Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Quand sur Guadeloupe la 1 ère, Elie Domota se fait remonter les bretelles par Harry Noyer.
Quand sur Guadeloupe la 1 ère, Elie Domota se fait remonter les bretelles par Harry Noyer.

Face à l'intimidation permanente des Guadeloupéens par une minorité de séparatistes excités ( si j'ose le pléonasme ) il y a peu d'hommes ( et de femmes, of course )pour se dresser et dire « assez » !

Hier soir au journal de 19h30 de la station régionale de TV Sophie Vingadassalon, journaliste rigoureuse avec, ce qui ne gâte rien, son sourire malicieux quand il le faut et qui nous change de tant de visages souvent revêches, interviewait Harry Noyer.

On connaît le mot célèbre de Diogène d'Apolloniate, rapporté par Diogène … Laërce.

Comme Diogène ( l'apolloniate ) humoriste un peu vagabond se promenait dans les rues d'Athènes, une lanterne allumée en plein midi, un quidam vaguement goguenard lui demanda le pourquoi de cette démarche insolite.

Flegmatique, du moins l'imaginai-je ainsi, Diogène lui répondit laconiquement : « Je cherche un homme ».

Façon de dire que selon lui il n'y avait pas beaucoup d' « hommes » dans Athènes. Au sens bien sûr de courageux, viril, un mec quoi, ou un « keum » comme diraient nos « djeuns ».

Eh ! Chers lecteurs, hier soir donc, grâce à Sophie nous avons découvert un homme, prénommé Harry. Il répondait, actualité oblige, à un certain Elie Domota, « souriant et ouvert », comme à son habitude.

Voyez les, écoutez les en cliquant sur le lien suivant , de 16, 25 minutes, à 23 mn  Cliquer sur la première mirre à gauche daté du 25 mai : : https://la1ere.francetvinfo.fr/guadeloupe/emissions/jt-19h30-en-direct-ici

 

 

 

Le Scrutateur.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article