Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Le pappeur Médine.

Le pappeur Médine.

Nous comprenons comment le rap, son rythme particulier, la possibilité qu'il offre de se défouler sans trop de risques contre le monde adulte, en des formules un peu provocantes peut séduire certains jeunes dans le vide culturel actuellement existant.

Mais des groupes politico-religieux que l'on connaît ont compris l'intérêt qu'il y a avait à occuper « l'espace rap » pour y substituer leur idéologie de mort.

Or le développement du rap s'est de plus en plus accompagné d'une idéologie de haine et de violence qui ne peut laisser indifférents les responsables d'une nation.

En effet dès lors qu’une « culture » se superpose à la culture conventionnelle ou à tout le moins convenue d’une civilisation en place dans son espace historique,  mieux vaut avoir les codes de déchiffrage, car l’efficacité (intellectuelle et opérationnelle) est le complément d’objet direct de la taqyia ( mot arabe qui équivaut à notre « dissimulation », ruse pour subvertir ). Quand on en a déjà une toute petite parie, on comprend mieux le caractère à la fois imbécile et criminel d’une partie du travail réglementaire, parlementaire et médiatique qui vise à sanctuariser la haine de l’ennemi et à anéantir le Français pour anéantir la France (en espérant évidemment toucher sa p’tite récompense).

Le rappeur Médine au Bataclan, c’est tout simplement insoutenable. Quant à la molle suggestion du Premier ministre à son conurbain havrais à ne pas trop s’écarter les rails de la modération citoyenne en invoquant - en ce qui concerne l’action gouvernementale - le strict respect de la loi, on souhaiterait qu’il en fût de même pour les automobiliste et le 90 kilomètres/heure conventionnel d’avant son l’illumination de Matignon. Évidemment, si Médine était un « tout simplement Français », le ton de Matignon eût été different, cela ne fait pas l’ombre d’un doute. En attendant, quel morceau d’anthologie que ses propos rapportés par Le Figaro, dans l’ambiance de police de la pensée et de Louis anti « fakes » et autres cakes de la même farine
.

http://www.christianophobie.fr/cartes-des-evenements/lina-murr-nehme-decrypte-la-chanson-dont-laik-de-medine

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2018/06/14/01016-20180614ARTFIG00433-le-concert-de-medine-peut-il-etre-interdit.php

http://www.leparisien.fr/politique/medine-au-bataclan-edouard-philippe-invoque-la-liberte-d-expression-12-06-2018-7768452.php



 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article