Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Notre-Dame-des-Landes: Edouard Philippe capitule en rase campagne.

La nouvelle de l'abandon du projet d'aéroport de Notre Dame des Landes, près de Nantes, a été abandonné comme vient de l'annoncer le premier ministre Edouard Philippe :

 

« Le premier ministre Edouard Philippe vient de confirmer l'abandon du projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, soulignant la "nécessité de sortir de cette situation". "Il est temps que l’Etat soit clair dans ses choix et ferme dans leur mise en œuvre", a-t-il affirmé, expliquant que "les conditions ne sont pas réunies pour mener à bien ce projet". "Notre-Dame-des-Landes, c’est l’aéroport de la division", a-t-il ajouté, donnant "jusqu'au printemps" aux occupants de la Zad pour évacuer les lieux.  Le chef du gouvernement a ensuite évoqué "une alternative crédible" avec "le réaménagement de l’aéroport de Nantes-Atlantiques". "L’aérogare sera modernisé et les abords de pistes aménagés pour permettre d’accueillir plus de passagers. En parallèle, une procédure pour l'allongement de la piste sera engagée", a-t-il indiqué, assurant que le gouvernement ferait "tout pour réduire les nuisances sonores" pour les voisins ».  Figaro du 17 janvier 2018. ( Pour écouter l'intervention du premier ministre cliquer sur ce lien : http://premium.lefigaro.fr/flash-actu/2018/01/17/97001-20180117FILWWW00181-notre-dame-des-landes-l-abandon-du-projet-confirme-l-aeroport-de-nantes-sera-modernise-dit-edouard-philippe.php ).

 

Ainsi donc, un projet cohérent, approuvé par une majorité des élus locaux et de la population, par referendum, se trouve condamné par l'opposition de quelques centaines de gauchistes et d'anarchistes, qui depuis plus de dix ans occupent les lieux en toute illégalité. Traiter ces factieux de « fouteurs de merde », n'est pas se rallier au vocabulaire de Donald Trump, mais désigner ces gens là pour ce qu'ils sont.

Edouard Philippe pour se dédouaner devant le public annonce, dans un mouvement de menton qui prête à rire, que les gauchiste de la Zad ( Zone à défendre ) seront expulsés des terres qu'ils occupent ( et sont censés exploiter ) d'ici le printemps, et que le gouvernement ne reculera pas.

 

Gageons que le cher Edouard ( ainsi que tous ceux qui le suivent, ou le …. télécommandent ! ) négociera et concédera. En France depuis une trentaine d'années la notion d'ordre public, et celle de bien commun national ont disparu du vocabulaire des médias, et des « responsables » politiques dont c'est précisément l'un des plus importants attributs et DEVOIRS de les défendre et promouvoir.

Il cédera aux risques qu'il y ait des morts en cas de refus d'obtempérer aux ordres d'évacuations par les gauchos/anarchistes.

On parlera d'éviter des « massacres » pour utiliser le mot à la mode.

En 1948 ( pour ne prendre qu'un exemple parmi tant d'autres ) un gouvernement socialiste, dont le ministre de l'intérieur était M. Jules Moch, avait réduit des grèves insurrectionnelles fomentées par le parti communiste français dans le nord de la France. L'armée avait pour cela été mobilisée. Il y avait eu de nombreux morts.

C'est regrettable. Mais quand on s'engage dans des atteintes violentes à l'ordre public, on prend ses responsabilités, et l'on vient pas pleurnicher quand on en a subi les conséquences.

 

Y a-t-il encore un Etat en France ?

 

Charles Péguy : avait bien résumé l'état d'esprit que nous déplorons :

« Une capitulation est essentiellement une opération par laquelle on se met à expliquer au lieu d'agir ».

 

Le Scrutateur.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

castets 18/01/2018 12:16

Bonjour Mr Boulogne,

Je ne suis abonné ni chez les moutons, ni chez les loups, j'essaie de garder la tête la plus froide possible...

Après plus de 50 ans de tergiversations, l'Etat a laissé s’enkyster une situation qui devient inextricable, mais il faudra bien en sortir avec des cicatrices inévitables, comme l'Histoire nous le démontre au quotidien.

NDDL , actuelle péripétie, mais jurisprudence à terme, et porte ouverte à tous les abus.

Ce qui est inquiétant, grâce à la réactivité liée aux différents canaux d'informations, vraies ou fausses, c'est que l'intérêt particulier prend la pas sur les intérêts collectifs ; tout le monde veut bien utiliser la modernité à la condition que les nuisances induites soient supportées par les autres.

Notre avenir nous promet une thérapie collective et psychiatrique la moins douloureuse possible !

Bonne journée, cdlt Cjj.

belle France 17/01/2018 21:03

Donc si j'occupe un terrain public, une belle prairie verdoyante pour élever des poules je peux
donc dire "j'y suis j'y reste" Aéroport ou non, Larzac ou non, illégal, c'est illégal Monsieur Philippe ce que vous interdisait à la majorité des Français vous l'accepter à quelques zadistes ? mais de qui vous moquez-vous ? et le vote des Nantais vous vous assoyez dessus ??? vous vous sentez bien dans votre costume ??

Livia 17/01/2018 18:03

Tout Nantes est en ébullition, car on nous a fait voter, j'ai même retarder un départ en vacances de 3 jours pour ce faire.
Mais c'était à prévoir, n'oublions pas que le sieur Philippe est issu de l'écurie du vieux Juppé!

Raymond d'Alanvaire 17/01/2018 16:46

On sait maintenant ce que veut dire "la foudre de Jupiter", car il ne fait aucun doute qu'Édouard Philippe, va se montrer intraitable... avec les automobilistes. Comme dirait un sage de mes relations : plus ça change, plus c'est la même chose - en pire. Les énarqueries se suivent, se ressemblent et hélas ! se multiplient. Applaudissons ! Ils adorent ça !

Xam Cirederf 17/01/2018 16:35

Mais attendons de savoir si le même sort ne sera dévolu au nouveau CHU, dont la construction était adossée à une obligation de redressement des comptes au préalable. C'est bien cela la certitude que le gouvernement fait ce qu'avait promis le candidat -président.

correct ou incorrect? 17/01/2018 16:18

52ans que les écologistes ont bloqués de mains militaires ce projet qui auraient généré à ce jour des millions d'emplois! force reste à la loi en France démocratique? ah bon?
il reste aux français au chômage à pleurnicher! Aïe j'allais dire un gros mot: pays de M...? non, juste pôv ti français!..

belle France 17/01/2018 21:07

C'est un écoeurement total de la deconstruction de notre pays, alors, reste plus qu'à s'expatrier sous d'autres horizons ? car Jupiter a, à peine commencer à nous em........... cordialement