Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Macron interpellé sur la colonisation par un jeune Algérien

En voyage officiel en Algérie, Emmanuel Macron a découvert que les propos démagogiques d'estrade ne sont pas sans conséquences, et reviennent, tel un boomerang, à l'envoyeur maladroit en plein dans la figure. On se souvient que le candidat Macron à l'élection présidentielle s'était rendu en Algérie et y avait tenu des propos déplorables, en en espérant des retombées positives sur le plan électoral provenant de la « communauté » des jeunes « français » arabes originaires d'Algérie. Ces propos démagogiques avaient consisté en une reconnaissance de « crimes contre l'humanité » qu'aurait commis la France à l'époque de la mise en valeur des terres arides qui constituaient le grande majorité des espaces de ce qui devait devenir a partir de 1830, et jusqu 'en 1962, la France en Afrique.

On imagine facilement un François Hollande tenant de tels propos imbéciles et irresponsables. Mais Macron est d'une autre pointure intellectuelle et politique, et donc sans excuses. Va-t-il prendre conscience de cette bêtise proférée dans un moment d'hystérie électoraliste ?

Mais les résultats sont déjà là. Voyez, cette interpellation verbale d'un jeune Algérien, ce matin à l'occasion d'un bain de foule.


 

Le Scrutateur.

_____________________________________


 

Macron interpellé sur la colonisation par un jeune Algérien

( http://premium.lefigaro.fr/politique/le-scan/2017/12/06/25001-20171206ARTFIG00315-macron-interpelle-sur-la-colonisation-par-un-jeune-algerien.php ).


 

LE SCAN POLITIQUE - En déplacement à Alger, le président français a échangé avec un jeune homme sur le passé colonial de la France vis-à-vis de l'Algérie, ce mercredi. «Mais vous n'avez jamais connu la colonisation !», lui a lancé Emmanuel Macron.

Près d'un an après avoir créé la polémique en déclarant à la télévision algérienne que la colonisation française avait été un «crime contre l'humanité», Emmanuel Macron a été à nouveau confronté à cette période de l'histoire française.

«Il faut que la France assume son passé colonial vis-à-vis de l'Algérie», lui a lancé un jeune dans une rue d'Alger, ce mercredi. Le président a alors assuré que la France avait depuis «longtemps assumé» son histoire. «Vous évitez le fond du sujet», a rétorqué son interlocuteur.

«Qu'est-ce que vous venez m'embrouiller avec ça ?»

Emmanuel Macron à Alger

«Qui évite quoi? J'évite de venir vous voir? J'évite de dire ce qui s'est passé? Mais il s'est passé des choses, comme je l'ai dit... Il y a des gens qui ont vécu des histoires d'amour ici. Il y a des gens, français, qui aiment encore terriblement l'Algérie, qui ont contribué et qui ont fait des belles choses, il y en a qui ont fait des choses atroces. On a cette histoire entre nous mais moi je n'en suis pas prisonnier. Mais vous, vous avez quel âge?», s'est défendu Emmanuel Macron. «J'ai 25 ans», a répondu le jeune homme. «Mais vous n'avez jamais connu la colonisation! Qu'est-ce que vous venez m'embrouiller avec ça? Vous votre génération, elle doit regarder l'avenir». «C'est une page d'avenir que je viens ouvrir avec cette nouvelle génération», a-t-il ajouté, sur fond de youyous descendant des balcons des vieux immeubles haussmanniens du centre d'Alger et dans une cohue bon enfant.

L'échange a été filmé par France Info :


Alger Macron interpellé sur la colonisation

À un journaliste algérien qui lui demandait si la «position du président Macron» était la même que celle du «candidat Macron» sur «la question de la mémoire», le chef de l'État a répondu «je ne suis pas quelqu'un d'incohérent. C'est le même homme qui vous parle». Mais il n'a pas répété ses propos de candidat.


 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

castets 07/12/2017 09:52

Bonjour Mr Boulogne,
EM serait prêt à restituer les crânes des insurgés Algériens conservés à Paris...
Nos "amis" Algériens ont bien de la chance que nous les ayons conservés, en revanche peuvent-ils eux nous restituer les dépouilles décapitées des moines de Tibhirine, sans compter tous les torturés post accord d'Evian, qu'ils soient Harkis ou hexagonaux victimes d'une barbarie bine plus récente dans l'Histoire.
Sommes nous encore en capacité de réclamer quelque chose pour rétablir la réalité historique, partout où cela s’avérerait nécessaire?
Bonne journée, cdlt Cjj