Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

1 ) Kemi Seba.
1 ) Kemi Seba.
1 ) Kemi Seba.

1 ) Kemi Seba.

J'ai consacré un article au voyage récent d'Emmanuel Macron en Afrique, particulièrement au Burquina-faso ? ( http://www.lescrutateur.com/2017/11/propos-doux-amer-sur-une-prestation-africaine-de-jupiter-macron-juvenis.html ). Je n'y ai vu aucun dédain à l'égard des africains, plutôt un ton trop familier, un peu « moniteur de colonies des vacances », qui a amusé franchement, avec enthousiasme, le public jeune qui assistait à la prestation. C'était sans doute l'effet recherché par un président jeune et volontiers facétieux, jouant de son charme avec une complaisance trop adolescente, il faut l'avouer.

En métropole, il a été critiqué par des hommes de ce qui reste de la « droite » ( M. Dupont-Aignan, des élus LR, et même Marine Le Pen ) qui auraient bien aimé être aussi virtuoses des meetings que leur cible. Il y a eu aussi, pour d'autres raisons « morales » des gens de la périphérie gaucharde. Mais tous ces gens là étaient après tout dans leur rôle d'opposants, et il ne faut peut-être pas en tirer de grands motifs de colère.

Sauf que, sous prétexte "d'opposition", ces Français jouent le jeu des ennemis de la France, de ces gens qui tels Kémi Seba, crachent sur un pays auquel ils doivent tout, avec une consternante arrogance.

Vous allez écouter un commentaire des faits par M.Kemi Seba qui s'exprime avec une superbe d'autant plus consternante qu'il se sait ( peut-être provisoirement ) à l'abri de toute critique, protégé par le politiquement correct qui impose la soumission envers tout insulteur de la France qui n'aurait pas le visage pale.

K. Seba se dit scandalisé par le « mépris » du président Macron à l'égard de l'Afrique, ayant évoqué discrètement le fait que l'Afrique a été considérée ( à juste titre ) responsable en partie des trafics d'esclaves noirs dont la Lybie est actuellement le carrefour. Dans la foulée M. Keba prend la défense de Mohamed Khadafi, oubliant ( ? ) que ce dernier était un dictateur impitoyable notamment à l'égard des femmes, sauf sur un point, étant aussi celui qui avait proclamé «  nous étoufferons l'Europe grâce au ventre de nos femmes ».

Pour qui, et pourquoi Keba tient-il des tels propos ?

Pour qui ? Pas pour les noirs intelligents qui écoutent avec une ironie douloureuse ces propos racistes et d'un autre temps. Ni pour ses homologues cyniques qui savent à quoi s'en tenir, mais répéteront ses propos sur un ton véhément, ou pleurnichard selon leurs caractères, mais avec l'hypocrisie des Tartufes qu'ils sont.

Donc pas pour les intelligents hypocrites, mais pour les tébès, et là les blancs sont plus nombreux que les noirs a répéter comme perroquets les débilités kémiennes ( « tébè » :vieux mot du créole guadeloupéen, qui signifie « crédule » et « débile mental » mot dérivé du français « hébété », comme presque tous les mots de nos langues créoles ).

Pourquoi ? Mais pour paralyser l'esprit critique, chez ceux des blancs anesthésiés par le politiquement correct, tels les politicards français énumérés plus haut, et leurs attitudes de chiens couchants, et chez certains noirs le suivisme des moutons qu'on mène à la foire aux esclaves en toute tranquillité, puisqu'on à pu les convaincre que ledit marché était l'apothéose du nouvel agent de l'histoire dont la centre est non point une nation, un empire, mais cette expression géographique qu'est ce continent aussi vaste que disparate : « la « mère » Afrique.

Tel apparaît M. Semi Keba un tartuffe qui fait son beurre de la crédulité leuco-nègre, et d'une certaine façon un « négrier » new look qui change l'apparence du spectacle, mais en conserve la nature et la finalité.

Autrefois l'on voyait les longues files d'esclaves encadrées par les gardes noirs vainqueurs des conflits, vers les côtes africaines de l'ouest, de l'est et ( déjà ) du nord.

Contre ce néo esclavagisme, il est loin d'être certain que Semi Keba soit  pour l'homme africain l'allié le plus sur.

 

Le Scrutateur.

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=dQETXfIn0_Y

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

castets 06/12/2017 18:17

Bonjour Mr Boulogne,
Nous ne maîtrisons déjà pas les phénomènes régionaux, ni claniques, alors inutile de parler Afrique après la françafrique qui a vécu... Bien difficile de parler de ce continent globalement disparate alors que le gros des problèmes actuels reste purement ethnique !
Les Chinois seront certainement plus à même de régler avec sourires et courbettes ce problème africain, tout aussi complexe que l'Orient compliqué où nous usons nos dents chaque jour.
Beaucoup d'Africains s'exprimant en vidéo semblent avoir du potentiel mais préfèrent s'épuiser en palabres, véritable sport national.
Bonne soirée, cordialement Cjj

Jacques Abel 05/12/2017 00:30

Je suis un nomade...
Bonne nuit.

