Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Avec assurance O.Serva écoute M S. Chazelle.

Avec assurance O.Serva écoute M S. Chazelle.

Sur les médias, torpeur organisée sur la question du statut de la Guadeloupe. Plus exactement on ne parle que de cela, mais de façon subliminale. A la méthode Lik Reinette on préfère désormais celle, plus hypocrite mais tendant au même but de M . Olivier Serva.  Nos « indépendantistes » se succèdent sur les antennes, tout sourire, tout gentil, tout rassurant. C'est le' chat Grippeminaud, le « bon apôtre » de la fable de La Fontaine qui est pris comme arbitre par deux naïfs ( gniaiiis conviendrait mieux ). Mais à la fin, quand maître chat voit les adversaires à portée de ses griffes, il les met d'accord en les croquant l'un et l'autre.

Profil bas donc pour nos futurs présidents, et ministres, qui préparent leurs mauvais coups en douce, car ils savent la méfiance du peuple à leur égard, et se surpassent en hypocrisie, mais parfois, la machine à tromper hoquette et une vérité s'échappe comme  vent de pétomane.

C'est à ce jeu que se livrent nos irresponsables ( au regard de l'avenir de la Guadeloupe ), à l'exception, il est vrai des explosifs de l'UGTG et de La CGT-G.

Hier, Le Scrutateur publiait une tribune d'Amédée Adélaïde mettant en garde contre les « projets » qui nous menacent.

Il révélait que le député O. Serva, non élu sur un programme séparatiste court maintenant avec la meute des domotistes, mais de façon plus hypocrite. Me voici presque Ijétégiste par comparaison, car on peut faire face au fauve, mais l'hypocrite vous poignarde toujours dans le dos.

Je publiais hier soir sur facebook l'interview révélatrice de Serva à son bon compagnon D. Zandronis ( sur Canal 10 ).

En voici le script publié à Paris sur son site par François-Xavier Guilherm.

 

Le Scrutateur.

_____________________________________________________

 

 

Olivier Serva au Panthéon.

 

 

http://www.fxgpariscaraibe.com/2018/05/confidences-au-pantheon.html?utm_source=_ob_email&utm_medium=_ob_notification&utm_campaign=_ob_pushmail

 

De quoi parlent Olivier Serva et Stanislas Cazelles, conseiller outre-mer du président Macron, ce vendredi au Panthéon en attendant l'arrivée du chef de l'Etat ? Ils évoquent, l'un en souriant plus jaune que l'autre, l'échange entre Olivier Serva et et le journaliste Danyk Zandwonis tout récemment. Rappel du dialogue des deux hommes :

Olivier Serva : nous avons à nos deux ministres, Santé et Colonies...

Dany Zandwonis : Minis a denyè kolony fwansèz ?

OS : Vous êtes un indépendantiste, mais moi aussi !, mais il y a d'abord un chemin pour arriver à l'indépendance. Je crois qu'il doit y avoir d'abord  du développement économique...

DZ : Macron est d'accord avec ça ?

OS : Macron... C'est pas un Guadeloupéen. Là, je parle aux Guadeloupéens...

On dirait presque un débat entre MPGI et UPLG. Mais ce qui est sûr, c'est qu'à l'Elysée, ça ne l'a pas trop fait

FXG, à Paris

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article