Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

1 Johnny Halliday et Victor Conte. 2 ) Johnny plus récemment.
1 Johnny Halliday et Victor Conte. 2 ) Johnny plus récemment.

1 Johnny Halliday et Victor Conte. 2 ) Johnny plus récemment.

Et aujourd'hui …. Johnny !

 

Nous célébrions hier le décès d'un grand écrivain et d'un grand Français, Jean d'Ormesson. Ce matin, 24 heures après, nouveau deuil. La Faucheuse qui s'acharnait sur lui depuis des années est venue à bout de ce grand chêne noueux, coriace, mais humain, donc mortel : Johnny Halliday.

Je ne suis pas un spécialiste de Johnny. Mais, à une année près nous sommes de la même génération. Cette parenté par l'âge n'est pas LA raison de la peine qui m'a touché à l'annonce de sa mort.

Il ne s'agit pas d'une question d'âge puisque j'ai parfois aimé des créations toutes récentes de ce monstre sacré de la chanson et du rock à la française. Et que par ailleurs on trouve la même empathie musicale entre l'artiste et des gaminets de moins de 20 ans qui n'ont pas la moindre idée de ce que furent les sixties, et qui pourtant étaient assidus aux prestations les plus récentes de …. Jean-Philippe Smet.

C'est dire qu'il ne suffit pas d'être académicien pour  mériter les encens de l'Olympe. La petite chanteuse des rues, Edith Piaf, comme la Rock-Star Johnny, comme M. d'Ormesson ont quelque chose en commun que n'ont pas nombre de célébrités, et qui leur permettent de survivre aux modes, et d'entrer parfois dans « l'immortalité ».Ce quelque chose que l'on appelle la « présence » et mieux encore, le poids ontologique.

Je le disais, de Johnny H je ne suis pas un spécialiste. Mais je l'ai suffisamment suivi pour cause de compagnonnage générationnel pour lui rendre hommage.

Soixante ans de compagnonnage cela crée des liens, des connivences.

J'ai voulu composer à l'intention des lecteurs une petite anthologie d’événements musicaux que certains, les plus anciens retrouveront avec nostalgie, et qui, peut-être surprendront, en bien, les gaminets que j'évoquais.

Je voudrais dédier ce petit concert hétéroclite, à une « vieille » copine, Nenette, qui en 1963 n'ignorait rien, rien, rien de rien de « l'idole des jeunes » ; Elle avait confectionné un album d'au moins deux cents pages où l'on apprenait tout, tout, tout sur … l'UNIQUE.

Dédicace encore à un copain connu en 1948, ( François, surnommé Bouvie ) perdu de vue en 1956, sa famille ayant quitté la Guadeloupe, et que je retrouvai en décembre 1964, en Alsace, près de Strasbourg, invité pour les vacances de Noël dans sa famille. Il achevait alors son service militaire. Johnny aussi.

C'est à Bouvie que j'ai pensé en sélectionnant la chanson Le pénitencier, qu'il aimait.

Enfin je dédie aussi à Victor Conte, que l'on voie sur la photo d'accroche. C'est le jeune homme au profil de mandarin, qui s'adresse presque timidement à un jeune Johnny, dont on notera l'attitude ouverte, accessible, à l'égard d'un inconnu comme il y en avait tant et tant, dont probablerment pas mal d'importuns.

Victor Conte est un professeur de français, fou de musique en général et de rock en particulier. Il fut mon collègue et tint longtemps une chronique musicale dans mon journal de l'époque : Guadeloupe 2000.

Ma dédicace va aussi à tous les fans de Johnny, et à sa famille.

 

Le Scrutateur.

__________________________________

 

Petit concert improvisé, et hétéroclite en l'honneur de Jean-Philippe Smet, plus connu sous le nom de Johnny Halliday.

 

 

Le temps des cerises :

 

J'ai voulu ouvrir la sélection par un chant connu, et convenable dans la circonstance. L'interprète est Yves Montant.

 

https://www.musicme.com/#/Johnny-Hallyday/videos/Le-Temps-des-Cerises-6E637334576C5766495A6F.html

 

Le chant des partisans : https://www.youtube.com/watch?v=_2LnJ5s2H30

 

Johnny : Le pénitencier : https://www.youtube.com/watch?v=J4YVImCvH0E

 

Jeune homme : https://www.musicme.com/#/Johnny-Hallyday/videos/Jeune-Homme-447865506D34387A737838.html?ipg=2

 

Le concert à Bercy en 2015 : https://www.youtube.com/watch?v=ilanxst2yXY

 

En janvier 2015, quelques jours après les attentats islamistes de ce mois sinistre, Johnny chante à Bercy devant une foule brulante. EMOUVANT . https://www.youtube.com/watch?v=RL6PXiSB7lA&list=PL_5B6diAeGGNRq3groTJdGL2EeVw0zLWt

 

Johnny se confie sur sa lutte contre le CANCER : https://www.youtube.com/watch?v=CON0vFfwMFg

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

pierre 06/12/2017 19:00

"Marie" son succès final!

pierre 06/12/2017 18:54

le purgatoire sur terre? mais que fait -on de l'enfer? hélas le pire est a venir.et pour supprimer le pire il faudrait supprimer...l'humain. on fait quoi scrutateur-philosophe? On dirait que le chemin s'arrête là...après 2000 ans d'errements on a tout défriché sans trouver de voies.
ah j'allais oublier l'essentiel! En Guadeloupe il reste "foss et kourag" et "Kimbe rèd"

impossible de valider mon "plug".