Jacques Abel 04/12/2017 23:49

Je réagi autant sur l’article concernant Mélenchon que celui-ci.



Tout cela n’est qu’une pièce de théâtre de mauvais aloi!

Depuis le dixième siècle, l’humanité a été coupée d’une langue de vérité, celle des hauts plateaux d’Afrique, le Guèze .
Et ainsi, les rivaux des loups et des ours, ont pu disposer à leur gré des sépulcres blanchis pour y fourrer à foison la vision mammonique qui conduit le monde depuis.

Rien n’est fortuit, tout est contingence !
Dix siècles avant, après l’avoir humilié selon toutes leurs convenances, qu’ont-ils exécuté, un blasphémateur ou un séditieux ? Le second, on le sait !...

Avant Lui, l’Homme existait et les lois aussi, alors, que fallait-il à cet Homme pour le restauré dans le choix divin, sinon un forgeron porteur de glaive !…

Le charlatanisme nous vend plus facilement un charpentier ou un berger… mais, qu’aurait-il pu s’il nous initiait, en guerriers ?

La congruence entre ces temps anciens et ceux actuels, n’est-elle pas remarquable ?

Disette chez les modernes (nous, même si nos étals sont garnis... de poison), famines et ruines chez ceux frappés d’ostracisme (Afrique) et, revoilà que les commerces les plus abjectes se déroulent dans l’ignorance de ceux aptes à s’en émouvoir et dans l’indifférence de ceux censés les empêcher.

En vérité, conspuer le Christianisme va de pair avec la montée de l’antisémitisme !
Et toujours, le paroxysme du phénomène, c’est la guerre !…

Cette satanée guerre qui arrache les Hommes aux bienfaits d’une vie digne, humble et bienveillante des uns à l’égard des autres. Oui ! Cette chienne putrescence qui nous prend tous à la gorge pour nous mener à notre ruine pendant que les disciples de l’indicible dansent autour de leur idole, Mammon !

Quels risques encoure-t-on de nos jours à outrager la religion chrétienne ? Aucun !

En 1988 la planète a révolutionné intellectuellement pour les écrits de Salman Rushddie, qui est un non croyant, sans remettre en cause sa liberté de penser et d’expression... la réaction partie d’Inde, pays qui dans le conscient populaire occidental n’est pas considéré comme le plus fondamentaliste de l’islam… mais, la fatwa iranienne dont la prime actuelle est de près de 4 millions de dollars pour son assassinat, même si elle semble être à nos yeux l’expression du pire obscurantisme, se doit d’être mise en regard avec le jeu de carte de l’administration Bush « Liberté irakienne », et son as de pique à 25 millions de dollars (Sadam himself) et les autres dignitaires du régime qui pouvaient être traqués et tués sans autre forme de procès... n’a pas rendu le monde occidental mieux disant que les Mollahs. Nous sommes bien pires quand on connaît la réalité d’aujourd’hui…

Mais, nous jugeons ! Toujours et toujours avec l’instantanéité de la dernière information reçue par notre cerveau.
Entre un Lol et la bimbo à l’écran ou entre une vulgarité et une émotion... c’est selon le programme que l’on regarde et le clan auquel on croit appartenir, cool ou instruit.

Un jean-foutre peut aller en Afrique et dire :
« L’Homme africain n’est pas rentré dans l’histoire... »
Il en reviendra sain et sauf, auréolé de toute sa gloire, tel un francin sur lequel ne peuvent s’écrire que des vérités.

Quand un autre tout aussi peu fameux, connaissant mieux les cartes bancaires que celles géographiques du pays dont il est le Magistrat suprême, au même endroit se montre familier, humour, humour...

Pourtant, ces tenants de leur histoire phantasmée par le vulgaire, sublimée par le sachant, ont statistiquement plus de chance de découvrir une vie extraterrestre que de faire apparaître la preuve de l’existence, des ces grecs ou romains que les strates n’ont pas conservé… où sont les charniers de ces récits épiques, les catafalques de ces géants de la pensée ?

La leucodermie nous expose partout dans ses musées à travers le monde, les vestiges d’Afrique aux nez cassés… en autre, toujours !
Quant aux fabulateurs… la concomitance de certaines découvertes et la réalisation de faits, confine au mensonge.

Toutefois, s’il faut garder un esprit critique sur les choses, alors, il ne faut rien oublier !

(Désolé pour l’intro de la vidéo)

https://www.youtube.com/watch?v=_zXjbKPl3U0

Pour l'intervenant avant moi, congénère, renvoie au statut animal, rien d'anormal de se faire mordre alors!

Edouard Boulogne 04/12/2017 23:55

Heureusement que nous vous avons .

Xam Cirederf 04/12/2017 19:42

Mais ce sont ces "nègres négriers" qui font du mal à leurs congénères. Par contre ils ont la capacité de se faire passer pour victimes pour aller quémander des postes et autres avantages, avec comme motif leur peau "non pâle". Il y en a un avec des petites nattes qui est considéré comme l'ambassadeur des banlieues, il était avec BILGER sur LCI. Il est puant et insipide.