Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

La Désirade  « sargassisée » demande l'aide des collectivités et … de l'Etat .

L'invasion des sargasses aux Antilles est un phénomène dangereux pour l'activité humaine, notamment l'économie, et la santé.

La Guadeloupe n'est pas épargnée par cet événement calamiteux, et la petite île de la Désirade aussi, dont le maire lançait hier soir à la télévision un appel à l'aide pathétique aux collectivités régionale et départementale, et bien entendu à l'Etat.

Les collectivités locales sont en effet elles-mêmes face aux mêmes difficultés et leurs aide est rendue dès lors problématique.

Reste l'Etat qui face aux difficultés engendrées par ses propres faiblesses ( le gaspillage des deniers publics, engendré notamment par l'égoïsme revendicateur de citadelles privilégiées telle la SNCF et sa tutrice la CGT ) est en proie à des difficultés financières graves, quitte à agraver la dette de la nation.

Mais il y a la solidarité nationale qui va sûrement s'excercer, volens nolens. Quand le président de la République décide de prendre en charge l'entretien du MACTE, ( contrairement au projet initial ) ce monument pharaonique engendré par la vanité d'élus qui se prennent pour des pharaons ( le MACTE est dénommé Victorinos par des Cantelou locaux, en comparaison de Mikérinos, l'une des grandes pyramides d'Egypte Mikérinos ) on peut estimer davantage utile l'aide contre l'invasion des sargasses assassines. Et cette aide urge.

Une dernière remarque pour conclure.

On sait que nos séparatistes locaux ( toutes nuances incluses ) parlent de la nécessaire prise en main des Guadeloupéens par eux-mêmes, par l'indispensable prise en main par les Guadeloupéens de « leurs propres affaires », etc, etc.

Fort bien !

Mais que l'on prenne garde à ceci : si nous rompions avec la France, les liens séculaires qui nous rattachent à elle, « l'Etat fwancé » comme ils disent serait tout à fait logique avec lui-même, demain, après « l'indépendans », aux prochaines incursions sargassiennes, après les cyclones, les tremblements de terre, etc, de répondre aux quêteurs d'aides : «  Occupez vous de vos propres affaires ».

Méchant Etat fwancé !


 

Le Scrutateur.


 

La Désirade « sargassisée » demande l'aide des collectivités et … de l'Etat .


 

https://la1ere.francetvinfo.fr/guadeloupe/desirade-envahie-sargasses-demande-aide-collectivites-585115.html


 


 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article