui ne pense pas. D'où l'enferment dans le sport, la danse, le musique ; mais personne d'entre nous, dit-il dans la pensée ? C'est Césaire et Glissant qui seraient contents !!! Où Senghor, Cheik Anta Diop, où Lilian Thuram, ou Sony Rupaire.

« On nous cantonne dans la danse, dans tout ce qui relève de la nature inconsciente ». Oui la nature est pleine de rythmes, mais c'est la pensée qui les déchiffre et les exécute. Or la musique et la danse sont un des domaines de la célébrité des noirs, ET des métis ( malgré leur impureté ) tel le grand danseur et metteur en scène Maurice Béjart, fils d'un des grands philosophes français du XX ème siècle le réunionnais déjà métissé, nul n'est parfait : Gaston Berger.

L'éphèbe a encore des choses à apprendre.

Une autre chose m'aura frappé durant cette intéressante conférence, c'est la référence constante de l'orateur à un autre orateur, un « blanc » s'exprimant dans le cadre d'une émission télévisée, comme il y en a tant sur les ondes françaises. Mais lui est un gars d'extrême gauche, donc cool. ( « Lui y en a être bon blanc », comme dans Tintin au Congo ). En écoutant bien on découvre que c'est lui qui rythme et ponctue le discours du locuteur juvénile. Embêtant ça. Mais passons. Noter quand même que les points forts de son discours ( le discours du bon blanc ) sont répétés à la file : trois, voire quatre fois », comme à l'école primaire. Pour mieux conditionner l'auditeur.

Pour conclure, et ne pas trop vous lasser, lecteur, je noterai que notre jeune professeur n'aime pas les pédés, parmi lesquels il range, tant pis pour lui, Macron lui-même. Il y revient constamment, et sur un ton !!! On croirait entendre un discours de Goebbells, même si les »pédés » n'étaient pas rares chez les nazis, et à un haut niveau « d'excellence ».

Oserai-je suggérer à notre jeune maître qu'il pourrait en être de même pour les bons noirs, comme lui ?

Non, je n'oserai pas. Mais comme disait Sacha Guitry : « je ne le dirai pas, mais … je le pense ».

 

Le Scrutateur.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article